Aprilia RS 660 : c'est en bonne voie !

Chargement en cours
Aprilia RS 660 : c'est en bonne voie !
Aprilia RS 660 : c'est en bonne voie !
1/7
© motoservices.com

publié le 24 juin

Elle trônait là, dans un coin du stand, sans plus d'attentions que cela de la part du constructeur. Certes, à Milan, le groupe Piaggio jouait à domicile et présentait du lourd, entre l'Aprilia RSV4 1100 Factory, le MP3 500 Advanced qui recule et la Vespa Elettrica, sans oublier les Moto Guzzi V85TT et Moto Guzzi V7 Night Pack. Néanmoins, elle laissait espérer le retour d'une catégorie injustement disparue : celle des sportives de moyenne cylindrée. 

Aprilia RS 660 : elle a tout d'une grande En effet, alors que contre toute attente, les Japonais n'ont pas totalement lâché l'affaire avec la Kawasaki ZX-6R remise à jour pour 2019 et la Yamaha R6 il y a deux ans, alors qu'il ne semble plus faire beaucoup de mystère que l'engagement de Triumph comme motoriste du Moto2 préfigure le retour d'une Daytona 765, l'Aprilia RS 660 aura certes quelques concurrentes mais devrait malgré tout apporter un vent de fraîcheur dans la catégorie.

En effet, ce sera la seule à être équipée d'un moteur bicylindre en ligne (qui serait une sorte de demi-V4 de RSV4 réalésé) et surtout, elle sera la première, jusqu'à preuve du contraire, à disposer d'une aérodynamique "façon MotoGP", déjà vue sur sa grande soeur l'Aprilia RSV4 1100 Factory qui arbore comme elle une jolie paire d'ailerons ; de fait, si la puissance est moindre (on peut tabler sur 95 - 100 ch avec ce type d'architecture moteur, on imagine qu'elle sera aussi dispo en A2, donc plus 95 que 100 !), le poids devrait être lui aussi réduit et l'aéro. Autre point appréciable : un design final qui semble extrêmement proche de celui du prototype de salon. Sera-t-elle présentée en version définitive au prochain salon de Milan ? 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.