Sym Maxsym TL 500
Essai
07 décembre 2019
Orcal Cavaro 4T
Essai
16 novembre 2019
Harley-Davidson Low Rider S 114
Essai
09 novembre 2019
KTM 790 Adventure
Essai
04 novembre 2019
CFMoto MT 650
Essai
26 octobre 2019
Bmw C 400 GT
Essai
12 octobre 2019
Indian FTR 1200
Essai
05 octobre 2019
Mondial Pagani 125
Essai
28 septembre 2019
Benelli 502 C
Essai
21 septembre 2019

Triumph Street Triple 765 RS 2020

Les photos de l'essai

publié le 30 novembre

Déjà parfaitement aboutie, la Triumph Street Triple 765 RS se met à jour et respecte désormais la norme Euro 5. Parler de révolution serait très exagéré, mais comme les évolutions tapent dans le mille, on accueille ce nouveau millésime avec une vraie banane sous le casque ! Et en permanence, s'il vous plaît.

La première Street Triple avait provoqué un séisme en 2007. Triumph avait en effet inventé une sorte de formule magique, où un trois cylindre rageur et volontaire était au service d'une partie cycle légère et précise. La concurrence japonaise avait pris une sacrée leçon, d'autant que la Triumph évoluait sur des cycles très courts : entre les versions R, dotées de meilleurs freins et suspensions, la RX, sorte de Daytona dénudée, le passage au moteur 765, le petit diablotin anglais n'a cessé de se bonifier. Pour 2020, Triumph nous fournit l'évolution la plus aboutie, la 765 RS. 

Triumph Street Triple 765 RS 2020 : présentation

Et l'on peut la reconnaître facilement, même si la nouvelle signature visuelle à LEDs lui fournit désormais des "sourcils" (lumineux), là où certains étaient attachés aux deux optiques rondes qui font partie de l'identité des Street et Speed Triple. Néanmoins, si les lignes restent identifiables comme faisant partie de la famille, elles évoluent en subtilité. En effet, il faut déjà être familieu du modèle pour savoir que la coque de selle, les écopes de réservoir et la plaque phare, par exemple, sont nouveaux. Conformément à une démarche entreprise par Triumph il y a quelques années déjà, le niveau de finition et le soin apporté aux détails dépasse la concurrence : cette moto est magnifiquement construite. 

Triumph Street Triple 765 RS 2020 : technique

Triumph se fait une joie de préciser qu'ils sont motoristes dans le championnat du monde de Moto2, mais le moteur évolue en discrétion. Certes, il passe désormais les normes Euro 5, ce qui n'est déjà pas si mal, et sans perdre de puissance, qui plus est (on reste à 123chevaux, obtenus à 11750 tr/mn. Par contre, la valeur de couple augmente et son régime d'obtention est plus bas, ce qui constitue une double bonne nouvelle (de 77 à 79 Nm, et de 10800 à 9350 tr/mn) ; ceci a été rendu possible grâce à un travail sur les flux d'echappement, notamment (nouveau silencieux, nouvelles cames d'échappement, nouveaux conduits). Un travail a été fait sur la boîte de vitesse (les deux premiers rapports sont raccourcis) et le shifter up & down est désormais de série. Enfin, un nouveau tableau de bord TFT inclinable fait partie de la dotation ; plein d'informations, il offre hélas un compte-tours peu lisible quel que soit le mode d'affichage choisi. 

Triumph Street Triple 765 RS 2020 : comportement

La nouvelle Street Triple se dote bien évidemment d'une électronique de pointe, avec des différences encore plus marquées entre les modes de conduite. Pour 2020, elle améliore encore sa monte pneumatique avec des Pirelli Diablo SuperCorsa V3, tandis que les excellentes suspensions (on retrouve la fourche inversée Showa BPF à l'avant) et le sublime freinage (des Brembo M50, avec le levier réglable Brembo MCS 19-21) font que cette machine est équipée comme une sportive nettement plus puissante. Il en résulte non seulement un équilibre de très haut niveau, une légèreté et une précision que peu de concurrentes peuvent lui envier. Le package ainsi obtenu est extrêmement valorisant en conduite sportive, mais là où la Street Triple RS 765 excelle également, c'est dans son quotidien, avec des suspensions fermes, mais possédant suffisamment de souplesse en début de course pour garantir un bon niveau de confort. Voici donc, sans aucun doutes, l'un des roadsters les plus aboutis du moment ! 

Avis de la rédaction sur Triumph Street Triple 765 RS 2020
19.2/20
On l'a dit dès le départ : le millésime 2020 de la Street Triple RS n'évolue, en réalité, que dans le détail. En même temps, quand on est proche de la perfection, on peut stagner sans prendre une ride : regardez Céline Dion ou Maya Camus, identiques à elles-même depuis deux décennies, au moins. Du coup, la Street Triple 765 RS conserve ses fondamentaux : des composants de haute qualité, un package parfaitement bien proportionné et calibré, qui ira droit au cœur de ceux qui privilégient les sensations et la finesse au fait d'avoir la plus grosse ou la plus puissante. La Triumph Street Triple 765 RS 2020 adresse aussi un message d'espoir au monde de la moto : Euro 5 ne peut pas forcément avoir raison des performances, du plaisir sensoriel et auditif et, in fine, au fait de kiffer toujours plus la moto. Le tarif est certes dans le haut du panier pour un roadster mid-size, mais il évolue peu malgré une qualité de présentation et des équipements en hausse. Bref, voici le jouet parfait des grands enfants de 21 à 77 ans. Ça tombe bien, je suis (presque) pile au milieu, et donc bien placé pour louer cette moto aussi plaisante que réussie. Et puis tiens, ça donne sacrément envie de découvrir la future Daytona !
Moteur magiqueNiveau de performancesNiveau d'équipement et de finitionComposants (très) haut de gamme du châssisTrès bons pneusSonorité enivranteFacilité de prise en mainsFeeling et précision de conduitePoids léger : light is right !Freinage qui frippe le bitume
Tableau de bord peu lisible (compte-tours)Garde au sol sur circuitABS sensible sur circuit
Les chiffresPrix11 900 €Puissance90,5 kW à 11750 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur20/20Chassis20/20Look20/20Prix16/20Equipements20/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.