Lambretta V125 Special
Essai
13 octobre 2018
Ducati Scrambler 1100 Sport
Essai
06 octobre 2018
SWM Gran Turismo 440 2019
Essai
29 septembre 2018
Honda Forza 125 2019
Essai
22 septembre 2018
Yamaha Niken
Essai
15 septembre 2018
Keeway K-Light 125
Essai
08 septembre 2018
Bmw K 1600 Grand America
Essai
01 septembre 2018
Piaggio MP3 350
Essai
25 août 2018
Suzuki SV 650 X
Essai
18 août 2018
TGB Blade 1000 LT EPS Luxe
Essai
11 août 2018
Cyclone Z2 125
Essai
04 août 2018
Yamaha Tracer 900 GT 2018
Essai
28 juillet 2018

Yamaha YXZ 1000R

Les photos de l'essai
Yamaha YXZ 1000R
20

publié le 23 janvier

Yamaha a présenté un certain nombre de nouveautés quad et SSV en cette fin 2015 mais qu'on ne s'y trompe pas : la véritable innovation est bel et bien ce SSV « supersport". En route pour l'Arizona et les dunes de Glamis au volant de cet YXZ1000R !

Rien qu'à le voir, on frémit déjà. Avec sa carapace agressive et dépouillée, perchée sur ses longues suspensions, on le prend pour un gros insecte, mais c'est ce qui est à l'intérieur qui va marquer vos esprits ! 

Moteur 3 cylindres 1000

Son cœur bat au rythme du 3-cylindres de 1000 cm3, installé en position centrale, offrant puissance et couple élevés. Ce nouveau YXZ 1000R dispose également d'une transmission à boîte séquentielle 5 rapports de type rallye. Une impulsion en tirant pour monter les rapports et une vers l'avant pour les descendre. Une réelle innovation dans le domaine du SSV, la transmission finale étant toujours par arbres et cardans.  Très vite une bonne montée d'adrénaline arrive au fur et à mesure que l'on prend le contrôle et la mesure de la machine. Sur ce terrain parsemé de magnifiques dunes, le trois cylindre de 1000 cm3 est tout simplement bluffant de facilité. Ce moteur procure des sensations d'un autre monde lors des montée en régime entre 7 et 10 000 tr/min. 

Habitable 1er classe

Le poste de pilotage type cockpit de rallye-raid a été pensé pour la performance, mais sans oublier le confort avec ses grands sièges baquet réglables avant/arrière sur 8 positions et un volant inclinable. 

Sous les pieds il y a trois pédales (embrayage, frein et accélérateur). Le pied gauche a droit à un repose-pied histoire d'être bien calé. Et même le passager a droit à sa barre de maintien ajustable. Ce n'est pas un luxe !

La planche de bord comprend des rangements, une instrumentation complète avec même un shiftlight pour ne pas oublier de passer le rapport. Le frein de parking est situé entre les deux sièges avec à coté les commandes de 4x4 et d'éclairage, et devant le levier de vitesse. La marche arrière, elle se passe au volant...

Le nez avant plongeant permet d'avoir toujours une très bonne vision des difficultés, et ainsi d'attaquer comme un fou une dune en jouant de la boite de vitesses, avant de basculer dans la descente en ayant toujours conservé sa trace. Que du bonheur ! 

Insecte diabolique

La face avant percée de 4 optiques à leds avec feux de croisement et feux de route souligne l'allure agressive et décidée de ce Yamaha. Le style est également renforcé par les suspensions à double bras avec amortisseurs Fox à grands débattements puisque l'on a plus de 400 mm de débattement à l'avant comme à l'arrière. 

Entièrement réglables, une série de whoops abordée à grande vitesse ne déstabilise même pas la machine. Le Yamaha est véritablement scotché sur le sol et sa motricité exceptionnelle, reposant sur des jantes de 14 pouces chaussées de pneus de 27 pouces BigHorn; le tout freiné par 4 disques avec étriers double piston pour stopper les 700 kg de l'engin.

Direction assistée

Yamaha, première marque de l'industrie Quad/SSV à avoir équipé de série un véhicule d'une direction assistée, a bien entendu doté son YXZ 1000R de cette caractéristique. Elle est bien sûr progressive et dans les virages serrés, l'assistance procure un confort de conduite appréciable.

Même emmené grand train, l'engin ne se désuni jamais. Difficile de le mettre en défaut et il reste très précis sur sa trajectoire. Et c'est aussi facile même en deux roues motrices. La répartition des masses est certainement pour beaucoup dans cela.

A bord de cet engin, on a la sensation d'être un vrai pilote de rallye que rien ne peut arrêter. Sachez que Yamaha Europe a décidé d'importer ce YXZ dans sa version non homologuée, dans un premier temps uniquement en jaune 60è anniversaire, puis en homologuée.

Avis de la rédaction sur Yamaha YXZ 1000R
16/20
En conclusion, l' YXZ 1000 R est une machine aux performances incroyables. Son trois-cylindres et sa boîte séquentielle vous donnent des émotions à chaque passage de vitesses. Un châssis ultra précis, associé à des suspensions surdimensionnées, vous donneront envie d'enchaîner les roulages. Et ce n'est pas l'équipe de "malades" que nous étions, Stephane Peterhansel en tête, qui dira le contraire. Impossible de s'arrêter, on en voulait encore et encore, à tel point que c'est avec deux heures retard que nous avons rejoint le camp de base. Je connais peu de machines capables de donner autant de plaisir. La version homologuée qui devrait arriver en concession en février sera disponible au environ de 27 000 €. De nombreux accessoires sont déjà disponibles dont un embrayage automatique Rekkus pour ceux qui ne veulent plus utiliser la pédale de gauche.
Look ravageurSouplesse et puissance du moteur 3 cylindresFinition et équipementPolyvalenceBoîte séquentielleFreinage
Dossier siège non réglableTarif élitiste
Les chiffresPrix24 999 €PuissanceN.C.0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur20/20Chassis20/20Look16/20Prix8/20Equipements16/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.