TGB Blade 1000 LT EPS Luxe
Essai
11 août 2018
Cyclone Z2 125
Essai
04 août 2018
Yamaha Tracer 900 GT 2018
Essai
28 juillet 2018
Kawasaki Z900 RS Café
Essai
14 juillet 2018
Benelli Leoncino
Essai
07 juillet 2018
Kymco Super 8 50 Euro4
Essai
30 juin 2018
Honda CB1000R 2018
Essai
23 juin 2018
Masai Grey Stone 125
Essai
16 juin 2018
CFMoto CForce 850
Essai
09 juin 2018
Husqvarna Svartpilen 401
Essai
02 juin 2018
Kymco X-Town 300
Essai
26 mai 2018
Bmw F 850 GS
Essai
21 mai 2018

TGB Blade 600 LT EPS

Les photos de l'essai

publié le 1 juillet

Avec ce nouveau 600 Blade 2017, TGB se donne les moyens de ses ambitions : retrouver une place parmi le tiercé des marques de quad les plus vendues dans l'Hexagone...Déclinés en multiples cylindrées sur le segment des baroudeurs de la marque taïwanaise, la famille Blade s'enrichit de trois nouveaux modèles 600 cm3 au printemps 2017.

Ergonomie parfaite

Un style baroudeur équilibré caractérise ce Blade biplace 600 LT EPS 4x4, modèle le mieux équipé de ce nouveau trio. Mais si la carrosserie est loin d'être surannée, on pourra lui reprocher de ne pas mettre en valeur ce véritable nouveau modèle. Si la largeur de la selle au niveau du réservoir pourrait surprendre un néophyte, la triangulation guidon, marchepieds et selle justement ne souffre en revanche d'aucune critique. Quant aux diverses commandes, inutile de les chercher, elles sont déjà sous vos mains... Le compteur numérique multifonctions regroupe un grand nombre d'infos aussi importantes que confortables à l'usage.

Pratique et confortable

On remarque immédiatement que les porte-bagages avant-arrière sont en ABS, comme sur le 1000 LT EPS Luxe. Certains apprécieront l'évolution « classe » quand d'autres regretteront les portages tubulaires, peut-être plus facile d'utilisation. Petits coffres sur ailes avant, deux prises 12 volts, efficaces protège-mains, marchepied et dosseret de selle à poignées de maintien passager confortables, la vie à bord du 600 LT est très sympa. Peut-être un peu large en position debout, la selle est toutefois fort confortable. Et comme l'accord des quatre amortisseurs a été particulièrement soigné, aussi bien en début de course sur les petits chocs qu'ensuite sur les gros mouvements, on peut dire que ce quad est assez confortable.

Vrai nouveau moteur et direction assistée

On oublie le 503 cm3, vive le 561 cm3. Même s'il répond aux mêmes bases techniques - moteur 4T, 4 soupapes à injection Siemens et refroidissement liquide - ce nouveau bouilleur est redoutable. Sa souplesse à faible allure est exemplaire, quand sa montée en régime devient redoutable ensuite :  il apprécie de prendre des tours avec efficacité. Variateur, gamme courte, gamme longue, 4x2 - 4x4 débrayable, marche arrière, blocage de différentiel de pont avant, transmission finale par arbres et cardans, ce 600 TGB est une vitrine des diverses technologies modernes applicables aux quads et SSV. Histoire de ne pas fatiguer les bras du pilote et d'apporter un agrément de conduite notable, une direction assistée à trois modes mode est de mise. Dans cette classe du milieu de gamme biplace, ce n'est pas trop courant...

Véritable nouveau modèle 2017, le 600 LT EPS répond à la mode américaine du freinage centralisé. Terminé le levier droit pour le frein avant et la gauche pour l'arrière. Dorénavant un seul levier à la main gauche. Ce 600 freine efficace et fort quelles que soient les situations. Ses disques avant cachés dans les jantes bossent bien, alors qu'entre boîte et pont sur l'arbre de transmission, le seul arrière travaille dans les meilleures conditions.

Stabilité du châssis long

Homologué en version T3 biplace, ce Blade 600 LT n'est pas équipé d'un pont arrière à différentiel. En conséquence, sur asphalte, il est assez difficile de faire demi-tour à très faible allure ou de se garer par exemple. Mais un quad sur goudron, c'est juste pour se rendre d'un chemin à un autre... Il est clair qu'avec un châssis de 2,48 m de longueur, les passes de franchissement en épingle ne sont pas la tasse de thé de ce bon taïwanais. Au contraire, dans les grandes montées sans virages ou en descente, cette longueur peut être un avantage. Le 600 LT est alors d'une stabilité exemplaire et sécurisante. La majorité des quads à châssis long souffre d'un siège passager bien trop éloigné du pilote, et le passager « se fait trimbaler ». Même s'il se comporte parfaitement en duo, le 600 LT ne coupe pas à ce reproche.

UN MILIEU DE GAMME BIPLACE ATTENDU

Très attendu de la part des quadeurs TGB et des autres en quête d'un nouveau « middle size », ce nouveau Blade offre un réel agrément de conduite. Un moteur efficace et plaisant, un châssis qui met en confiance : ce TGB Blade 600 LT EPS devrait rapidement en étonner plus d'un...

Avis de la rédaction sur TGB Blade 600 LT EPS
16/20
Très attendu de la part des quadeurs TGB et des autres en quête d'un nouveau « middle size », ce nouveau Blade offre un agrément de conduite particulièrement ciblé par le service RD de l'usine taïwanaise et peaufiné par Delta Mics, le nouveau distributeur pour l'Hexagone. Le moteur de 561 cm3 par exemple n'est pas une « énième » évolution du bloc 503 cm3 en bout de développement mais une véritable nouveauté. La souplesse à l'ouverture des gaz, comme la puissance à mi régime et l'allonge qui s'ensuit sont aujourd'hui efficaces et plaisantes. Avec sa géométrie avant redessinée et un train arrière totalement différent avec ses longs amortisseurs placés presque verticaux, le châssis met en confiance. Ses réactions sont saines et prévisibles. Il est efficace dans les passes techniques comme positif quand la cadence augmente. Grâce à ce châssis équilibré, accordé à un moteur volontaire à tous les régimes, la puissance passe au sol avec efficacité. Ce TGB Blade 600 LT EPS devrait rapidement en étonner plus d'un...
Agréments moteur et châssisEfficacitéEquipement pour la passagère
Ligne connueAbsence de treuilPoids
Les chiffresPrix7 990 €Puissance32 kW à 7500 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur16/20Chassis20/20Look12/20Prix16/20Equipements16/20

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU