Harley-Davidson Low Rider S 114
Essai
09 novembre 2019
KTM 790 Adventure
Essai
04 novembre 2019
CFMoto MT 650
Essai
26 octobre 2019
Bmw C 400 GT
Essai
12 octobre 2019
Indian FTR 1200
Essai
05 octobre 2019
Mondial Pagani 125
Essai
28 septembre 2019
Benelli 502 C
Essai
21 septembre 2019
Harley-Davidson Livewire
Essai
07 septembre 2019
CFMoto UForce 1000 EPS 4x4
Essai
10 août 2019

Piaggio MP3 300 HPE

Piaggio MP3 300 HPE©motoservices.com
Les photos de l'essai

publié le 13 juillet

Bye bye Yourban, bienvenue au MP3 300 HPE ! Pour 2019, Piaggio modernise le plus petit de ses scooters 3-roues : nouveau design, nouveau moteur, mais ce n'est pas tout !Le MP3 300 HPE conserve les attributs de son prédécesseur Yourban 300, à savoir un caractère plus urbain avec une maniabilité accrue grâce à son gabarit compact, et aussi un tarif plus accessible, bien qu'il augmente évidemment avec cette nouvelle version.

Nouveau design

Impossible de confondre ce nouveau 300 avec l'ancien Yourban ! Il fait plus cossu, sans faire plus pataud et conserve une poupe effilée qui lui confère un style dynamique. Le tout agrémenté de leds, et une belle signature lumineuse à l'avant avec les feux diurnes que l'on peut désactiver par un bouton au tableau de bord. La version Sport dispose d'un coloris gris spécifique (proposé aussi en blanc ou noir mat), avec des amortisseurs rouge, des marchepieds métal, disques de frein wave, et surpiqûres de selle rouge. Les finitions sont parfaites. 

On retrouve le grand tableau de bord des 350 et 500, avec deux compteurs analogiques et un écran numérique assez conséquent. Dommage de ne pas avoir de commande d'ouverture de selle au guidon, il faut forcément passer par le contacteur, comme avant. A droite toujours le fameux blocage de direction Roll Lock, et le bouton mode qui permet de choisir des infos sur l'écran central, sinon les infos « trip » défilent par un poussoir sur l'instrumentation, à l'ancienne. Vous pouvez aussi utiliser l'application Piaggio MIA (connectivité en option). 




Plus pratique

La hauteur de selle de 780 mm ne change pas par rapport au Yourban, c'est 10 mm de moins que les 350 et 500 : avec mon 1,60 m je ne pose les deux pieds au sol que si je suis en bout de selle. Même les plus grands sont à l'aise, mais les marchepieds sont un peu plus courts qu'auparavant. La position est assez dynamique, dos droit, ce qui fatigue les lombaires en fin de la journée. Toutefois, dans l'ensemble ce 300 est plutôt confortable. 

On a maintenant droit à un pare-brise intégré : pour ma taille c'est parfait, ce le sera moins pour les grands. Combiné au tablier tout de même enveloppant, cela offre une bonne protection des jambes et du buste. Le passager dispose de repose-pieds escamotables plus faciles à déployer, mais pas de dosseret de série. 



Le coffre est un peu plus grand que sur le Yourban, on y dépose un casque modulable à l'arrière, et ce n'est pas impossible de pouvoir caser en plus un demi-jet à l'avant. Comme les 350 et 500, le 300 adopte enfin une boîte à gants fermée au-dessus de l'instrumentation (non verrouillable), avec un espace pour smartphone et une prise USB.


HPE pour High Power Engine

Le monocylindre 278 cm3 a subi pas mal d'évolutions pour devenir HPE, avec à la clé une meilleure efficience, réduction du bruit et des frictions, et un gain en puissance et couple. Ce moteur est prédisposé pour Euro5, consomme un peu moins et, autre bonne nouvelle, voit ses intervalles de révision portées à 10 000 km au lieu de 5000. Châssis et dimensions ne changent pas, toutefois le poids augmente de 3 kg en ordre de marche (225 kg).



Comme ses grands frères, le nouveau 300 HPE reçoit un ABS à trois canaux et un antipatinage ASR. La pédale du freinage couplé, plus petite qu'avant, a été déplacée vers l'intérieur du marchepied : c'est plus ergonomique, même si le feeling n'est toujours pas parfait. De même aux leviers, un peu spongieux et bien écartés : à gauche l'arrière est plutôt mou, à droite la puissance arrive d'un coup en serrant fort le levier. Et toujours le frein de parking mécanique à actionner par un levier sur le tablier. 




Le plus agile des MP3

Le MP3 300 HPE est le plus agile des trois-roues Piaggio. Son poids et ses dimensions réduites par rapport à ses grands frères lui offrent une maniabilité accrue. C'est lors les manœuvres à basse vitesse que l'on sentira tout de même le poids. On apprécie une réponse au démarrage et une souplesse améliorées, un moteur moins bruyant et des vibrations atténuées. Les rétros sont bien placés, à mi-hauteur entre ceux des voitures type berline et ceux des SUV.  

A 120 km/h compteur nous en avions encore sous la main pour monter au moins jusqu'à 135 km/h. Pas de souci de stabilité en ligne droite et sur bitume lisse, en courbe rapide le train avant offre toujours cette sensation de flottement propre à la suspension à parallélogrammes de Piaggio. Toujours est-il que ce 300 pourra tout à fait servir pour des liaisons sur voies rapides.


Avis de la rédaction sur Piaggio MP3 300 HPE
18.4/20
Pour faire court, à n'en pas douter ce MP3 300 HPE est mieux en tout point que le Yourban, et personnellement, c'est mon MP3 préféré. Moteur, aspects pratiques, finitions, assistances : il a gagné de nombreuses qualités et fait désormais partie intégrante de la famille MP3. D'ailleurs, peut-être certains trouveront dommage que du coup il se distingue moins qu'avant des 350-500 ? En tout cas, l'augmentation de 500 € par rapport à son aïeul semble justifié. Et quand on pense que ce 300, au tarif de 6 499 € (6 699 € dans cette version Sport), est 1900 € moins cher que le 350, on n'est pas loin de penser qu'il pourrait chiper des clients à son grand frère... Querelle de famille à suivre dans les mois qui viennent !
Design et finitionsManiabilitéPerformances accruesCoffre plus grandBoîte à gants + prise USBABS-ASR
Pas d'ouverture de coffre au guidonFeeling freinage
Les chiffresPrix6 499 €Puissance18,1 kW à 7750 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur20/20Chassis16/20Look20/20Prix16/20Equipements20/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.