Ducati reste chez Ducati-Audi... On ne vend plus...

Chargement en cours
Tout le monde est content à Bologne
Tout le monde est content à Bologne
1/2
© motoservices.com
A lire aussi

publié le 18 octobre

La marque rouge n'est plus à vendre On a écrit, et c'était vrai, que VW, propriétaire d'Audi et donc de Ducati, avait confié à la société financière Evercore le soin de vendre la maison rouge et que quantité de candidats s'étaient fait connaître. Harley, Royal Enfield, Polaris, Bonomi lui-même, ex proprio de la marque, j'en oublie et peu importe puisqu'officiellement, la marque n'est plus à vendre.

Claudio Domenicali, le boss de Ducati, en a été informé par lettre officielle du groupe VW...

On sait depuis un bout de temps que les syndicats de la maison étaient contre et en Allemagne, les syndicats sont très puissants, ce qui contribue grandement à la bonne marche des entreprises, quand on aura compris ça en France, tout ira mieux d'un coup...

Bien entendu, chez Ducati, on est aux anges, parce que les relations avec Audi sont excellentes, et que l'ADN des deux boîtes est très « véhicules sportifs/compète »...

Et gros profits, ce qui est le cas chez les rouges, les augmentations des ventes sont à deux chiffres... 

Ci-dessous, Claudio Domenicali, le boss de Ducati.

Ne pas vendre son âme... Il n'est pas impossible non plus que les prix d'achat annoncés par les Indiens, nettement supérieurs à la valeur de la société, aient été juste un coup de bluff. On sait depuis l'arrivée de Mittal à Florange et à Gandrange que les promesses du capitalisme indien sont jetées aux orties à peine l'affaire faite.  

On a vu aussi cette année que Mahindra, qui a racheté Peugeot Motocycles, ne voulait que le nom et a abandonné très vite les GP. Le capitalisme revanchard indien (on adore racheter les grosses boîtes où le grand-père a été traité comme un esclave) n'a pas encore intégré que le sport est une obligation pour une marque à vocation sportive...

Bref, énorme soulagement à Borgo Panigale, dans la banlieue industrielle de Bologne.

Il est vrai aussi que la marque joue vraiment un titre mondial cette année en MotoGP et que ce serait épouvantable de déposer ce titre dans une corbeille de mariage forcé !

Bref voilà, Ducati n'est plus à vendre et c'est très bien.

On doit aussi sourire au département « Reparto Corse » où l'on se doutait bien qu'un changement de proprio aurait signifié un changement radical de la vision (et du budget) de la compétition.

Tutto bene...  

Pendant un temps en tous cas, on sait qu'hélas, le définitif dans le business, surtout quand il marche bien, c'est du temporaire et certains sites annoncent que les négos reprendront dans un an.

Mais gagner un an de vraie vie, c'est déjà le septième ciel ! 

Gigi dall'Igna et Andrea Dovizioso peuvent encore avoir le sourire... 

  

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.