Benelli 502 C, 752 S et Imperiale 402 : tarifs et disponibilités

Chargement en cours
Benelli 502 C
Benelli 502 C
1/24
© motoservices.com
A lire aussi

publié le 4 avril

Vues pour la première fois au salon de Milan 2017, puis lors de l'édition 2018 avec une modification de cylindrée pour la 502 C (auparavant nommée 402 C), ces trois Benelli hyper lookées arrivent donc bel et bien en France pour le deuxième semestre 2019. De quoi étoffer sacrément la gamme du constructeur sino-italien aux côtés des Leoncino 500 et 500 Trail, TRK 502 et 502 X, Tornado Naked T (TNT) 125 et BN302.

Et le fait que toutes trois soient accessibles aux permis A2, soit naturellement (502 C et Imperiale) soit par bridage (752 S) devrait contribuer à leur succès autant que leurs styles tout à fait dans l'air du temps.

Benelli 502 C : power cruiser A2 Ce sera peut-être encore plus vrai pour la 502 C, qui, sans concurrence, propose le style power cruiser du Ducati Diavel à la portée de tous. Son bicylindre liquide double arbre de 500 cm3 (issu des TRK 502 et Leoncino) développe pile 47,5 ch (35 kW) et 45 Nm. Un gros réservoir de 21 litres autorisera de longues balades, ce qui explique aussi le poids de 217 kg TPF, qui ne devrait pas poser de souci avec une selle à 750 mm seulement.

Prix : 6299 €, dispo fin juin

Benelli 752 S : rosdster musclé A2 et plus La 752 S vient pour sa part diversifier l'offre sur le segment des roadsters musclés, qui ne sont pas si nombreux en 750-800 cm3, et encore moins en 35 kW. A part la Suzuki GSX-S 750, la KTM 790 L, nous n'en voyons pas d'autres. Ici, le bicylindre de 754 cm3 développe 77 ch et 67 Nm, et sera donc dégonflé à 35 kW pour les permis A2. D'ailleurs, il est question qu'elle n'arrive que en version bridée (qui pourra bien sûr être débridée par la suite). Grosse fourche inversée, cadre treillis tubulaire, support de plaque déporté, poupe minimaliste, feu avant ovale... ici aussi l'inspiration des cousines italiennes est sensible. Il faudra voir ce que donne ce moteur, en full comme en bridé.

Prix : 6999 € en lancement, dispo fin juillet

Benelli Imperiale 402 : style Royal Enfield Enfin, l'Imperiale 402 joue à fond la carte rétro, nous pourrions même plutôt dire franchement "à l'ancienne", franchement "à l'indienne" ! Impossible de ne pas humer le bon fumet épicé de curry venant du Sous-Continent, nous voilà avec une Bullet replica qui en jette. Certes, les carters moteur et de nombreux détails dissipent vite le trouble, mais le style général des Indiennes est respécté, tout à fait fifties, et le prix sera bien plus intéressant (la Bullet démarrant à 5195 €). Le mono refroidi par air (20 ch et 29 Nm) dispose de l'injection et satisfait bien sûr à Euro4.

Prix : 4199 €, dispo mi juin.

Et pour 2020 ? Enfin, sachez que d'autres nouveautés sont au programme chez Benelli pour le tout début 2020, du côté des petites cylindrées, et en Euro5. En effet, les permis B et A1 devraient alors se réjouir avec une Leoncino 125 et une TRK 125, mais chut, on ne vous a rien dit !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.