Ducati Multistrada V4 : du sport, du tourisme et 170 chevaux !

Chargement en cours
Ducati Multistrada V4 1160 2021
Ducati Multistrada V4 1160 2021
1/10
© motoservices.com
A lire aussi

publié le 24 novembre

Aujourd'hui, pour 20 000 balles, t'as plus rien ! Eh bien si : pour 19590 EUR, tu peux avoir une Ducati Multistrada V4. Avant même de débattre si c'est cher ou pas, rappelez-vous que la moindre BMW R 1250 GS un peu optionnée (c'est-à-dire toutes, un exemplaire dénué d'options et de packs est virtuellement inexistant chez le constructeur bavarois) dépasse allégrement les 20 000 EUR. Bref, pour ce prix là, Ducati offre un sacré outil à ceux qui envisagent le tourime sous l'angle des performances, des sensations et d'une certaine forme de célérité ! 

Un V4 de feu ! On a déjà eu l'occasion de présenter le V4 de cette nouvelle Multistrada : c'est la troisième déclinaison du bloc, après le 1103 des Panigale et Streetfighter V4, et le 998 des versions spéciales telles que la R et la Supeleggera. Ducati a aumenté l'alésage pour arriver à 1158 cm3, afin de gagner en couple. Avec 170 ch à 10500 tr/min et 125 Nm à 8750 tr/mn, nul doute que les performances sont au rendez-vous.

Ducati propose de moduler le caractère moteur grâce à différentes cartographies : sport, touring, enduro et urban (qui limite la puissance du bloc à 115 ch). Rappelons que ce moteur réalise la prouesse d'être à la fois plus compact que l'ancien V2 de la Multistrada 1260 (il est 20 mm plus large, mais 85 mm plus court et 95 mm moins haut) et d'être plus léger de 1,2 kilo. De même, il devrait être plus économe à l'usage, pour les gros rouleurs, avec des révisions tous les 15000 km (ou tous les deux ans), les révisions majeures (jeu aux soupapes) n'intervenant que tous les 60 000 km.

Par contre, on peut s'attendre à ce que, comme dans le cas des Streetfighter, il consomme un peu : Ducati le donne pour 6,2 l/100 et 162 grammes de CO2. Heureusement que le "malus écolo" ne touche pas les motos ! Enfin, la moto est garantie 4 ans dans toute l'Europe. 

Le joyau de la couronne C'est ainsi que Ducati présente ses radars fournis par Bosch. A la différence d'une BMW R 1250 RT 2021, Ducati en place un à l'avant, mais aussi à l'arrière. A l'avant, il permet de faire fonctionner le régulateur de distance adaptatif de 30 km/h à 160 km/h, avec 4 niveaux de sensibilité et de distance. Il y a aussi une fonction de contrôle de l'angle mort, qui vient probablement du capteur arrière. Ducati a toujours été à la pointe des systèmes électroniques et la Multistrada V4 n'y dérogera pas : contrôle de traction, cartos moteur, gestion des wheelings.

Le tableau de bord TFT couleur de 6,5'' offre également la connectivité à un smartphone, des fonctions telles que le GPS et bien entendu toute la palette des réglages de la moto. Des prises USB et 12 V font également partie de l'équipement. 

Un châssis au diapason Plus fine en apparence que sa devancière, la Multistrada se limite à 240 kilos avec les pleins, ce qui reste assez remarquable. Le réservoir fait 22 litres, et on notera le travail aérodynamique sur les flancs de la moto.

Côté châssis, elle reste malgré tout un trail et a choisi une roue avant en 19 pouces, ainsi que la possibilité d'avoir des roues à rayons, et des pneus homologués (notamment les Pirelli Scorpion Rally STR) avec des aptitudes en off road. Les débattements de suspensions sont aussi assez généreux, avec 170 mm à l'avant et 180 mm à l'arrière. On notera que le cadre est désormais une structure monocoque en aluminium.

Le freinage est confié à ds Brembo M4.32 sur la standard, des Stylema sur la V4S. De série, la selle se cale sur 840 ou 860 mm, mais il sera possible d'aller de 810 à 875 mm en option. 

Déjà une gamme Outre le modèle "standard" forcément rouge à jantes noires, Ducati propose aussi la Multistrada V4 S à 23440 EUR : elle se distingue par un autre coloris possible (gris), la possibilité d'avoir des roues à bâtons ou à rayons, la présence de suspensions pilotées SkyHook Evo avec fonction autowheeling, le démarrage sans clé, les feux adaptatifs & DRL, le tableau de bord entièrement TFT couleur haute résolution, le shifter, le régulateur de vitesse, l'assistance à la conduite démarrage en côte. Bref, ce devrait être elle la version la plus vendue.

En outre, une version V4 Sport repose sur une V4S avec en plus un échappement Akrapovic et un garde-boue avant en carbone : pour elle, comptez 23940 EUR. 

Bref, certains trouveront que c'est peut-être too much. D'autres penseront que c'est la meilleure de sa lignée, née en 2003, héritière des 110 000 Multistrada vendues depuis. La Multistrada V4 sera disponible en décembre 2020. 

Quel est votre avis ? 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.