Piaggio MP3 300 HPE
Essai
13 juillet 2019
Suzuki Katana
Essai
06 juillet 2019
Kawasaki Z 400
Essai
29 juin 2019
Sym Joymax Z 125 2019
Essai
14 juin 2019
Bmw R 1250 RT 2019
Essai
08 juin 2019
Moto Guzzi V85 TT
Essai
01 juin 2019
Vespa Elettrica
Essai
25 mai 2019
Zontes 310 X
Essai
18 mai 2019
Ducati Diavel 1260
Essai
13 mai 2019
Yamaha YZF-R125 2019
Essai
04 mai 2019
Triumph Speed Twin 1200
Essai
20 avril 2019

Sym Joymax Z 125 2019

Les photos de l'essai

publié le 14 juin

Cette année Sym fait entrer un troisième scooter GT dans sa gamme permis B/A1 : le Joymax Z 125. A l'essai aujourd'hui, ce concurrent du Kymco X-Town 125 nous a démontré qu'il n'avait pas que son tarif pour plaire. 

Grâce au GTS 125 apparu au début des années 2000, Sym s'est taillé une belle réputation en France. Performant, rigoureux, véritable GT en terme de confort, de protection, d'équipements et de capacité d'emport, le GTS à fait naître une nouvelle catégorie de commuters, les Symistes, dont les clubs et les forums sont nombreux. Il faut dire qu'à l'instar du constructeur Kymco, lui aussi Taïwanais, les véhicules produits par SanYang Motor ont démontré leur fiabilité, alors qu'ils ont toujours été meilleur marché que les productions japonaises ou européennes. Une stratégie qui paye et qui évolue aujourd'hui chez Sym en particulier, avec l'arrivée d'une 3è corde à son arc sur le segment tant apprécié dans l'Hexagone : le scooter GT 125. Comparées au Cruisym, les lignes qui dictent les formes de ce nouveau Joymax Z sont beaucoup moins tendues. Il faut dire que le Cruisym s'attaque au X-Max, le sportif du segment, alors que notre Joymax cherche davantage le consensus pour séduire les amateurs de purs GT. L'assise placée à 747 mm de hauteur est on ne peut plus basse. Votre serviteur de 183 cm dispose donc de parfaits appuis, pouvant même poser ses deux pieds à plat au sol alors qu'il est installé en fond de selle. La disposition du plancher lui permet de ne pas trop plier les jambes, dans la mesure où ses genoux ne dépassent pas l'axe de son bassin. Et il a de la marge avant que ses rotules ne viennent à la rencontre du tablier, une dizaine de centimètres environ. La posture buste droit et bras détendus s'avère confortable. De plus, le dosseret pilote plutôt haut assure un très bon maintien et la texture de la selle ne souffre d'aucune critique. La tableau serait presque parfait si les suspensions du « Joy » ne se distinguaient par leur fermeté, le combiné arrière en particulier, que nous avons trouvé un rien trop sec au passage des dos d'âne et autres déformations prononcées.

Nouveau tortillard citadin !

Avec des dimensions contenues sur le segment GT, sans encore verser dans la catégorie GT compact du segment inférieur, ce Joymax Z peu large est un allié au quotidien des villes encombrées. Certes, il est assez long (2190 mm) et pas vraiment léger au regard de sa fiche technique (171 kg à sec), pour autant il développe une aisance naturelle à se faufiler dans le trafic dès les plus basses vitesses. Il faut dire que l'on ressent un centre de gravité assez bas et on profite également de ses roues dimensionnées en 14 pouces à l'avant et 13 pouces à l'arrière. Nous l'avons donc trouvé agile, proposant en outre un très bon rayon de braquage, idéal au moment de la manœuvrer ou de le stationner. Niveau moteur ce Joymax développe 10,5 kW (14,3 ch) à 8750 tours en puissance maximale, pour une valeur de couple maxi de 11,8 Nm enregistrée à 7 000 tr/min. Au guidon cette mécanique s'apprécie beaucoup pour son coffre entre 60 et 90 km/h, proposant ici de bonnes reprises. Son allonge est également intéressante, car certes il est plus linéaire passé les 90 km/h, néanmoins il atteint sa vitesse maximale de 120 km/h compteur sur le plat sans forcer son talent. Finalement, il n'y a qu'au démarrage que nous l'avons trouvé un rien décalé au moment de décoller, le temps que l'aiguille accroche les 7000 tours, il se passe en effet une demi-seconde avant qu'il prenne son envol. Côté consommation rien à redire : notre moyenne faisant état de 2,8 l/100 km, alors que nous n'avons pas ménagé les accélérations sur notre roulage mixte, nous a semblé très correcte. Associé au réservoir de 12 litres, pouvoir tabler sur une autonomie réelle de 400 km est appréciable.

