Kawasaki Ninja H2 SX SE
Essai
01 octobre 2022
Ray Motors 7.7
Essai
24 septembre 2022
Motron Nomad
Essai
17 septembre 2022
Suzuki Katana 2022
Essai
11 septembre 2022
Piaggio MP3 530 HPE Exclusive
Essai
03 septembre 2022
Benelli Leoncino 800
Essai
20 août 2022
NIU MQi GT Evo
Essai
13 août 2022
Triumph Tiger 1200 2022
Essai
08 août 2022
Keeway Superlight 125 Euro5
Essai
30 juillet 2022
CFMOTO 800 MT Sport
Essai
23 juillet 2022
Kymco CV3
Essai
16 juillet 2022
BMW K 1600 GT 2017
Essai
09 juillet 2022

Yamaha Ténéré 700 World Raid

Les photos de l'essai

, publié le 27 août

Nous nous retrouvons à Alicante dans le sud de l’Espagne pour découvrir la nouvelle déclinaison de la Ténéré 700 : la World Raid. Meilleure, plus grosse, plus forte que la version standard ? C’est ce que l'on va découvrir...

Depuis 2019, le marché du trail mid-size est en perpétuelle évolution. Tiens ! C'est curieusement la première année de commercialisation de la Ténéré 700 d'ailleurs. Est-ce lié ? Nous n'irons pas jusque là car on pourrait nous accuser de jeter de gros bouquet de fleurs à Yamaha. Après ne le nions pas, cette Ténéré est une superbe moto et son succès commercial n'est plus à prouver. Et la firme d'Iwata ne compte pas s'arrêter en si bon chemin et espère pouvoir vendre 7 000 exemplaires de cette World Raid pour son année de lancement.

World Raid, à toute épreuve ? 

Après la Rally Edition, la World Raid place la barre encore un peu plus haut. Avec son gros réservoir de 23 L coiffé d'un amortisseur de direction Ohlins, on a vraiment l'impression d'avoir à faire à un compé-client paré pour aller affronter les dunes du désert du Sahara. La selle devient beaucoup plus typée enduro. Elle possède une assise beaucoup plus droite, moins creusée que les autres versions, mais étant beaucoup plus échancrée sur l'avant, cela permettra aux plus petits d'entre nous de poser plus facilement le pied à terre. En plus de cela, elle est plutôt bien molletonnée, ce qui sera assez appréciable sur les longues distances. Côté pneumatique, on prend les mêmes et on recommence : les Pirelli Scorpion Rally STR font preuve d'une rigueur et d'une polyvalence bluffante sur revêtement sec. Que cela soit sur bitume comme sur terre, ces pneumatiques font preuve d'une adhérence à toute épreuve. Les suspensions constituent un des éléments spécifiques de cette World Raid : une fourche et un amortisseur KYB avec de plus grands débattements. Cette nouvelle fourche fait vraiment la différence, super progressive, évitant parfaitement l'effet cheval à bascule qu'on a tendance à retrouver sur les fourches à grands débattements. L'arrière est configuré de manière un peu plus soft que l'avant, apportant pas mal de confort général et surtout de bonne capacités d'amortissement sur les pistes TT. En revanche, dès qu'on met un peu plus de rythme sur l'asphalte, le train arrière aura tendance à talonner. N'hésitez donc pas à le raffermir si vous veniez à enchaîner du cols de montagne de manière assez énergique.

Moteur, moteur, dis-moi qui est le plus rageur ? 

Lorsque Yamaha a annoncé cette édition World Raid, on s'attendait à voir débouler des maps différentes sélectionnables au guidon et pourquoi pas, une petite poignée de chevaux en plus. Mais on l'admet honteusement : on a fait les gourmands. En effet, pourquoi changer ce CP2 ? Il a déjà tout ce qu'il faut où il faut. Pas trop puissant, pas trop mou, c'est le bloc qu'on peut conjuguer à toutes les sauces. La preuve en est : Yam arrive à le décliner aussi bien sur une sportive (la R7) que sur une moto à forte orientation tout-terrain comme cette Ténéré 700 World Raid. Ce qui d'autant plus appréciable c'est que ce moulin tire long et offre des reprises pratiquement digne d'une YZF. Encore une fois, le CP2 brille par sa polyvalence et n'aura en aucun cas peur d'affronter les grands axes. Cependant en termes de protection aérodynamique, la World Raid pourrait mieux faire avec une bulle un peu plus haute. On avoue cependant que cela casserait les aptitudes et le look typé "rally raid". La jungle urbaine est aussi un terrain de jeu dans lequel la Ténéré World Raid se mouvoit comme un poisson dans l'eau. Tout comme la Ténéré normale, elle braque super bien. Elle virevolte d'un virage à l'autre avec une aisance flagrante. Ne vous leurrez pas, ce n'est pas parce qu'un réservoir de 23 litres a été greffé sur le dos de cette moto qu'elle n'est pas dynamique, bien au contraire. Mais son domaine de prédilection reste clairement le tout-terrain. Dans l'hypothèse où votre future World Raid sera amenée à côtoyer uniquement les chemins, vous gagnerez éventuellement à remplacer vos pneumatiques mais vous perdrez en polyvalence.

