Nipponia Volty
Essai
24 juillet 2021
Suzuki SV 650 Euro 5 2021
Essai
17 juillet 2021
Piaggio MP3 400 HPE
Essai
10 juillet 2021
Zontes 125 Urban
Essai
26 juin 2021
NIU MQi GT
Essai
12 juin 2021
Aprilia Tuono 660
Essai
05 juin 2021
Honda Forza 125 2021
Essai
29 mai 2021
BMW R 1250 RT 2021
Essai
22 mai 2021
Pink Mobility Fly
Essai
15 mai 2021
Sym Maxsym 400 Euro 5
Essai
08 mai 2021
Moto Guzzi V7 850
Essai
01 mai 2021
Suzuki V-Strom 1050
Essai
24 avril 2021

Zontes 125 Urban

Les photos de l'essai
Zontes 125 Urban
20

, publié le 26 juin

Un nouveau style plus citadin-dynamique est proposé avec l’arrivée au catalogue de la consensuelle et abordable 125 Urban. Une moto destinée à séduire un public plus large dont le budget permet habituellement d’accéder à des véhicules très utilitaires. A-t-elle plus d’attraits que ses concurrentes ? 

Exit donc l'ambiance rétro de la 125 Scrambler, les lignes supermotard de l'Hyper Trail ou le dessin agressif de la 125 Roadster. La Zontes 125 Urban joue la carte du look passe-partout avec un éclairage efficace à leds, des écopes et carénages modernes, des rétroviseurs épurés, une teinte de carrosserie gris foncé aux lignes marquées par des touches de jaune fluo et un porte-paquet accompagné de deux poignées passager à l'extrémité de la selle. Un soin particulier est - comme souvent chez Zontes - porté aux détails : des poignées sculptées, des jeux de matières et de couleurs, des étriers assortis à la fourche et un échappement orienté vers le pilote sont également de la partie. L'esprit de ce dernier se marie d'ailleurs assez bien au mono-amortisseur et aux clignotants avant intégrés pour donner un look valorisant à cette moto. Ici pas de pot oblong ou de combiné double amortisseur. Seul le bouchon de réservoir en plastique noir mat rappellera aux plus pointilleux son positionnement entrée de gamme. La destination urbaine de cette 125 doit faire la part belle à l'agilité, le confort et la facilité de conduite. La fiche technique rappelle effectivement les deux autres véhicule de la gamme mais cela ne concerne pas l'ergonomie. Comprenez par là que sa selle placée à 770 mm du sol se montre spécialement accueillante avec des mousses moelleuses et une forme inédite. Son réservoir intelligemment creusé permet de bien verrouiller la moto avec les jambes tandis que le guidon ramené vers l'avant simplifie l'exécution des manoeuvres à faible allure, tout comme les leviers réglables adaptés à des mains plus ou moins grandes. Enfin, les reposes-pieds garantissent une posture idéale, peu horizontale, agréable en ville.

La citadine du quotidien

L'Urban porte-elle bien son nom ? En comparaison de la 125 Srambler et de ses rétroviseurs en bout de guidon : oui ! Les miroirs sont cette fois placés pour passer sous ceux des voitures tandis que sa finesse lui permet de se faufiler dans la circulation. Mais son poids de 150 kilos ne sert pas son agilité. La Zontes se rattrape tout de même grâce à son réservoir de 17 litres et son moteur coupleux nécessitant moins de changements de rapports. La 8e de litre abordable embarque un bloc Euro5 124 cm3 à refroidissement liquide délivrant 14,6 chevaux à 9000 tr/min. Ce moteur assez sobre ne peine pas à relancer la 125 Urban dans le traffic en ville avec ses 13 Nm de couple disponibles à 7000 tr/min. Sa souplesse et sa sonorité gratifiante font de son usage une expérience amusante avec l'aide de l'échappement placé sous l'oreille droite. Il montre néanmoins sans surprise ses limites sur les grands axes là où les petites cylindrées de ce type n'ont pas grande chose à faire. Côté transmission bonne nouvelle : changer de rapport se fait dans la douceur ! Les six vitesses verrouillent sans anicroche en affichant au passage le chiffre du rapport engagé sur le tableau de bord. Et pour ce qui de sespneus, la Zontes 125 Urban reprend les gommes de la 125 Roadster. Il s'agit en l'occurence de pneumatiques CST NK-01 offrant un grip notable une fois en température. Attention néanmoins aux saignées et dégradations de la route en ville que ces CST suivent parfois. Côté freinage le mordant du disque de 300 mm est au rendez-vous en tirant le levier gauche réglable. L'arrière n'est pas en reste avec une pédale idéalement placée et un ressenti concluant. Enfin, le réglage de l'ABS Bosch - qui signe également l'injection - est optimum. Le fait d'oublier sa présence indique qu'il intègre la liste des points positifs de cette moto.

À l’aise sur les routes secondaires

Un moteur de 14,6 chevaux pour 13 Nm de couple, une boîte six vitesses efficace, des pneus CST NK-01 honorables, une partie cycle ayant fait ses preuves et un freinage au dosage aisé : la Zontes 125 Urban se montre effectivement adaptée aux trajets sur les départementales et nationales sur les quatrième et cinquième rapports. La moto enchaîne les courbes de manière prévenante sans se désunir ni se déséquilibrer. L'autoroute montre sans surprise les limites de la machine, avec la nécessité de rétrograder d'une vitesse dans les montées pour garder une allure sécurisante. La vitesse maximale varie en fonction du relief de 115 km/h à 120 km/h. Compteur ! Les autres Zontes 125 disposent de parties cycles convaincantes. Des suspensions de bonne facture sont toujours au programme sur cette 125 Urban. L'amortissement confié à l'avant à une fourche inversée aux tubes de 47 mm de diamètre est en accord avec l'arrière. De quoi garantir une tenue marquante et une progressivité au rendez-vous dans les courbes pour une moto de cette catégorie. Avec la 125 Urban, Zontes propose une nouvelle fois une moto bien équipée dans un segment donné avec un tarif compétitif. Son moteur volontaire, sa transmission facile, son porte-paquets de série, sa maniabilité et ses commodos rétro-éclairés offrent à cette citadine une polyvalence redoutable !

Avis de la rédaction sur Zontes 125 Urban
16/20
Ses nombreux points forts font presque oublier son tarif particulièrement bas au vu des prestations. Il faudra effectivement signer un -petit- chèque de 2990 € pour prendre le guidon de cette Zontes 125 Urban bien née. Ajoutez à ça une garantie constructeur de 3 ans pour comprendre que l’ensemble est définitivement très agressif sur le marché. Vous pourrez avoir moins bien ailleurs, mais c’est plus cher.
Accessible à plus d’un titreConfortMoteur Euro5 volontaireGabarit valorisant pour une 125 utilitaire
Selle pour le passagerIntérêt des modes difficile à cerner
Les chiffresPrix2 990 €Puissance10,9 kW à 9000 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur16/20Chassis16/20Look12/20Prix20/20Equipements16/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.