Piaggio MP3 500 HPE Sport
Essai
10 novembre 2018
Bmw F 750 GS
Essai
03 novembre 2018
Kawasaki Ninja 400
Essai
20 octobre 2018
Lambretta V125 Special
Essai
13 octobre 2018
Ducati Scrambler 1100 Sport
Essai
06 octobre 2018
SWM Gran Turismo 440 2019
Essai
29 septembre 2018
Honda Forza 125 2019
Essai
22 septembre 2018
Yamaha Niken
Essai
15 septembre 2018
Keeway K-Light 125
Essai
08 septembre 2018
Bmw K 1600 Grand America
Essai
01 septembre 2018
Piaggio MP3 350
Essai
25 août 2018
Suzuki SV 650 X
Essai
18 août 2018
TGB Blade 1000 LT EPS Luxe
Essai
11 août 2018

Sym Jet 14 125 LC

Les photos de l'essai

publié le 10 mars

Sorti en avril 2017 dans sa version de base à moteur refroidi par air, le Sym Jet14 est désormais décliné en version LC "Liquid Cooled", pour refroidissement liquide. Objectif performance pour ce scooter urbain challenger du Honda PCX.

La ligne est sportive et très anguleuse comme souvent sur les scooters asiatiques. La bulle fumée et les feux à leds renforcent ce positionnement, tout comme les poignées passager formant un spoiler. La finition est de bonne facture avec des plastiques cossus et bien ajustés. Le guidon Naked rappelle également le Honda PCX qui avait innové en ce sens.

Petit mais cossu

Petit scooter, mais place à bord respectable, même jusqu'à 1,85 m. La selle est à bonne hauteur (785 mm) et l'on pose facilement les pieds au sol. Le plancher est assez vaste pour que les pieds puissent se déplacer. Les rétroviseurs sont à bonne hauteur et renvoient une vue arrière suffisante. Le passager n'a pas trop de place, mais de belles poignées et des repose-pieds repliables.

Côté aspects pratiques : coffre pour un gros jet, plancher plat (peu large en son milieu), crochet accroche-sac et boîte à gants à gauche au tablier, fermée mais sans serrure, et peu évidente à ouvrir. Pas de prise USB, dommage...

Le tableau de bord s'enrichit d'un écran numérique avec compte-tours, horloge, tension de batterie, totalisateur, trip partiel. Ce Jet14 LC a par ailleurs droit à un bouton d'ouverture de selle à main gauche, mais toujours pas de feux de détresse. Signalons les clignotants sonores et le coupe-circuit sous selle cher à Sym.

Moteur performant

Les performances supérieures sur le papier ne sont pas trompeuses : avec ses 8,3 kW (11,3 ch) à 8000 tr/mn contre 7,5 kW (10,2 ch) à 8500 tr/min pour la version air et son couple passant de 9,2 à 10,7 Nm, le Jet14 LC offre à son pilote une belle vigueur à mi-régime utile en reprises et une vitesse maxi de 115 km/h compteur (vers 117 km/h se déclenche le rupteur), soit 110 au GPS. Plus que bien pour un scooter urbain ! Et de quoi emprunter les voies rapides plus sereinement. Au démarrage, il est réactif, mais nous avons connu plus vif, la transmission est un poil rugueuse, et la sonorité assez présente (par rapport à certains autres moteurs récents très silencieux). En fait, il nous rappelle celui du Peugeot Belville... Rien d'étonnant puisque c'est un moteur Sym justement !

Comportement serein

Place à un disque à l'arrière au lieu du tambour, et donc à deux commandes hydrauliques, avec couplage au levier gauche. Toutefois le feeling reste dur et les leviers très écartés : il faut y aller franchement pour obtenir une bonne efficacité. D'autre part, on sent un retour dans le levier droit quand on veut en rajouter un peu à l'avant, idem quand on commence par le levier droit et que l'on serre le gauche... 

Agile en ville sans être trop vif (moins que le PCX par exemple qui a des pneus plus fins), le Jet14 brille par sa stabilité : on apprécie ce bon compromis, rassurant et efficace dans toutes les circonstances. La tenue de route est fort correcte pour le gabarit, et l'on peut évoluer quelques km sur voies rapides assez sereinement. Dommage qu'il soit si sensible aux déformations du bitume. Le deuxième amortisseur n'a pas vraiment fait progresser le confort toujours ferme, la fourche étant toujours susceptible sur les pavés. C'est toutefois supportable grâce aux jantes de 14 pouces. La face avant assez haute protège le bas du buste, en revanche les jambes sont bien exposées sur les côtés.

Ce Jet14 confirme la position de Sym en tant que constructeur asiatique proposant des modèles au rapport qualité-prix fort intéressant. Certes, il reste des progrès à faire côté freinage et suspensions, mais à 2699 €, les 300 € supplémentaires par rapport à la version à air sont justifiés, ce Jet14 LC brille par ses performances moteur et reste compétitif par rapport à la concurrence.

Avis de la rédaction sur Sym Jet 14 125 LC
13.6/20
Ce Jet14 confirme la position de Sym en tant que constructeur asiatique proposant des modèles au rapport qualité-prix fort intéressant. Si le style aurait quelques progrès à faire pour séduire davantage les goûts européens, l'ensemble partie cycle / motorisation est tout à fait satisfaisant. Certes, il reste des progrès à faire côté freinage et suspensions, mais à 2699 €, les 300 € supplémentaires par rapport à la version à air sont justifiés, ce Jet14 LC brille par ses performances moteur et reste compétitif par rapport à la concurrence, même si face à un Honda PCX à 2849 € en promo (au lieu de 2999 €), l'argument "prix" s'amenuise.
Moteur performantComportement sainPlancher platLigne sportGarantie 5 ans
Feeling freinageSuspensions fermesPas de prise USB
Les chiffresPrix2 699 €Puissance8,3 kW à 8000 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur20/20Chassis12/20Look12/20Prix12/20Equipements12/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.