Harley-Davidson : la Bronx retardée, la gamme réduite ?

Harley-Davidson : la Bronx retardée, la gamme réduite ?
La Harley Bronx 975 retardée ?

publié le 26 août

Subissant déjà une baisse continue de production depuis une dizaine d'années, au moment de la crise américaine des subprimes, Harley-Davidson subit, comme de nombreux autres constructeurs, les effets du Covid-19. La firme de Milwaukee, qui s'est séparée de son ancien boss Matt Levatitch, se doit donc de réorienter sa stratégie. 

Déjà, sur le second trimestre 2020, Harley annonce une perte de 92 millions de $. Le plan "Rewire", dont on vous a déjà parlé, vise à remettre la firme sur les rails. 

Renforcer les priorités Ainsi, deux nouveautés étaient prévues de manière imminente (à la fin de l'été 2020) : la 1250 Pan America et la Bronx 975. Le lancement du gros trail sera reporté à 2021 (et les nouveautés ne seront plus présentées au début de l'automne, mais comme les autres constructeurs, au début du printemps, quand le marché redémarre), quand au streetfighter, on n'en parle plus dans le nouveau plan, de même que la petite 350 prévue en collaboration avec Qiangjiang / Benelli. De même, la priorité sera donnée à 50 pays. 

De plus, alors qu'Harley annonçait par le passé 100 nouveautés échelonnées sur 10 ans, il apparait que la gamme va plutôt être expurgée de 30 % de modèles. On sait que les Sportster ne passeront pas Euro 5 (mais ils devraient néanmoins être rapidement renouvelés, car ils représentent 22,2 % des ventes du constructeur de Milwaukee), quand aux modèles plus gros, disponibles à la fois avec le moteur 107 et le 114, l'offre devrait être aussi simplifiée... 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.