Blacksmith B2 : futur cruiser électrique indien

Chargement en cours
Blacksmith B2, l'électrique indienne
Blacksmith B2, l'électrique indienne
1/3
© motoservices.com
A lire aussi

publié le 24 juillet

Le marché du deux-roues indien va changer du tout au tout en un temps record, en tout cas, c'est que souhaite le gouvernement du sous-continent. D'abord, il a été décrété que tous les deux-roues d'une équivalence inférieure ou égale à un 150 cm3 thermique devraient être électriques à partir de 2025. Dans cette marche en avant effrenée, le gouvernement indien a également demandé aux principaux acteurs du deux-roues (TVS, Hero, Bajaj, Honda et bien d'autres) de rendre leur copie sous 15 jours ! Evidemment, la plupart d'entre eux ont protesté... Mais de ce chaos peut émerger un nouvel équilibre, où les start-up inconnues jusqu'alors voient qu'il y a un joli coup à jouer... 

Blacksmith B2 : pour frimer à Bollywood... et ailleurs ! C'est ainsi que la firme Blacksmith Electrics vient de présenter la troisième génération d'un prototype de moto électrique, justement appelée la B2. Elle est censée offrir 240 kilomètres d'autonomie (120 par batterie, l'engin en comporte deux, qui sont amovibles), ce qui est assez considérable, même si les performances resteront modestes avec le moteur de 5 kW (presque 6,7 chevaux) en continu avec un maximum délivré de 14,5 kW (19 ch) et 96 Nm en crète, lors de courtes accélérations.

La vitesse de pointe, toutefois, est annoncée à 120 km/h, ce qui nous parait un tantinet optimiste. Blacksmith annonce à la fois avoir déjà couvert 7000 kilomètres de tests et être en mesure d'être capable de proposer la B2 à moins de 2,5 millions de roupies dès 2020, ce qui nous la met, Maryse, à environ 5000 $, le prix de deux Bullet 500 sur le marché local. Bref, en dépit d'un look classico-futuriste, c'est pas gagné... On en reparle quand on en voit une rouler. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.