Ray Motors 7.7
Essai
24 septembre 2022
Motron Nomad
Essai
17 septembre 2022
Suzuki Katana 2022
Essai
11 septembre 2022
Piaggio MP3 530 HPE Exclusive
Essai
03 septembre 2022
Benelli Leoncino 800
Essai
20 août 2022
NIU MQi GT Evo
Essai
13 août 2022
Triumph Tiger 1200 2022
Essai
08 août 2022
Keeway Superlight 125 Euro5
Essai
30 juillet 2022
CFMOTO 800 MT Sport
Essai
23 juillet 2022
Kymco CV3
Essai
16 juillet 2022
BMW K 1600 GT 2017
Essai
09 juillet 2022
Ovaobike MCR-S
Essai
02 juillet 2022

Yamaha Tracer 700 2020

Les photos de l'essai

publié le 4 juillet

La Tracer 700, c'est un peu la reine de la polyvalence chez Yamaha : facile d'accès, pas trop chère, disponible pour les permis A2, elle fait tout bien depuis son arrivée sur le marché en 2016. On comprend donc que Yamaha ait souhaité la faire évoluer en douceur, sur le plan du concept tout du moins, à l'occasion de son passage à la norme Euro 5. Techniquement, la Tracer conserve donc le bloc moteur CP2 inauguré par la MT-07. 

Présentation

C'est au niveau de la face avant que la Tracer 700 2020 évolue le plus. Et nombreux sont ceux qui s'accordent pour dire que ce design, agressif, presque sportif, lui va bien. Entre le carénage plus effilé et les petits feux lenticulaires, un peu à la manière de la sportive R1, la Tracer 700 en impose. La qualité de construction de cette machine (qui sort de l'usine Yamaha de Saint-Quentin, dans l'Aisne) semble avoir progressé. Le reste de la moto évolue peu par rapport à ce que l'on connaissait déjà, hormis une petite pièce qui vient recouvrir les échappements, côté droit. De fait, on aurait éventuellement aimé un nouveau tableau de bord, plus qualitatif que le bloc LCD monochrome qui équipe la Tracer. 

Technologie

Simple et efficace : c'est la Tracer 700 2020. Pour contenir les coûts, Yamaha a fait passer le moteur à la norme Euro 5 et en a profité pour apporter quelques évolutions au moteur : le système d'admission a été revu, l'échappement modifié, la transmission un peu allongée (deux dents de plus sur la couronne, ce qui améliore l'allonge, sans vraiment pénaliser les accélérations). De fait, la puissance est un petit peu en baisse (de 75 à 73,5 ch) mais l'essentiel, c'est que le couple reste constant à 68 Nm à 6500 tr/mn. De nouveaux pneus équipent la moto, des Michelin Pilot Road 4. De même, Yamaha a un peu revu les suspensions (c'était franchement nécessaire) avec une fourche (41 mm) disposant d'un nouveau ressort et de nouvelles possibilités de réglage en précharge et détente, alors que l'amortisseur, lui, se dote d'un nouveau réglage en détente. 

Comportement

La Tracer 700 a conservé sa qualité première : une facilité absolument phénoménale. Avec elle, les débutants seront tout de suite à l'aise, tant cette machine est évidente. Bien assis, droit, avec un guidon pas trop large, on domine la situation d'une position de conduite parfaitement naturelle. La tenue de route est sans surprise et les nouveaux réglages de suspension lui apportent un surcroît de rigueur qui manquait sur les précedentes versions, même si une fourche inversée aurait permis, probablement, de faire encore plus confiance dans le train avant. Les transferts de masse restent encore marqués au freinage. Qu'on se le dise : la Tracer est plus confortable que sportive. Une vraie petite GT à tarif réduit... 

Avis de la rédaction sur Yamaha Tracer 700 2020
15.2/20
Après les grandes heures du néo-rétro, force est de constater que la mode est actuellement à nouveau tournée vers les trails enduros ou purement routiers ; comme pour les automobiles, les SUV sont au cœur du marché. La Tracer 700 n'est pas un trail, mais sa nouvelle proue en donne l'apparence et c'est peut-être grâce à cela que Yamaha arrivera à faire décoller ses ventes. Avec un pilote casqué d'un crossover la communication officielle va également dans ce sens, pour autant nous sommes certains que le roadster MT-07 restera toujours devant cet hybride polyvalent qu'est la Tracer 700 - alors que les ventes de Tracer 900 ont dépassé celles de la MT-09. Car aussi bien née soit cette Tracer, sympa et rassurante en mode sport, équilibrée et parfaitement posée sur ses roues en mode Touring, sur le segment mid-size c'est souvent le prix qui fait office de juge de paix. Vendue 8 799 € elle oblige donc un sur-investissement par rapport à une MT-07 qui se négocie 7 099 €. Dommage de réfléchir en ces termes pécuniaires, car la polyvalence de cette Tracer est inégalable sur le segment. Maintenant, peut-être que les anciennes version 2019 actuellement en promotion à 7799 € plaideront en faveur d'une découverte de ce modèle, version full ou A2.
PolyvalenceAccélérationLookPneumatiquesInstrumentationFun factor
Attaque du frein avantSelle un peu étriquéeProtection perfectible
Les chiffresPrix8 799 €Puissance54 kW à 8750 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur16/20Chassis16/20Look20/20Prix12/20Equipements12/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.