Contrôle technique 2018, défaillance critique : comment éviter le drame ?

Chargement en cours
Contrôle technique 2018 - FNA
Contrôle technique 2018 - FNA
1/2
© motoservices.com
A lire aussi

publié le 22 mai

Très largement présentée comme un « durcissement » du contrôle technique, , la réforme du 20 mai 2018 inquiète beaucoup d'automobilistes. Cela s'est caractérisée par une ruée dans les centres de contrôle technique. L'augmentation du nombre de points contrôlés mais aussi et surtout  l'apparition de la « défaillance critique » qui peut entraîner l'immobilisation du véhicule. La FNA estime qu'entre 3 et 5% des véhicules devraient être impactés par ces nouveautés mais se veut rassurante.

L'entretien régulier, c'est la clé Pour la FNA, il n'y a aucune raison de paniquer et adresse un message rassurant mais sans équivoque aux automobilistes en vidéo.

En clair, si un véhicule est bien entretenu, il « n'a pas de raison de ne pas passer avec succès son contrôle technique. Du réparateur de proximité qui accompagne ses clients au contrôleur technique qui contribue à conserver un parc automobile sain, sans oublier le conducteur et son devoir d'anticipation, l'entretien du véhicule est un travail d'équipe »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.