BMW atteint son huitième record consécutif de ventes en 2018

BMW atteint son huitième record consécutif de ventes en 2018
Huitième record de ventes consécutif pour BMW
A lire aussi

publié le 11 février

C'est la fête à Munich : pour fêter les bons résultats, on a fait pêter les würtz et on a même ouvert une petite bouteille de schnaps. Il faut dire que les dirigeants de la marque allemande ont tout pour être satisfaits : des best-sellers qui se vendent toujours mieux, une croissance sur les prometteurs marchés émergents, et une stratégie d'ouverture de gamme qui s'est révélée payante. Regardons tout ceci dans le détail ! 

Des GS toujours plus fortes En 1980, quand BMW sort sa première R 80 G/S (à retrouver sur lamotoclassic.com), la marque allemande ne se doutait pas qu'elle allait inventer une tendance forte et poser les bases de sa survie (à l'époque, le board n'était pas loin de fermer la division moto, plombée par des flat-twins indolents, une réputation de motos de flics ou de papys, et la forte concurrence japonaise). A peine 4 décennies plus tard, la lignée des GS s'impose toujours comme la machine de forte cylindrée la plus vendue au monde : en cumulant les versions standards et Adventure, il s'en est vendu plus de 51 000 unités à travers le monde (à comparer avec les 18 773 S1000XR vendues, ce qui est impressionannt aussi) ! En sachant que le ticket d'entrée, avec deux ou trois options, est proche de 20 000 €, ça donne une idée du succès. Les autres modèles R ne sont pas en reste : au total, la marque a vendu 84 500 modèles équipés du flat-twin ! Et cela ne devrait pas faiblir en 2019, à en juger par le niveau de performances de la nouvelle R 1250 GS, par exemple ! 

L'avenir, c'est les autres Si les marchés habituels continuent de faire confiance à BMW, avec des positions qui se tiennent (BMW a vendu 23 824 motos en Allemagne, 16 615 en France, 14 110 en Italie, 11 124 en Espagne et 9 224 au Royaume-Uni, tandis que les chiffres américains peuvent sembler décevants, 13 824 motos) au vu de la taille du marché, BMW a surtout connu une forte croissance sur les marchés émergents : avec 7 561 motos vendues, la Chine est en croissance de 35 %, le Brésil est en hausse de 11 % (7 361 motos) et l'Inde est encore un peu en retrait avec 2 187 motos, mais le potentiel est là... A titre de comparaison, on rappellera que le premier marché de Porsche est... la Chine ! 

Elargir le spectre On a pu se poser des questions en voyant BMW aller sur le marché de la petite cylindrée : or, la stratégie fut payante. En efffet, si les grosses routières contribuent à l'image, elles font aussi des ventes : avec 8 306 unités vendues, la gamme des K1600 a progressé de 25 % en 2018. Néanmoins, il ne faut pas ignorer le rôle des petites cylindrées dans la hausse des immatriculations : avec 24 363 unités, la famille des G 310 occupe une place à part entière dans la stratégie des Allemands, qui croient aussi fortement dans le succès des scooters 400. Pour savoir s'ils ont raison d'y croire, allez donc lire notre tout récent essai du C 400 X ! 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.