Ducati Monster 2021 : retour aux sources

Chargement en cours
Ducati Monster 2021
Ducati Monster 2021
1/10
© motoservices.com

publié le 7 décembre

Voilà bientôt 30 ans qu'est né le Monster (ou Mostro), M900, et Ducati n'a pas attendu son 30è anniversaire en 2023 pour lui offrir une renaissance. Nous aurons donc en 2021 un tout nouvel opus, chassant les 797 et 821, sera le premier certainement d'une nouvelle famille, et qui s'appellera tout simplement Monster, puisqu'il sera pour commencer tout seul dans cette gamme. Pas besoin donc de lui accoler un numéro évoquant sa cylindrée, en l'occurrence 950.

Pour ce retour aux sources, back to basics donc, avec le fameux mot d'ordre "Less is more" de Miguel Galuzzi, le designer argentin de la première Mostro. Le "Light is Right" de Chapman (Lotus) est valable aussi ici, puisque ce nouveau Monster affiche 18 kg de moins que le 821. Nouveau cadre porteur dérivé de la panigale V4, bicylindre Testastretta 937 cm3 Euro5, package électronique et nouveau design au programme. 

Niveau design, la recette est toujours la même : un ensemble dépouillé et musculeux autour du moteur, avec un réservoir proéminent, une optique avant unique, une poupe compacte... 

Certains penseront que pour un retour aux sources, l'abandon du cadre treillis caractéristique des Monster n'est pas vraiment une bonne idée. Mais voilà, les temps changent, et le Monster aussi, et, à la différence des Supersport et Hypermotard 950, le voilà qui hérite d'un cadre monocoque porteur en alu inspiré par celui de la Panigale V4. La boucle arrière est quant à elle en polymère renforcé de fibres de verre. Le tout pour la chasse au poids : 4,5 kg gagnés sur le cadre avant et 1,9 sur l'arrière par rapport à la 821. Du poids aussi gagné sur le bras oscillant en alu rappelant celui de la Multistrada V4 (donc pas de monobras), sur les jantes, sur le moteur, et sur tout un tas de détails : le Monster 2021 a perdu 18 kg par rapport à la 821, et affiche 166 kg à sec, 188 kg en ordre de marche. Tiens au passage, un peu plus de 2 l en moins dans le réservoir, à 14 l maintenant.

L'empattement a été raccourci à 1474 mm, et Ducati annonce avoir largement amélioré le rayon de braquage (36 °, soit + 7°), un bon point en usage urbain notamment. Point de vue ergonomie, la hauteur de selle standard est annoncée à 820 mm, ce qui fait quand même 10 mm de plus que sur la 821. Toutefois Ducati parle d'une arcade de selle très contenue facilitant la pose des pieds au sol. Une selle basse à 800 mm est disponible de même qu'un kit de surbaissement des suspensions pour desendre à 775 mm. Il est vrai que le Monster a aussi cette vocation naturelle, en tant que roadster "essentiel", de convenir à tout le monde. 

Testastretta 937 Euro5 D'ailleurs, le bicylindre Testastretta 937 cm3 à distribution desmodromique, que l'on connaît déjà dans la Supersport et l'Hypermotard, sera proposé dans une version spécifique bridable à 35 kW. En full, Euro5 a à peine fait chuter ses performances, avec 111 ch à 9250 tr/min et 93 Nm à 6500 tr/min au lieu de 113 ch à 9000 tr/min et 96,7 Nm à 6500 tr/min pour l'Euro4. C'est donc mieux que le 821 E4 qui offrait 108,8 ch à 9250 tr/min et 86 Nm à 7750 tr/min, mais avec une centaine de cm3 en moins... Le couple atteint plus bas devrait promettre des mi-régimes plus consistants. Les révisions sont préconisées tous les 15 000 km (30 000 km jeu aux soupapes).

Il est toujours géré par un accélérateur ride by wire, tandis que l'embrayage est maintenant hydraulique, avec maître-cylindre radial, et anti-dribble. De quoi soulager et le poignet au levier et la roue arrière au rétrogradage. Autre bonne nouvelle, le shifter up&down est de série.

Pas de modification a priori au niveau des suspensions, avec une fourche inversée de 43 mm (130 mm débattement) et un mono-amortisseur entièrement réglable (déb. 140 mm). Idem pour le freinage, confié à l'avant à des étriers Brembo M4.32, à la différence qu'il y a désormais un maître-cylindre radial.

Et les pneus sont comme d'habitude confiés à Pirelli, les Diablo Rosso III. 

Assistances, instrumentation, tarifs On retrouve ici le Ducati Safety Pack associé aux modes de conduite (Sport, Road, Rain), avec maintenant un ABS 3 niveaux actif en courbe, toutefois pas de centrale inertielle 6 axes ici. L'antipatinage dispose toujours de 8 niveaux. Nouveaux aussi par rapport au 821, le launch control et le wheelie control.

L'instrumentation TFT couleur de 4,3 pouces, avec des graphismes inspirés par ceux de la Panigale V4, est désormais connectée, toutefois cela reste en option. Enfin, signalons que l'ensemble des feux est à leds, et que le clignotants sont à retour automatique, une première chez Ducati.

Une déclinaison accessoirisée Monster + propose un capot de selle et un saute-vent.

Les deux versions sont proposées en deux coloris, pour une disponibilité en mars 2021. Les tarifs n'explosent pas par rapport au 821, la version de base est même moins chère que celle du 821 de 200 EUR.

- Monster standard rouge : 11290 EUR

- Monster standard Dark Stealth : 11490 EUR

- Monster + rouge : 11590 EUR

- Monster + Dark Stealth 11790 EUR

Vos réactions doivent respecter nos CGU.