Curtiss Hera : la néo rétro électrique pour 2020

Chargement en cours
Curtiss Hera
Curtiss Hera
1/4
© motoservices.com

publié le 15 janvier

Curtiss a de l'ambition : devenir le Tesla de la moto en 2020 ! Autant dire que, comme c'est (après-) demain, va falloir cartonner. Mais Curtiss a de la suite dans les idées : déjà, ils ont racheté la marque Confederate, et qui, dans la foulée, a annoncé que la production des engins motorisés par de gros V-Twin touchait à sa fin. L'avenir, c'est l'électrique... 

Curtiss, un passé, un futur Qui se souvient de Glenn Curtiss ? En 1906, ce pionner de l'aviation avait battu un record de vitesse en atteignant 219 km/h sur une moto équipée d'un moteur V8. Comme la mode, semble t'il, est aux batteries qui prennent la forme des moteurs thermiques, la nouvelle Curtiss Hera singe la forme des 8 cylindres en V. Evidemment, nul pétrole ne circule dans ses conduits, et pour avoir la moindre info technique, il sera peut-être plus efficace d'attendre la révélation en mettant les doigts dans la prise plutôt que d'aller sur le site de Curtiss, qui ne dévoile rien. Poids, autonomie, puissance, durée de recharge, il va falloir se montrer patient. Et c'est en dévoilant aussi peu que Curtiss espère prendre 25 % du marché américain en 2020, puis 20 % des marchés européens en 2021 et 20 % des marchés asiatiques en 2022. La révolution Curtiss, c'est maintenant ? 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.