BRIXTON 2022 : des nouvelles 125, 500 et 1200 cm3 !

Chargement en cours
Brixton Crossfire 125X
Brixton Crossfire 125X
1/10
© motoservices.com
A lire aussi

, publié le 23 novembre

Répondre à l'attente des européens Le succès de Mash inspire les Autrichiens et on découvre cette Brixton BX 125 à l'Ecima 2015. Elle sera commercialisée en 2017 et rencontre immédiatement un beau succès. Aujourd'hui Brixton est vendu dans 40 pays...

Au fil des ans, la gamme s'enrichie de nouvelles 125, avec des noms toujours connus géographiquement ou marquant de l'histoire de la moto : Rayburn, Sunray, Felsberg.

Puis viennent des 250 cm3 classiques en 2018, la 500 Crossfire en 2020 et la 1200 Cromwell pour 2022. Avec la lignée Crossfire, KSR opte pour un nouveau design néo-rétro avec le X qui s'intègre jusque dans les lignes du réservoir. La gamme Crossfire est complétée par une nouvelle 125 pour 2022.

En revanche, avec les Cromwell de la 125 à la 1200, Brixton ouvre une lignée classique partageant en commun le réservoir rond, la selle plate et l'échappement bas et long.

Le covid-19 a un peu perturbé le programme présenté à l'Eicma en novembre 2019, ces Cromwell arrivent seulement aujourd'hui en production et l'on en disposera à partir du premier trimestre 2022.

Superbe Crossfire 125 Outre la Cromwell 1200, attendue en février, et que nous avons pu tester rapidement, Brixton va étoffer sa gamme de la Crossfire 125 qui sera dispo en mars. Elle adopte un moteur liquide offrant 10 kW (13,5 ch à 9500 tr/min) de puissance avec un couple maxi de 10,5 Nm à 5500 tr/min situé assez bas, gage de souplesse.

Elle se positionne donc en haut de la gamme 125 en étant la première à intégrer ce moteur à refroidissement liquide. Elle est également dotée de l'ABS, d'une fourche inversée, de feux de jour à Leds. Sa ligne la rapproche esthétiquement d'une Husqvarna Vitpilen, mais on aurait plus aimé une Svartpilen. En effet, la position de conduite est différente de la 500 avec un guidon bas et une selle relevée qui procure une sensation dominante. Les rétros sont installés en bout de guidon et les repose-pieds, assez hauts, rendent la conduite sportive.

Nous avons aussi vu une déclinaison de la Crossfire 500X en XC qui n'est qu'un prototype plus enduro, avec une roue avant plus grande en 21 pouces, un saute vent alu, un sabot moteur et un garde-boue haut. Le moteur reste identique et reprend la bloc bicylindre en ligne 486 cm3 développant 35 kW. La marque n'a pas donné de date de commercialisation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.