De la 125 à la 1100 : Honda travaille sur une nouvelle suspension avant

Chargement en cours
Honda travaille sur une nouvelle génération de suspension avant
Honda travaille sur une nouvelle génération de suspension avant
1/3
© motoservices.com
A lire aussi

publié le 7 mai

La dernière génération de Honda Gold Wing 1800, essayée à son lancement au Texas par Rico, le John Wayne de la presse moto, était dotée d'un train avant spécifique, appelé "fourche Hossack" dans le milieu. Honda se dit que ce système pourrait convenir à plein d'autres motos, telles qu'une CB 1100, par exemple, mais aussi un 125 Super Cub ! C'est en tout cas ce que nous enseignent des brevets déposés récemment... 

En avant marche ! Les ingénieurs disent que la fourche téléscopique, c'est comme la démocratie : en réalité, c'est pas terrible, mais tout le reste est pire. C'est pour cela que l'on a vu apparaître les trains avant triangulés (Yamaga GTS 1000, Bimota Tesi H2), mais aussi les Telelever et Duolever notamment chez BMW. Ainsi que sur la dernière génération de Honda GoldWing 1800, une fourche de type Hossack. 

Le principe de la fourche Hossack est simple : l'amortisseur est placé au plus près de la colonne de direction, et par un système de pivots, la roue avant est accrochée par un bras oscillant. De fait, les fonctions d'amortissement et de direction sont dissociées, l'une ne venant pas parasiter l'autre. Il en résulte un gain en agilité. Honda travaille donc à la duplication de ce système, sur un gros roadster type CB 1100 mais aussi sur une 125 Super Cub... sans que cela ne veuille dire que cela préfigure l'avenir. On se souvient qu'en 2016, ils avaient déposé un brevet du même type sur une RCV213 de MotoGP... Mais il reste du devoir d'un constructeur, encore plus un numéro un mondial, d'explorer toutes les solutions... 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.