CFMoto UForce 1000 EPS 4x4
Essai
10 août 2019
Yamaha Ténéré 700
Essai
27 juillet 2019
SWM 125 Ace of Spades
Essai
20 juillet 2019
Piaggio MP3 300 HPE
Essai
13 juillet 2019
Suzuki Katana
Essai
06 juillet 2019
Kawasaki Z 400
Essai
29 juin 2019
Sym Joymax Z 125 2019
Essai
14 juin 2019
Bmw R 1250 RT 2019
Essai
08 juin 2019
Moto Guzzi V85 TT
Essai
01 juin 2019
Vespa Elettrica
Essai
25 mai 2019
Zontes 310 X
Essai
18 mai 2019

Zontes 310 X

Les photos de l'essai
Zontes 310 X
20
Diaporama

publié le 18 mai

La Zontes 310X nous vient de Chine et débarque sur le marché français avec un look, une électronique et des équipements (notamment électriques !) de pointe. Avec son monocylindre de plus de 35 chevaux et sa partie cycle digne d'une grosse cylindrée, cette Sport-GT inédite nous a franchement impressionnés !

Au premier regard la 310X sème le doute. Déjà, parce que les flancs de son carénage sont signés Zontes, un patronyme qui fleure bon le fond de l'Andalousie ou de l'Extremadura. Puis c'est son look qui interpèle, une plastique taillée à la serpe arborant des lignes audacieuses, le tout rehaussé d'un joli bleu métallique et de pièces à l'aspect magnesium. Qui croirait qu'elle nous vient de Chine ? A vrai dire seule la finition de ses jantes un rien « bling-bling » le laisse entrevoir. Car pour le reste, force est de constater que cette nouvelle marque importée par GD France (CF Moto, Goes et AWR, ex-Asiawing) propose vraiment quelque chose d'inédit dans le lot des productions qui passent la Grande Muraille. Zontes vient de l'usine Tayo Motorcycle Company Limited qui se distinguerait par ses quelques 400 brevets « design et innovation », ses trois succès au Grand Prix de l'innovation en Chine et son autonomie dans la conception de ses produits, des voitures principalement. Car de la fonderie d'aluminium, à la fabrication de ses moteurs, de ses échappements ou de ses cadres (entre autres), ses unités largement robotisées et automatisées lui permettraient de maîtriser l'ensemble de sa production.

Bardée d'équipements électriques

Sa fabrication et sa finition sont très bonnes. Qualité des plastiques, de la peinture, des fonderies (sauf peut-être au niveaux des leviers), cette moto A2 pourtant vendue 4690 € ne fait pas du tout bas de gamme. Elle est même plutôt techno car des systèmes électriques gèrent l'ouverture de la trappe à essence, les évolutions du pare-brise, le blocage de la direction et le démarrage sans clé. Sa batterie est au lithium. Placée à moins de 80 cm du sol (795 mm pour être précis), l'assise à la fine base est accessible à tous, même aux pilotes d'1,60 m adeptes des talons de 5 cm. Mais la partie arrière de cette selle, qui présente une partie remontante faisant office de petit dosseret, confine les grands gabarits, tel votre serviteur de 183 cm. Au niveau des jambes, avec des repose-pieds bas placés dans le prolongement de la base de l'assise, les genoux se logent parfaitement dans les renflements du réservoir, sans jamais venir à la rencontre des flancs du carénage. Les poignées du guidon sont hautes, toutefois la largeur du cintre assure une posture buste droit et bras écartés, assez naturelle. Bonne nouvelle pour les petites mains : chacun des leviers est réglable en écartement. L'amortisseur central à azote fait preuve d'une très bonne progressivité sur route, ce qui permet de compenser le manque de mœlleux de la selle, sur la partie pilote arrière en particulier. La Sport-GT est du genre dévouée, Zontes a en effet pensé à tout, ou presque : support pour fixer le bloque-disque (une patte rouge située à l'intérieur du support repose-pied gauche), port USB sous l'instrumentation, rétroviseurs sur axe pivotant, silencieux double peau pour éviter les risques de brûlure. Finalement, il ne lui manque qu'une béquille centrale.

