Ducati Multistrada V4 Rally : bye bye Enduro !

Chargement en cours
Ducati Multistrada V4 Rally
Ducati Multistrada V4 Rally
1/9
© motoservices.com

, publié le 14 octobre

On peut le dire, jamais Ducati n'a vendu autant de Multistrada depuis qu'il est passé au quatre cylindres en V. Il a en effet immatriculé 1100 maxitrails l'année dernière et déjà 793 à fin aout cette année. Pour faire vivre cette dynamique, Borgo Panigale présente aujourd'hui la version baroudeuse de cette machine, la bien nommée Rally qui remplace la variante Enduro qui était proposée sur feue la 1260.

Il en ressort une machine plus apte aux passages en tout-terrain grâce déjà à l'augmentation des débattements avant/arrière sur les suspensions semi-actives Skyhook (DSS EVO) - cette MTS Rally sera proposée d'office avec ce système électronique. De 170 mm à l'avant et 180 mm à l'arrière la Rally passe à 200 mm de débattement partout. La garde au sol est fatalement relevée. Avec ces ressorts revus apparait également une nouvelle fonction, dénommée "Autoleveling", elle permettrait d'avoir une assiette constante en fonction du chargement du pilote, du passager et des bagages.

Ajoutez à cela la fonction Minimum Preload apparue sur la V4S et qui est déclinée sur la Rally, pour abaisser la moto lors des arrêts et des déplacements à basse vitesse, en minimisant la précharge de l'amortisseur. Ainsi que la fonction Easy Lift qui, en ouvrant le système hydraulique de la suspension au moment de la mise en marche, réduit l'effort nécessaire pour soulever la moto de la béquille latérale grâce à la compression de la fourche et de l'amortisseur.

Rally : du nouveau dans le berlingot ! Côté moteur, on ne change pas un équipe qui gagne, mais on peut quand même la faire un peu évoluer ! On conserve en effet les 170 chevaux du bestiau (et ses 121 Nm de couple !), un bloc surpuissant dans un maxitrail dont les révisions sont annoncées tous les 15 000 km, alors que le controle du jeu aux soupapes lui s'opère à 60 000 bornes ! La nouveauté vient de la désactivation des cylindres arrière, dans un souci de limiter la consommation et les émissions, extinction qui s'opère toujours à l'arrêt mais maintenant aussi en roulant. Un système actif sur les quatre modes de conduite.

Parlons-en de ces cartographies : on retrouve toujours les modes Sport, Touring, Urban et Enduro, sauf que ce dernier est modifié. La puissance passe en effet à 114 chevaux avec une réponse à l'ouverture plus franche. En outre, l'antipatinage passe à un niveau d'intervention inférieur et le contrôle de levée de la roue avant est désactivé. Enfin, l'ABS de la roue arrière est également désactivé et la fonctionnalité de prise de virage et la détection du soulèvement arrière sont supprimées. Comme pour ses soeurs de gamme, une centrale inertielle demeure au coeur des interventions des assistances, de quoi disposer de l'ABS actif sur l'angle, comme le DTC, et de l'éclairage en virage.

On retrouve bien évidemment la nouveauté apparue sur la première MTS V4, à savoir le système de radar adaptatif et le détecteur d'angles morts.

L'équipage soigné D'autres éléments distinguent bien évidemment cette nouvelle Rally : son réservoir passe à une contenance de 30 litres (+ 8 litres), ses jantes tubeless à rayons ont été allégées - ce qui au passage est pas mal car elle doit prendre du poids, alors que la V4S annonce déjà 240 kg avec les pleins - on trouve également des protections renforcées au niveau du moteur. La Rally est livrée de série avec une béquille centrale.

Pour le confort du pilote et du passager la bulle est re-dessinée, prenant 40 mm en hauteur et 20 mm en largeur. De plus, la boucle arrière est renforcée et rallongée. Le passager appréciera, d'autant plus que ses repose-pieds exposent des caoutchoucs plus vastes, qui filtreraient mieux les vibrations.

Trois versions de la Rally sont disponibles : Adventure Radar, équipée du régulateur de vitesse adaptatif et de la détection des angles morts, Adventure Travel & Radar, qui ajoute des valises latérales en aluminium, des poignées et des selles chauffantes, et la Full Adventure qui complète ce dernier équipement avec un silencieux Akrapovic homologué et un garde-boue avant en carbone.

Les Ducati Multistrada V4 Rally débarqueront en concession en février 2023. Ce qui laisse du temps pour économiser, car même si le prix n'est pour le moment pas indiqué, on sait bien qu'il va falloir casser le PEL...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.