Quelle tenue de route !

Sur route le comportement est rigoureux, jamais vif à l'excès. Du coup on s'amuse au guidon de ce scooter fonctionnel, d'autant plus que le châssis est super sain. En effet, le cadre apparait suffisamment rigide pour encaisser deux fois plus de contraintes et les suspensions que nous trouvions fermes au passage des ralentisseurs révèlent ici tout leur potentiel, lancé sur le réseau secondaire à vive allure. Bonne tenue de route, bonne garde au sol, stabilité sur l'angle, précision du train avant, il cache un caractère sportif appréciable. Les voix rapides s'abordent sans difficulté, mais sur autoroute, si l'on est heureux de bénéficier d'une bonne protection et d'un comportement rassurant, on regrette quelque peu qu'une dizaine de km/h lui fasse défaut, afin d'évoluer à la même vitesse que les automobiles. Tout petit regret, car ce n'est pas son terrain de jeu, à l'instar de ses concurrents ! Aucun problème à signaler au niveau de la qualité du freinage, l'avant est mordant et dosable, à l'instar du système arrière. Sur les freinages appuyés nous relevons un très bon maintien de l'avant, quant au système combiné avant/arrière, privilégié par souci d'économie comme sur les GTS, alors que le Cruisym dispose de l'ABS, nous avons apprécié sa bonne répartition. Le grip des pneumatiques Maxxis Pro nous a également convaincu, malheureusement nous ne les avons testés que sur le sec.

Pratique au quotidien 

On ne transporte rien sur le tunnel central, d'autant plus qu'aucun crochet n'y est aménagé, en revanche le coffre sous selle est bien logeable. Deux casques intégraux y entrent. Ce coffre est éclairé et la selle est retenue par un vérin hydraulique progressif, parfait. Toutefois nous avons trouvé un défaut au niveau de sa jonction du bas : un petit crochet métallique dont la pointe peut rayer la peinture de votre casque placé à l'endroit le plus profond, si vous n'y faites pas attention. Un dernier espace de rangement est proposé dans le tablier, là où se trouve la prise USB. La profondeur de cette unique boîte à gants (non verrouillable !) permet d'y placer une petite bouteille d'eau. Nombreux sont les aspects pratiques sur ce scooter, dirait Yoda ! Déjà, on bénéficie de deux béquilles. Nous apprécions également le contacteur à volet anti-crochetage de serrure, c'est toujours rassurant, ainsi que les ouvertures de trappe à essence et de selle via ce même contacteur. On note une très bonne rétrovision grâce aux accessoires placés sur le guidon et non sur le capotage avant, comme c'est cas sur les GTS et Cruisym. Enfin, le réglage de hauteur du pare-brise est un plus, dommage seulement qu'il se fasse au tournevis et non manuellement.

Avis de la rédaction sur Sym Joymax Z 125 2019
16/20
La joie à son paroxysme ! Ok nous nous enflammons un peu, le Joymax n'est peut-être pas le plus novateur côté look ni le plus puissant des scooters de 125 cm3, néanmoins nous le trouvons franchement bien né. Il porte plutôt bien son appellation également, car malgré son prix de lancement plutôt agressif pour une nouveauté sur le segment GT 125, 3 699 €, il rend autant service que les engins placés aux alentours des 4500 €. Certes il propose un confort ferme, ne dispose pas de l'ABS, toutefois il est polyvalent, convivial dans sa capacité à bien emmener les duos, pratique au quotidien. Bref, il s'impose aux rationnels, d'autant plus que Sym n'a plus grand chose à prouver quant à la fiabilité de ses engins, ni de son SAV d'ailleurs, à l'instar de son compatriote, mais néanmoins concurrent, Kymco. Avec ici le plus de la garantie portée à 5 ans, ou 100 000 km !
PerformancesConsommationFreinageAccessibilitéProtectionAspects pratiquesPrix/qualités/prestations
Look consensuel ?Confort ferme !Jonction vérin hydraulique de coffre qui raye !
Les chiffresPrix3 699 €Puissance10,5 kW à 8750 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur16/20Chassis16/20Look12/20Prix16/20Equipements20/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.