Benelli confie sa distribution en France à Moteo

Chargement en cours
Benelli change de distributeur en France
Benelli change de distributeur en France
1/4
© motoservices.com
A lire aussi

publié le 1 février

Depuis le 1er janvier 2018, la société belge Moteo a repris l'importation et la distribution des motos Benelli pour la France et le Benelux, succédant à la DIP. 

On ne connait pas forcément Moteo en France car c'est une société belge dédiée au 2 roues et qui fait partie du groupe Alcopa, distributeur de nombreuses marques auto et moto en Europe. En France, Moteo distribue Sym via sa société Disalco ainsi que Derbi et Adiva via sa société Motana. Moteo possède également le distributeur d'équipements Bihr.

Le constructeur sino-italien Benelli, qui fait partie du groupe Qianjiang depuis 2005, vient d'annoncer l'accord pour la distribution de ses motos en France et au Benelux par Moteo à partir du 1er janvier. Moteo succède donc à la DIP (Royal Enfield, Daelim, Keeway, FB Mondial...) qui avait repris la distribution Benelli en France en juillet 2013, alors que le constructeur avait fermé sa filiale, faute de résultats.

Les nouveautés 2018 présentées à Milan Benelli 752 S

Benelli fait son retour au sein des moyennes cylindrées. Avec un roadster dévoilé à Milan, nom de code 752 S, qui ouvre une nouvelle ère pour la marque italienne devenue propriété chinoise. Look transalpin dans l'ère du temps, partie cycle semblant sérieuse et bicylindre parallèle de presque 82 chevaux distinguent déjà ce nouvel outsider.

Benelli 402 S

L'engouement suscité par le genre power cruiser a fortement inspiré la maison Benelli cette année avec ce modèle 402 S au look musclé, inspiré de la Ducati XDiavel. Cadre treillis, bicylindre et équipements de qualité, ce custom exotique de 400 cm3 a tout pour plaire aux jeunes permis. Entre autres !

Benelli Imperiale 400

Outre la dernière mouture de la Leoncino 500 Euro4, épaulée d'une version préparée Sport, Benelli a présenté aux visiteurs du salon de Milan de nombreuses nouveautés dans des segments très différents, et parfois même inédits pour la marque, à l'instar de l'Imperiale 400 aux airs de Royal Enfield.

Benelli BN125

Un petit roadster accessible dès 16 ans débarque dans la gamme Benelli 2018 : le BN 125 reprend l'esprit sportif de ses aînés 251 et 302, avec des lignes plus acérées. Treillis tubulaire acier, belle partie cycle et équipements soignés, il n'y a que son moteur qui l'empêche de se frotter aux ténors de la catégorie.

Benelli Leoncino Sport

Alors que le roadster néo-rétro Leoncino 500 est (enfin !) annoncé pour avril 2018, Benelli sublime le potentiel dynamique de sa plate-forme avec le modèle Sport, sorte de café scrambler, ou l'inverse ! En outre, la gamme Leoncino 2018 s'étendra également vers le bas avec l'arrivée d'une 250.

Benelli TRK 251

Dernière des sept nouveautés Benelli 2018, et pas des moindres puisqu'il s'agit de la version 250 cm3 du trail routier TRK. Soit un nouveau modèle polyvalent, statutaire et accessible sur le segment des petites et moyennes cylindrées totalement dans l'ère du temps.

Objectif ambitieux Revenue de loin, la marque avait retrouvé du lustre avec la BN302, mais surtout en 2017 avec la TNT 125 et le trail TRK502. Il semble également que la marque ait eu des problèmes pour livrer les volumes nécessaires de ces nouveautés. Sans compter sur le retard du lancement de la Leoncino, tant attendue et qui n'était toujours là fin 2017, plus de deux ans après sa présentation au Salon Eicma de Milan.

En 2017, Benelli a vendu 376 motos, dont 177 TNT 125, 103 TRK502 et 83 BN302 alors que le potentiel était d'au moins 1000 machines. Nous verrons bien ce que le nouveau distributeur mettra en place pour étoffer le réseau reconstitué par la DIP depuis 2014, et si les ambitieux objectifs de ventes seront atteint. On parle de 3000 unités en 2018.

Les modèles existants vont être conservés et la Leoncino est désormais annoncée pour avril 2018. La BN125 devrait également arriver avant l'été. Nous en saurons plus prochainement sur l'arrivée des très nombreuses nouveautés dévoilées à l'Eicma 2017, en novembre dernier. Il est question du deuxième semestre 2018.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.