Benelli 125 Leoncino, elle arrive le 15 avril à un tarif indécent !

Chargement en cours
Benelli Leoncino 125
Benelli Leoncino 125
1/7
© motoservices.com
A lire aussi

, publié le 20 avril

Il faudra être dans les 200 premiers acheteurs pour bénéficier de ce tarif de lancement de la Leoncino 125. Un modèle qui s'est fait attendre et que l'on a découvert à Milan en novembre dernier. A cela s'ajoute même une garantie de 3 ans, depuis le 1er janvier 2022, sans surcoût. Un moto séduisante dans le style néo-rétro si prisé actuellement et qui vient attaquer le marché de la Yamaha XSR, mailleure vente de la classe 125 depuis le début de l'année mais dont le tarif atteint tout de même 4599€ et encore une Honda CB125R est à 4749€ et une Husqvarna Swartpilen à 5299€. Même une Mondial HPS est à 4465€ et une Zontes Scrambler est à 3890€. Mais cette Leoncino n'est en rien un sous produit…

Coté partie cycle, nous avons un cadre treillis ouvert en acier avec fourche inversée de 35 mm (debattement de 125 mm) et un mono-amortisseur central (deb 60 mm à la roue). Le freinage comprend deux disques (280 mm avant et 220 arrière) avec CBS dont un étrier 3 pistons à l'avant, mais donc pas d'ABS. Cette Leoncino 125 est chaussée avec des jantes bâtons en aluminium en 17 pouces en 100/80 à l'avant et 130/70 arrière.

La selle est située à 795 mm pour un poids de 145 kg, ce qui est pluôt réduit pour la catégorie. Le réservoir de 12,5 litres est un bon point pour l'autonomie avec une consommation normalisée annoncée à 2,2 l/100km !

Le moteur 4 temps à refroidissement liquide dispose d'une culasse simple arbre et 4 soupapes ce qui explique qu'il ne soit pas à la limite des 11 Kw de la catégorie. Il est alimenté par une injection Delphi. Benelli l'annonce à 9,4 kW (12,8 chevaux) à 9500 tr/mn avec un couple maxi placé assez haut de 10 Nm à 8500 tr/min. Il est associé à une boite 6 rapports.

Coté esthétique, le style italien se reconnait, mais on aurait aimé un petit sabot pour cacher les durites du radiateur et le catalyseur du pot d'échappement. On aime toujours le petit Lion trônant sur le garde-boue avant et les blocs optiques à LED. Un grand écran TFT prend place sur le dessus du phare.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.