Et si les BMW GS passaient aux deux roues motrices ?

Chargement en cours
Une future BMW R 1250 GS à deux roues motrices ?
Une future BMW R 1250 GS à deux roues motrices ?
1/4
© motoservices.com
A lire aussi

publié le 20 juin

La moto à deux roues motrices, l'idée n'est pas nouvelle. Sauf que pendant longtemps, ça a été shadok : une seconde chaîne de transmission passait via un dispositif d'engrenages complexes relié au moteur, bonjour le casse-tête. On a vu aussi des systèmes fonctionner avec des pompes hydrauliques, bonjour le casse-tête (bis).

Or, les avancées techniques et notamment en matière de motorisation électrique et d'hybridation, permettent de simplifier le fonctionnement. Voir BMW utiliser cette technologie n'est pas une surprise, lui qui la maîtrise déjà à la perfection, pas tant sur sa gamme d'autos X (X1, X2, X4, X5, X6, X7), mais plutôt avec la technologie xDrive combinée à des motorisations hybrides rechargeables où ce sont les moteurs électriques sur le train arrière qui viennent assister une auto à traction avant. Il suffisait d'en inverser le principe sur une moto... et on pourrait voir débarquer cela sur une R 1250 GS, par exemple. 

Vers une R1250 GS xDrive ? Ainsi, un peu à la manière d'un de ces multiples scooters chinois qui disposent d'une petite unité électrique dans la roue, un tel dispositif permettrait de récupérer de l'adhérence notamment sur piste ou l'hiver, pour se rendre à une concentration telle les Millevaches ou le Kristall Rally. Vu que cette unité n'aurait qu'une fonction d'assistance, le poids pourrait être réduit au minimum et ne pas trop affecter le dynamisme du train avant, tandis que l'électronique permettrait même de définir le niveau d'assistance. D'ailleurs, il y a quelques années, le fabricant allemand Wünderlich avait présenté un prototype similaire... 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.