BMW R 1250 RT : encore plus de techno pour 2021

Chargement en cours
BMW R 1250 RT 2021
BMW R 1250 RT 2021
1/21
© motoservices.com

publié le 4 novembre

Vous avez vu ce nouvel avant ? Non, on ne parle pas des "sourcils" de LEDs qui lui donnent un nouveau regard, un peu à la façon d'une S 1000 RR, et qui caractérisent ce nouveau millésime 2021 de R 1250 RT, qui change déjà à peine plus de deux ans après sa dernière évolution. Mais regardez plus attentivement, là, sur la base du nez : un petit rectangle noir fait son apparition. Pas de mystères, c'est le nouveau capteur du régulateur de distance adaptatif, signé Bosch, et qui va progressivement équiper les motos haut de gamme, à l'instar de la très prochaine Ducati Multistrada V4 qui elle, en plus, aura aussi un capteur de distance à l'arrière. Néanmoins, ce système est en option, et on y revient un peu plus loin.

Ce qu'il faut donc retenir de cette BMW R 1250 RT 2021, c'est qu'elle change un peu de look, qu'elle propose un équipement standard enrichi et qu'elle va encore plus loin, moyennant options, dans sa technologie. Côté moteur, la routière conserve le gros flat que l'on connaît et que l'on apprécie déjà : Euro 5, distribution variable, 136 ch et 143 Nm, un compagnon de route roboratif ! 

Plus d'équipements en série Bien entendu, c'est cette nouvelle face avant et ces optiques effilées qui sautent d'abord aux yeux. Ces nouvelles optiques ont permis à BMW de redessiner le haut du carénage, que le constructeur allemand présente comme particulièrement aérodynamique. De même, le haut du carénage (en tous cas, sa partie plastique), est moins haut, ce qui facilite l'extension du champ de vision. 

BMW promet une qualité d'éclairage sans concurrence, et précise que de série, la fonction "adaptative cornering light" est également disponible, tout comme les fonctions "goodbye" et "follow me home", qui permettent à la moto de conserver un peu d'éclairage quand on vient de la garer, histoire de pouvoir rentrer chez soi dans le noir. 

Mais revenons aux équipements de série. Parmi les modes de conduite, un mode "Eco" fait son apparition pour procurer la meilleure efficience énergétique possible. Ce n'est tout. Côté freinage, l'ABS est désormais le "Full Integral ABS Pro" : ce lexique abscons cache une nouvelle logique de répartiteur. Désormais, que ce soit à la pédale ou au levier, chaque action agit sur l'ensemble du dispositif de freinage ; ceci vient en complément d'un système qui intégrait déjà la fonction "virage". Le régulateur de vitesse "dynamique" (capable de conserver la vitesse choisie dans les côtes ou les descentes) est de série, le système faisant automatiquement appel aux freins si nécessaire en descente. Il fonctionne dans une plage allant de 15 à 220 km/h. 

Le nouveau tableau de bord TFT couleur de 10.25'' inclut aussi la navigation, avec une résolution de 1920 x 720 pixels, pour un niveau de détail impressionnant. Bien entendu, la logique d'affichage de ce tableau de bord est entièrement paramétrable. Autres équipements de série : ll'ESA Dynamic avec une compensation automatique de la charge, le Hill Start Control Pro, l'appel d'urgence en cas d'accident.

Ce n'est pas tout : un nouvel avertisseur deux-tons fait aussi partie de la dotation standard ! 

Et toujours plus de techno en option Les modes de conduite "Pro" s'enrichissent d'un système automatique de contrôle du couple (en fait, c'est comme un antipatinage, mais qui agit là au niveau de la boîte). On l'a donc mentionné, de la fonction "adaptative" du régulateur de vitesse est elle aussi disponible en option ; pouvant être activée de 30 à 160 km/h, elle peut maintenir une distance de 120 mètres avec le véhicule qui précède, cette distance étant réglable. Le système est aussi capable de réguler la vitesse dans les courbes.

Côté connectivité, l'option "comfort telephony with extended smartphone connection" est disponible : placez votre smartphone dans la boîte à gants fermée et ventilée, rechargez le par induction (5W) ou par USB, et profitez de toutes les fonctions de connectivité qu'il peut vous proposer, en balançant notamment votre musique sur le système audio 2.0, qui offre un meilleur son, d'après le constructeur allemand, ainsi que les fonctions DAB et DAB+.  Bref, de quoi se faire une machine à la carte. La patte du constructeur allemand. 

En couleur... Outre la version standard, qui sera livrée en "Alpine White 3", la R 1250 RT 2021 peut venir dans d'autres livrées : Elegance (sorte de bronze métallisé), Sport (pas mal, ce bleu sur jantes noires !) ou "Option 719", un blanc métallisé avec étriers de freins dorés. Bien entendu, une large gamme d'accessoires et de vêtements dédiés sera disponible. Prix et dispos : dès qu'on sait, on vous dit ! Et avec la disparition de la FJR 1300 dont nous avons essayé la version Ultimate Edition, elle fait du constructeur allemand le spécialiste incontournable du tourisme rapide et confortable... 

Quant au prix, il débute à partir de 22490 EUR, soit, tout de même, une augmentation conséquente par rapport au modèle 2020, qui s'affichait à partir de 19700 EUR, même si le niveau d'équipement a considérablement augmenté. Le client s'y retrouvera probablement, car les RT dépourvues d'options sont rares... 

Alors, elle vous tente, cette RT 2021 ? 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.