Aprilia Tuono V4 1100 2021 : plus de confort pour l'hyper roadster de Noale

Aprilia Tuono V4 1100 2021 : plus de confort pour l'hyper roadster de Noale
Aprilia Tuono V4 1100 2021 : plus de confort pour l'hyper roadster de Noale
A lire aussi

, publié le 9 février

Le nouveau style étrenné par les RS 660 et Tuono 660 fait des petits : on le voit sur la sportive RSV4 1100 comme sur sa soeur décarénée Tuono V4 1100 dans leurs versions Euro5 2021. 

Du coup, la Tuono aussi a droit à son carénage intégrant les ailerons, gage d'une meilleure aérodynamique et de stabilité renforcée. Nouvelle ergonomie aussi avec une selle et un réservoir revus, mais ce n'est pas tout.

Sur la version standard Tuono V4, Aprilia annonce un "confort accru offert par le guidon rehaussé et la tête de fourche garantissant davantage de protection". Le passager aussi dispose dorénavant d'une selle confortable et d'un positionnement des repose-pieds plus bas. Le tourisme à ghaut evitesse en Tuono 1100 ? Oui, grâce à deux valises asymétriques dédiées proposées en accessoire ! Cela reste à voir, surtout que nous n'avons ici qu'une seule photo à vous montrer, de la version Factory évidemment... 

Ce qui veut dire que la Tuono 1100 Factory dispose d'une ergonoie différente et plus extrême ? On ne peut vous le dire pour le moment. EN tout cas elle dispose, comme la précédente essayée par notre Mehdi-to-race, des suspensions semi-actives Öhlins Smart EC 2.0.

Electronique, modes de conduite, feux... et moteur Pour le reste, c'est comme pour la RSV4 !

La nouvelle Tuono V4 1100 2021 adopte de nouvelles optiques à leds avec DRL et fonction "bending lights", comprenez éclairage adaptatif en courbe. Enfin, on ne peut pas non plus vous montrer la nouvelle instrumentation TFT, qu'Aprilia décrit comme plus grande et plus riche, ni les commandes électriques "plus fonctionnelles et intuitives". 

Pour ce qui est de l'électronique, Aprilia annonce une centrale inertielle 6 axes et une unité de contrôle (Marelli 11 MP) plus puissantes, une gestion électronique de la commande Ride-by-Wire améliorée et des logiques de fonctionnement de l'APRC affinées, avec l'apprition d'une gestion du frein moteur à plusieurs niveaux.

Comme sur la nouvelle Guzzi V85 TT, des nouveaux modes de conduite font leur apparition : 6 désormais contre 3 auparavant, trois pour la piste (dont deux personnalisables) et trois pour la route (dont un personnalisable).

Pas de modification au niveau de la partie cycle ni du cadre, si ce n'est un nouveau bras oscillant alu, décrit comme "plus léger et doté d'un renfort inférieur, inspiré de celui de l'Aprilia RS-GP utilisée en MotoGP, conçu pour abaisser les masses et augmenter la stabilité du train arrière en accélération." De fait, sa forme change radicalement, et il est quand même bien moins esthétique...

Enfin, le V4 1077 cm3 ne change pas pour Euro5, si ce n'est au niveau de l'échappement : on dispose toujours de 175 ch et 121 Nm.

Dispo a priori en février, on vous donne le tarif dès qu'on l'a !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.