Un parfum d'Autriche

La mécanique est une des bonnes surprises de cette Zontes 310X. Avec son système de refroidissement de l'huile par circulation dans la tubulure avant du cadre et sa lubrification par carter sec (pas de barbotage donc), il est plutôt moderne. Guidon en mains, son caractère nous fait penser à celui du mono de l'Autrichienne de 390 cm3, sauf qu'ici il se révèle logiquement moins puissant puisque ses 312 cm3 développent 35,4 chevaux (43,5 pour la Duke). Il se réveille gentiment vers les 4000 tr/min et propose une bonne connexion à la poignée, dénuée d'à-coup. Il ne vibre pas, ou du moins, les vibrations qui apparaissent à partir de 6000 tours ne sont pas dérangeantes. A partir de cette zone, on peut franchement tirer dedans sans ressentir d'inertie dans la montée en régime. Nous lui avons également trouvé une bonne allonge, accrochant au compteur un 169 km/h au rupteur à 10 500 tours. Notez que Zontes a équipé ce bloc d'un mode Eco qui s'active au guidon et qui réduit sensiblement (mais pas trop !) ses envolées. Passés les 7000 tours le moteur bascule automatiquement en mode Sport. Le cadre de cet essai ne nous a malheureusement pas permis d'établir une consommation moyenne, alors que le constructeur annonce 2,7 l/100 km.

Des qualités dynamiques

Avec son bon rayon de braquage, son équilibre et son poids contenu (149 kg à sec), cette 310X plutôt basse de selle ne pose guère de difficulté lors des manœuvres à basses vitesses et à l'arrêt. Elle se faufile assez facilement en ville, à condition de veiller à l'encombrement de son guidon lors des remontées de files. Facile de prise en mains, grâce à la bonne gestion de son accélération et son freinage convenablement calibré, on l'oublie rapidement pour se concentrer sur les situations piégeuses. Du coup pas de mauvaise surprise à son bord. A son aise sur les voies rapides, car elle en a dans le coffre et parce qu'elle offre une protection convenable, c'est quand même sur le réseau secondaire que la Sport-GT s'est révélée la plus agréable. Nous avons apprécié sa tenue et son confort, ainsi que sa facilité à prendre de longues courbes, quel que soit le rythme adopté. Outre ce maintien, dans les enchainements plus rapides nous découvrons sa facilité à passer d'un virage à un autre, une agilité doublée d'une bonne précision en entrée de courbe. C'est doux, progressif et l'on peut corriger facilement une trajectoire un peu enthousiaste grâce au frein arrière, dès lors qu'on le trouve. Le frein avant se caractérise par une attaque douce suivi d'un mordant pour le moins conséquent. Il est parfaitement dosable. L'arrière est tout aussi convaincant, toutefois nous trouvons que la pédale, trop basse, est mal disposée. À l'avant comme à l'arrière, l'ABS (Bosch 9.1M - déconnectable sur l'arrière) ne se déclenche pas outre mesure, en même temps il demeure assez préservé par la qualité des pneumatiques « Radial » de la marque CST.

Avis de la rédaction sur Zontes 310 X
18.4/20
Nous avons rarement été aussi positifs sur un modèle exotique, mais croyez-nous, cette première Zontes 310X vaut vraiment le détour. C'est une moto que nous avons roulé dans toutes les configurations, même sur piste, et qui nous a convaincus par sa motorisation et sa partie cycle, alors que son look nous avait déjà séduits avant de l'enfourcher. Certes, elle est limitée sur circuit, mais nous savons très bien que ses utilisateurs ne l'emploieront que rarement sur ce type de terrain. Nous avons aussi apprécié le soin avec lequel elle a été fabriquée et toutes les petites attentions qui la singularisent, à commencer par ses équipements électriques. Reste un doute toutefois sur ce plan : qu'en sera-t-il de leur fiabilité, comme du vieillissement général de cette machine sur laquelle nous n'avons aucun recul aujourd'hui ? Néanmoins son importateur rassure, avec un réseau en plein développement (qui devrait passer de 20 à 80 revendeurs cette année) et une garantie de 3 ans kilométrage illimité pour cette machine vendue 4 690 € !
LookEquipementsCaractère du monocylindreAspects pratiquesFreinage et ABS (déconnectable à l'arrière)Réservoir 15 litresRapport qualité/prix
Fiabilité des équipements électriques ?Finition des jantes
Les chiffresPrix4 690 €Puissance26 kW (35,4 ch) kW à 9500 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur16/20Chassis16/20Look20/20Prix20/20Equipements20/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.