Crighton CR700W : une pièce de collection au moteur à pistons rotatifs de 220 ch !

Chargement en cours
Crighton CR700W
Crighton CR700W
1/4
© motoservices.com
A lire aussi

, publié le 11 novembre

Crighton, ce génie du moteur Wankel Ce nom ne vous dit peut être rien et pourtant Brian Crighton n'en est pas à son coup d'essai en matière de développement de moteurs exotiques. Cet ingénieur a fait ses débuts chez Norton en transformant notamment le moteur des Commando. Résultat : il faisait passer les 588 cm3 de 85 ch à 120 !

Il a ensuite fait ses preuves en compétition en mettant au point des moteurs qui ont dominé des championnats british tels que le 750 Supercup, le British F1 ou encore le British Superbike. Il s'illustra aussi via la Norton F1 qui gagna le TT avec Steve Hislop en 1992. Puis ce type de moteur fut interdit sur circuit.

Mais le metteur au point anglais n'a pas lâché l'affaire et a voulu développer sa propre machine en s'associant à l'industriel Gilo Industries propriétaire de Rotron Power.

L'ovni au moteur à pistons rotatifs Pour la faire simple, le moteur Wankel ou aussi appelé moteur à pistons rotatifs est aussi un moteur à combustion interne mais avec moins de pièces en mouvement. Ce type de moteur a été créé dans les années 1950 par l'allemand Felix Wankel qui travaillait pour NSU (un fabricant de motos et de voitures absorbé dans Auto-Union devenu Audi). Donc pas de piston tel qu'on le connaît puisqu'ici, on parle plus d'un piston "triangulaire" avec trois chambre de combustion qui convertit l'énergie de l'explosion créée par le carburant en une énergie mécanique.

Ce moteur développé avec l'aide de Rotron ne possède que 3 pièces en mouvement. Et qui dit moins de pièces en mouvement dit moins de frottements, moins de vibrations, mais aussi une meilleure fiabilité. C'est du moins ce qu'avance Crighton. En plus d'un système de refroidissement liquide interne, inédit et breveté, le refroidissement de ce moulin est aussi assuré par un procédé qu'on avait pas vraiment l'habitude de voir auparavant : l'échappement est en quelque sorte utilisé en tant qu'aspirateur d'air frais.

Ici on ne parle pas de nombre de cylindres mais plutôt de chambre de combustion à 2 rotors. Et le volume de celle-ci est de 690 cm3. D'où l'appellation 700.

Côté puissance, le préparateur avance 220 ch à 10 500 tr/min pour 142 Nm à 9500 tr/min mais aussi un ratio de 319 ch par litre ce qui serait plus élevé qu'une Formule 1 de chez Ferrari qui produirait 309 ch par litre.

Partie cycle de proto sur mesure Avec un moteur qui pèse 46 kg et un cadre en alu inspiré de chez Spondon (entreprise qui n'existe plus), Crighton annonce un poids de 129,5 kg à sec. Des jantes carbone Dymag viennent d'ailleurs contribuer à ce faible score affiché dans la balance. Ce dernier s'expliquerait aussi de par la disposition du réservoir d'huile moteur situé dans les longerons principaux.

Niveau suspension, il y aura 2 configurations possibles : Ohlins ou Bitubo. Pour le freinage, pas d'alternatives en revanche. On reste sur du Brembo. A croire que ce manufacturier a le monopole du système de freinage haut de gamme.

L'autre aspect qui pourrait renforcer d'autant plus le sentiment de se prendre pour un pilote d'usine à son guidon, c'est que l'empattement de la moto peut être ajusté à votre convenance. Tout comme le point de pivot du bras oscillant.

L'exception a un prix... et une dispo ! Pour vous procurer ce compé client dédié à la piste (au même titre que la récente RC 8C de chez KTM), il faudra vous séparer de la modique somme de 85 000 £ soit près de 99 300 EUR. Limitées à 25 exemplaires, il ne faudra pas hésiter longtemps non plus avant de vous décider. Surtout quand on sait à quelle vitesse ce genre de motos exotiques et exclusives peuvent vite partir...

Souviens toi en 2009... Il est marrant (ou impressionnant) de voir que le développement de la CR700W avait déjà commencé en 2009 avec Norton et un certain Michael Dunlop en guise de pilote d'essai. On vous laisse apprécier le son criard du moteur et observer le comportement du châssis sur le tracé de Donington. Ce dernier avait plus l'air de subir la fougue du moteur plutôt que de la contenir à l'époque.

La Crighton CR700W en bref

Type de moteur

Rotatif à quatre temps à injection de carburant à deux rotors (bloc en aluminium)

Cylindrée du moteur

690cc (capacité maximale totale de la chambre de combustion)

Max. Puissance de sortie

220 ch à 10 500 tr/min

Max. Couple

142 Nm à 9 500 tr/min

Longueur x largeur (carénage) x hauteur

2040 mm x 470 mm x 1151 mm (80,3 pouces x 18,5 pouces x 45,3 pouces)

Hauteur du siège

810 mm 

Empattement

1440 mm réglable 

Poids à sec

129,5 kg

Freins (Avant/Arrière)

Étriers monobloc Brembo Superbike

Pneus (Avant/Arrière)

Michelin Superbike spec slicks

Suspension avant

Ohlins ou Bitubo Superbike spec

Suspensions Arrière

Ohlins ou Bitubo spécial longue course

Pour plus d'infos, rdv sur le site officiel Crighton

Vos réactions doivent respecter nos CGU.