Yamaha XSR 900
Essai
26 novembre 2022
Zero Motorcycles DSR X
Essai
19 novembre 2022
Zontes 125 GK
Essai
07 novembre 2022
Orcal Ecooter E5-R
Essai
29 octobre 2022
Ducati DesertX
Essai
22 octobre 2022
Zontes 310 M
Essai
15 octobre 2022
Fantic Caballero Explorer 500
Essai
08 octobre 2022
Kawasaki Ninja H2 SX SE
Essai
01 octobre 2022
Ray Motors 7.7
Essai
24 septembre 2022
Motron Nomad
Essai
17 septembre 2022
Suzuki Katana 2022
Essai
11 septembre 2022
Piaggio MP3 530 HPE Exclusive
Essai
03 septembre 2022

Zero Motorcycles FXE ZF 7.2

Les photos de l'essai

, publié le 27 novembre

Nouveau modèle le plus abordable de la firme californienne Zero Motorcycles, la FXE 7.2 11 kW est une moto électrique qui s’adresse aux détenteurs du permis B/A1 en quête de sensations fortes.

Véritable référence mondiale dans le domaine de la moto électrique, Zero Motorcycles n'est plus à présenter. De ses premiers prototypes aux faux airs de vélos électriques nés dans un garage de Santa Cruz (Californie) en 2006 aux modèles actuels qui répondent à tous les profils de pilotes, la marque californienne a réalisé un beau parcours. Avec cette nouvelle FXE disponible en version 11 kW et 15 kW, Zero Motorcycles casse les codes de la moto traditionnelle en optant pour un look à la fois élémentaire et futuriste, tout est parfaitement dosé comme un bon plat cuisiné... Dessinée par le bureau d'études Huge Design de San Francisco, à qui l'on doit de nombreuses créations dans le domaine de la mobilité urbaine ou bien encore du multimédia (HP, GoPro, Sonos), la Zero Motorcycles FXE 7.2 est assez singulière dans la gamme. À la fois lissé et dynamique, son habillage se veut résolument urbain et moderne. Son design léché pourrait presque faire penser à un smartphone ou un ordinateur de la marque à la pomme par exemple !

De la hauteur, mais aussi de l'accessibilité ! 

836 mm de hauteur de selle, ça fait peur ! Et pourtant, la FXE 7.2 est facile d'accès avec mon 1,73m. C'est sans doute l'échancrure de sa selle qui finalement est assez fine et la rend plutôt hospitalière, alors que les larges repose-pieds à picots sont de vrais pièges à loup ! Arrimés, les pieds ne bougent plus et le fait que ces accessoires soient montés sur bascule est fort appréciable. On remarque également qu'une fois assis, la suspension se tasse un peu, tout en conservant du débattement, d'où la facilité à poser les deux pieds à plat au sol. Esprit supermotard oblige, le guidon est très large mais il est ramené vers le pilote et la position de conduite est relativement droite. Absence de réservoir oblige, les écopes ne sont pas bombées et on peut facilement serrer sa FXE adorée avec les cuisses. Grace aux suspensions et au moelleux de la selle, le confort est de mise. Mais le duo est à éviter...

Attention : ça envoie ! 

La Zero FXE 7.2 hérite du groupe motopropulseur de la FXS, soit le bloc électrique Z-Force 75-5 avec son système d'exploitation Cypher II. Un moteur IPM (à aimant intérieur permanent) avec contrôle sans balai à haut rendement capable de sortir un couple maxi de 106 Nm. L'équivalent du couple d'une petite voiture citadine, le poids en moins, imaginez ! Refroidi passivement par air grâce à ses ailettes ainsi qu'un tunnel d'air, il développe une puissance nominale de 11 kW soit 15 ch. En puissance de crête, c'est une autre histoire puisqu'on atteint 33 kW, soit 44 ch !!! À 2 chevaux prêts, la puissance maxi d'un Yamaha TMax 560 pour vous donner un ordre d'idée. Résultat, le moteur électrique de la FXE 7.2 est le plus puissant et le plus compact de sa catégorie. Pas d'embrayage ni de pignon, la transmission se fait en direct par le biais d'une courroie en fibres de carbone, mais passage au kit chaîne possible chez certains concessionnaires (400 € environ). Vous l'aurez donc compris, la FXE ne fait pas de manière, c'est du ON-OFF et le pilote est propulsé comme dans un manège à hautes sensations. Grâce à sa partie cycle haut de gamme ainsi que son châssis en aluminium, la Zero FXE 7.2 ne pèse que 135 kilos sur la balance. C'est plutôt pas mal lorsqu'on connait la poids que font les batteries des véhicules électriques. Centre de gravité bien placé, excellente garde au sol et bon rayon de braquage, la FXE met toutes les chances de son coté pour faciliter l'usage urbain. Le train avant est léger comme une plume, le gabarit est contenu, et le plus difficile est de se contenir car les accélérations sont fulgurantes !

Du fun !!!!

Zero Motorcycles communique de façon transparente et très détaillée concernant l'autonomie de ses motos, chiffres à l'appui. À l'issue de notre essai, nous confirmons avoir réalisé les 64 kilomètres promis sur autoroute poignée dans l'angle en mode Eco avec parfois quelques coups de boost en mode Sport. Nous avons également pu parcourir les 90 kilomètres annoncés en combiné ville/autoroute, ce qui devient très raisonnable. En revanche, pour ce qui est des 161 kilomètres en milieu urbain, ils nous paraissent plus difficiles à atteindre, à moins de rouler constamment sur un filet de watt. On tablerait plus sur une autonomie de 130 kilomètres environ en milieu urbain uniquement. Sur route, on peu exploiter tout le potentiel de cette boule de watts. Impossible de tourner la poignée sans s'extasier à voix haute, quel pied ! La Zero FXE 7.2 est comme l'eau qui dort, et gare à qui la réveille. La vitesse de 70-80 km/h est atteinte sans attente, et c'est là qu'on peut commencer à attaquer fort dans les virages. Les pneumatiques Pirelli Diablo Rosso II qui chaussent les jantes 17 pouces en alliage léger portent bien leur nom. Démoniaques, ils permettent de tirer profit de cette partie cycle hors de pair avec de grosses prises d'angles et ne faiblissent jamais. Le frein avant se révèle très efficace et rassurant en cas de freinages appuyés alors que les suspensions participent à la rigueur du châssis.

Avis de la rédaction sur Zero Motorcycles FXE ZF 7.2
16.8/20
Supermotard des temps modernes, la nouvelle FXE est la création électrique la plus osée de la firme Californienne. Véritable bijou en matière de design, elle exalte par ses performances hors du commun et surtout inespérées avec un simple permis B/A1. À son guidon, les sensations fortes sont garanties grâce à son moteur électrique puissant et le pilote peut compter sur sa partie cycle haut de gamme imperturbable. On ne pourrait finalement que lui reprocher son frein arrière un peu paresseux ainsi que son manque d’hospitalité pour le passager. Mais le supermotard n’est t-il pas finalement voué qu’à des ballades en solitaire? Une moto plaisir que Zero Motorcycles propose au tarif de 13 770 € (bonus de 900 € pour les particuliers et 1 500 € pour les entreprises en IDF).
Look ultra futuristePerformances du moteurFrein avant surpuissantConfort des suspensionsManiabilité incroyable
Frein arrièreTemps de charge total
Les chiffresPrix13 770 €Puissance15 kW à 4500 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur20/20Chassis20/20Look20/20Prix12/20Equipements12/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.