Du changement côté freinage ? 

Sur sa fiche technique le circuit de freinage de la World Raid n'affiche aucune différence avec la Ténéré "standard" et pourtant, on a senti que les freins de ce modèle d'essai avaient plus d'attaque et de dosabilité. Surtout en tout-terrain, où il était possible d'effectuer des freinages de dernière minute sans avoir la moindre appréhension d'un éventuel blocage de roue. Cela est aussi dû à l'ABS qu'il est dorénavant possible de paramétrer sur 3 positions : ABS actif sur les deux roues, ABS actif seulement sur la roue avant et désactivable complètement sur les 2 roues. Plus généralement, nous avons été assez agréablement surpris par l'ABS qui était assez permissif tout au long de cet essai. Le nouveau tableau de bord TFT 5 pouces conserve l'orientation à la verticale des versions "standard" et Rally mais s'organise d'une toute autre façon. On navigue à travers celui-ci via une molette issue de la Tracer 9. On n'est vraiment pas fan de cette dernière car elle n'est pas précise du tout. L'autre chose qui peut paraître un peu gadget mais qui ne l'est finalement pas, c'est la possibilité de choisir parmi 3 modes d'affichage différents : le "Street", le "Adventure" et le mode "Raid". Entre les 2 premiers, il n'y aucun changement. C'est finalement sur le 3ème mode, le Raid, qu'on a pu constater que l'ordinateur de bord affiche en gros 2 trip kilométriques complètement ajustables via un commodo uniquement dédié à cet usage. Pratique mais...uniquement pour ceux qui se servent d'un roadbook en plein raid.

Avis de la rédaction sur Yamaha Ténéré 700 World Raid
14.4/20
Tout au long de cet essai nous avons utilisé les qualificatifs comme “basique” ou “standard” pour décrire la première Ténéré 700 du nom. Comme s' il s’agissait d'une version un peu plus bas de gamme comparée à la World Raid. Si c’est ce que vous avez perçu alors détrompez vous car ça n’est absolument pas le cas. La WR est simplement une moto plus adaptée à une utilisation très spécifique : celle du rally raid. Autant dire que seulement un quart des futurs possesseurs tireront toutes la quintessence de cette version de la T7. Mais ce n’est pas pour cela qu’elle ne récoltera pas le succès escompté par Yamaha. En effet, quand on voit actuellement le nombre de gros trail déambuler sur les routes tricolores qui n’ont jamais vu la couleur de la terre, alors on se dit que cette T7 va avoir de sérieux arguments auprès de la clientèle rêveuse de Paris-Dakar. En effet, chevaucher cette Ténéré vous procurera la sensation de piloter une moto de rallye civilisée. Après si un gros réservoir et un amortisseur de direction ça ne vous fait pas plus baver que ça et que la légèreté et l’efficacité sont au coeur de vos préoccupations, alors optez pour une Ténéré “basique” et gardez les 2 600 € qui séparent le tarif de la “standard” (10 399 €) de la World Raid (12 999 €). Question concurrence, c’est un peu difficile de la placer. On la placerait entre une Aprilia 660 Tuareg (11 999 €) et une BMW F 850 GS (12 799 €).
Selle plus confortableABS bien calibréAutonomieFacilité
Réelle plus value uniquement en rallye raidPas de vrais pare-mains off roadMolette de navigation imprécise
Les chiffresPrix12 €Puissance54 kW à 9000 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur20/20Chassis16/20Look16/20Prix8/20Equipements12/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.