Et voici la Royal Enfield Meteor !

Et voici la Royal Enfield Meteor !
Et voici la Royal Enfield 350 Meteor
A lire aussi

publié le 30 avril

On le sait, les Bullet ont tourné la page : incapables de passer les normes indiennes BS-VI et les normes européennes Euro 5, le vénérable monocylindre indien va rentrer au garage, c'est triste. Mais de l'autre côté, Royal Enfield avait déposé plein de noms de nouvelles motos : Sherpa, Hunter, Roadster, Flying Flea et d'autres noms, donc...

On sait qu'en Inde, qui comptabilise toujours l'immense majorité des ventes de la marque (97 % !), c'est la 350 Bullet qui cartonnait, au point qu'une baisse du marché local, ce qui a été le cas en 2019, impacte sérieusement la marque. Il fallait donc la remplacer en priorité. 

Plus près des étoiles Meteor, nous voilà ! La Meteor, les fans de Royal Enfield connaissent : c'est un twin du début des années 50 (1953, pour être précis), qui évoluera ensuite en Constellation 700 puis Interceptor 750. Mais on n'en est pas là : la Meteor "new gen" est en fait une réincarnation (c'est la mode, en Inde), de la Bullet 350 : plus moderne, le bloc 350 serait dérivé de celui de l'Himalayan 410 et dispose de l'injection et d'une boîte 5. La moto conserve une allure assez classique, le refroidissement à air, un réservoir un peu rondouillard et des roues à bâtons ainsi qu'un double amortisseur arrière. Elle se contente d'un disque avant, mais dispose d'un disque arrière ainsi que d'un ABS à deux voies ; enfin, le tableau de bord comporterait une fenêtre numérique.

Peu d'infos ont fuité sur la puissance du moteur, mais elle devrait rester dans les mêmes eaux (pour un moteur refroidi par air : humour délicat et sophistiqué !) que celle d'avant, soit à la louche, 20 ch et 28 Nm. Tiens, c'est sensiblement proche de celle de la Benelli 400 Imperiale, qui, elle aussi, vient de passer avec succès les normes BS-VI en Inde. Un comparo s'impose là-bas... et, espérons-le, chez nous aussi... 

La moto devait être présentée courant avril en Inde. Avec le virus, ce sera forcément décalé, à moins que Royal Enfield aille sur le terrain d'une présentation virtuelle, comme Ducati avec sa Streetfighter V4... 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.