Cityscoot reçoit 40 millions d'euros de la RATP

Cityscoot reçoit 40 millions d'euros de la RATP
Cityscoot reçoit 40 millions d'euros de la RATP
A lire aussi

publié le 20 février

Le Groupe RATP, via sa filiale RATP Capital Innovation et InVenture Partners, s'est associé aux actionnaires historiques de Cityscoot parmi lesquels la Caisse des Dépôts, et au partenaire stratégique LeasePlan, pour mener à bien cette opération de financement à hauteur de 40 millions d'euros. Catherine Guillouard, Présidente-Directrice Générale du Groupe RATP, explique : 

« Nous sommes très fiers d'accompagner Cityscoot dans son développement en France mais aussi en Europe. Nous partageons une même vision de la mobilité urbaine de demain : propre, durable et silencieuse ! Nous sommes également convaincus de la complémentarité entre les modes de transport structurants et les nouvelles mobilités individuelles partagées telles que Cityscoot. En s'associant à cette startup, le Groupe RATP répond à la demande croissante de nos voyageurs : un trajet porte à porte, fluide et multimodal. »

La plus grosse flotte de deux-roues électriques partagés au monde Il faut dire que l'affaire a été rondement menée, et au bon moment. Depuis le lancement fin 2016 ont peu à peu été déployés 1600 scooters (rappelons qu'il s'agit de Govecs 1.5, et la marque allemande peut se réjouir de ses ventes en France grâce à cela !), de Paris à la banlieue puis à Nice où le service entre en fonction en ce mois de février. D'autres villes de province et de la petite couronne parisienne vont suivre, mais aussi l'Italie et la Suisse.

D'ici la fin 2018, Cityscoot devrait compter une flotte de 5000 scooters, et pouvoir ainsi se réjouir d'être "la plus grosse flotte de deux-roues électriques partagés au monde". 

Bertrand Fleurose, Président-Fondateur de Cityscoot : « Je me réjouis du succès et de l'importance de cette deuxième opération auprès de nos partenaires industriels, institutionnels et financiers. Ensemble, nous donnons à Cityscoot les moyens du projet que je me suis fixé : être moteur de la mobilité partagée au cœur des métropoles en tant que leader européen du scooter électrique en libre-service. L'expansion à d'autres villes n'est cependant pas notre seul objectif pour 2018: à l'écoute de nos utilisateurs, nous allons continuellement enrichir leur expérience avec plusieurs évolutions technologiques inédites. »

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU