Kawasaki Ninja 1000 SX
Essai
28 novembre 2020
Zontes 125 G Scrambler
Essai
21 novembre 2020
Zero Motorcycles SR/S
Essai
07 novembre 2020
KTM 890  Duke R
Essai
31 octobre 2020
Brixton Crossfire 500
Essai
24 octobre 2020
NIU NQi GTS Sport
Essai
17 octobre 2020
Yamaha Tricity 300
Essai
09 octobre 2020
Kymco X-Town CiTy 125
Essai
26 septembre 2020
Aprilia RSV4 1100 2019
Essai
19 septembre 2020
Silence S01
Essai
12 septembre 2020
Moto Guzzi V85 TT Travel
Essai
05 septembre 2020

NIU NQi GTS Sport

Les photos de l'essai

publié le 17 octobre

Équivalent 125 cm3 thermique, la nouvelle série NQi GTS Sport 2020 du célèbre scooter électrique Niu fait le plein de nouveautés : Roues de 14 pouces, suspensions optimisées, nouvelle génération de moteur Bosch, 2 batteries Panasonic de 26 Ah...elle vaut également le détour pour son rapport qualité/prix optimisé. Regardez ! 

Niu revoit ses familles cette année avec quelques évolutions techniques et l'apparition de modèles aux jantes de 14 pouces. Mais plutôt que l'entrée de gamme "U" ou le milieu de gamme "M", c'est donc sur la série premium N aux plus grandes roues, rebaptisée NQi GTS (S = 14 pouces), que nous avons jeté notre dévolu. Et pour rester raisonnable avec un tarif annoncé à 3599 €, et pas du tout parce que son appellation opère comme un réflexe pavlovien auprès de l'essayeur, nous avons privilégié la version Sport 2020 du scooter au look « très cubique » plutôt que sa variante Pro, celle-ci étant en effet annoncée au tarif de 4699 €, car elle dispose de plus grosses batteries. Avec ce Sport, Niu annonce 90 à 105 km d'autonomie ce qui parait déjà être un très bon compromis compte tenu de la différence de tarif. Niveau look pas de différence, notre 14 pouces reprend les formes du premier N1S Civic arrivé sur le marché en 2017. Ce style anguleux demeure toujours aussi irrésistible et original à notre sens. L'identité de la marque en quelque sorte, qui confère un aire néo-rétro au commuteur, avec la sensation d'être installé sur un cube, ou plutôt un parallélépipède. Trop mignon en façade également, agréable au niveau de la très large instrumentation numérique LCD, quant à la fabrication elle demeure toujours aussi bonne, avec un ajustement « au poil » des plastiques, l'emploie de leds et toujours ce beau bras oscillant apparent, un accessoire qui expose un alliage d'aluminium et de titane. La personnalité moderne de l'engin passe aussi par son éclairage fulls leds.

La ville vue d'en haut

On prend de la hauteur sur la selle dorénavant placée à 815 mm du sol, contre 780 ou 740 mm sur les versions 12 pouces. Pour autant, cette assise reste accessible aux pilotes d'1,60 m, comme nous avons pu le vérifier. Pour un pilote d'1,83 m maintenant, comme le plancher est bas il apprécie davantage le positionnement des jambes, toutefois la compacité de l'engin est telle que ses genoux sont un peu limites au niveau du tablier. Heureusement on se recule facilement sur la selle, dès lors qu'aucun passager n'est invité sur la balade. Il y a de la place au plancher, une pointure 44 peut y évoluer sans contrainte. Et question confort nous avons apprécié la texture de selle et l'optimisation des suspensions, du moins jusqu'à une certaine limite : dos d'âne passés un peu fort, pavés marqués, ornières devenues incontournables à Paris (merci la Mairie !), le scooter électrique ne peut faire des miracles ! Point d'information constructeur quant au poids de l'engin (nous savons juste que chaque batterie fait 11 kg), néanmoins nous l'avons trouvé très léger, donc facile à appréhender à l'heure de se faufiler entre les voitures ou lorsqu'il faut se garer. A ce moment nous apprécions également son rayon de braquage particulièrement court, sa maniabilité ainsi que son gabarit compact. Nous aurions apprécié un peu plus de nervosité au démarrage, néanmoins l'accélération de ce GTS Sport est très satisfaisante, grâce au moteur roue Bosch de 60V et 3100 W qui développerait un couple maxi de 120 Nm. Ce moteur est performant dans ses envolées jusqu'à 50 km/h. Au-delà, l'ascension jusqu'à 77 km/h (notre vitesse maximale sur le plat, 80 km/h en descente) est plus mesurée. Seul petit bémol à la poignée, lorsque l'on veut se caler à une certaine vitesse, une sorte d'à-coup pas toujours facile à moduler à l'accélérateur. Ces performances s'obtiennent sur le mode de conduite Sport. En mode intermédiaire Dynamic on plafonne à la vitesse de 44 km/h. Comptez 22 km/h pour la cartographie la plus économe e-Save.

Mieux posé sur le bitume 

Gain de stabilité grâce aux nouvelles roues de 14 pouces, pour autant le scooter à l'empattement court conserve une très bonne agilité. C'est un fait : ce joli Niu est d'une aide précieuse au quotidien, simple à utiliser et serviable grâce à ses aspects pratiques. Gros avantage également (contrairement à la Vespa Elettrica 70 par exemple), ses batteries extractibles qui permettent un rechargement chez soi lorsque l'on n'a pas de garage - ce qui est le cas de bon nombre de citadins ! Niu fournit le double chargeur (encombrant) pour faire le plein des deux batteries simultanément, mais on peut aussi le brancher en direct via un port dédié. Reste qu'à l'heure de faire le plein de Watts, se taper 4 étages sans ascenseur avec une batterie dans chaque mains et un sac "carouf" pour le chargeur et ses connexions, c'est fatigant. Passons à l'autonomie de ces deux réserves de 26 Ah maintenant : nos différents tests nous ont permis de parcourir 62 km en mode Sport, le plus énergivore. 62 km pour passer de 100 % à 12 % de batteries, ce qui nous aurait permis d'approcher les 80 km d'autonomie si nous étions allés jusqu'à 0%. Mais comme le système de gestion nous place en mode e-Save sous les 15% de réserve, l'évolution à 22 km/h incite à rapidement refaire le plein pour retrouver des performances acceptables pour un 2RM (à cette vitesse certains cyclistes vous dépassent !). En optant pour le mode de conduite Dynamic les 100 km d'autonomie sont assurés. Nous trouvons aujourd'hui dommageable que tous les équivalents 125 cm3, accessibles aux permis B donc, ne soient pas pourvus de système ABS. Nous disposons donc d'un freinage combiné, un système qui a l'avantage de reposer sur un étrier à trois pistons à l'avant. Disque avant/arrière également pour bénéficier d'une puissance honorable, avec toutefois un peu de dureté au levier (manque de rodage ?). L'arrière ne bloquant pas facilement nous a semblé bien paramétré.

Très urbain !!!

70 km/h au compteur, et même 80 sur l'élan avec une pente descendante, le Niu NQI GTS Sport élargit son champ d'action pour vous permettre d'évoluer en dehors de la ville, mais pas trop loin non plus. Sur le périphérique parisien ça va encore, on se sent en sécurité, sauf tard le soir lorsque les automobilistes risque-tout ne peuvent contenir leur émotion de rouler sur des voies dégagées... qu'importe la perte de points ! Sur nationale maintenant, pour retrouver la grande banlieue, c'est plus compliqué si vous vous retrouvez derrière un camion. Impossible de le dépasser ! Dommage pour un produit vendu comme « équivalent 125 ». De toute façon, même si les jambes sont bien protégées derrière le tablier, les parties hautes du corps étant totalement exposées au flux, l'envie de prendre le large est mesurée. Pour bien cerner le produit, il faut donc comprendre qu'un véhicule limité à 70 km/h assure plus d'agrément dans une zone limitée à 50 km/h et qu'il permet de s'aventurer sur un grand axe plus roulant proche d'un centre-ville. Guère plus... C'est donc un citadin pratique au quotidien avec les éléments de base que nous apprécions sur ce type de véhicule : vide-poches à gauche du tablier, prise USB et crochet pour sac sur la partie centrale de ce tablier, régulateur de vitesse. Nous avons déjà évoqué son plancher plat et la possibilité de recharger les batteries chez soi, parlons maintenant de la place pour un antivol U sous la batterie placée dans le coffre sous selle, et mentionnons également ses deux béquilles. On extrait facilement les batteries, celle du plancher est placée sous un capot, dissimulé derrière un tapis de sol plastique, en déverrouillant une serrure installée dans la partie arrière du coffre, un plus pour la sécuriser. Notez que le Niu dispose d'une télécommande pour activer son alarme/bike finder. Il est enfin relié au Cloud Niu, pour les mises à jour automatiques, les analyses du système, la fonction antivol GPS... Et n'oublions pas l'application dédiée pour retrouver son emplacement, l'historique de conduite, le diagnostique, l'alerte déplacement, les statistiques de consommation des batteries...

Avis de la rédaction sur NIU NQi GTS Sport
16/20
Il n'y a pas de Niu en service libre-partage dans la capitale et ailleurs. Ce qui est bien dommage car ces scooters sont un cran au-dessus de l'offre actuellement proposée, à l'instar de notre NQi GTS Sport de test, agréable pour son look, sa modernité, ses équipements, ses aspects pratiques... Pour sa motorisation, la gestion de celle-ci en rapport avec la consommation, et ses aspects dynamiques aussi, merci aux jantes de 14 pouces et aux nouvelles suspensions. Même si elles sont quand même encore limitées, à l'instar de quasiment tout ce qui se fait sur ce segment. Exception faite de la Vespa Elettrica peut-être, mais ce n'est pas du tout le même tarif (et la Vespa aux batteries fixes est moins pratique !). En effet Niu annonce ce GTS Sport à 3 599 €, pour 70 km d'autonomie réelle en mode Sport (et 14 % incontournables en mode e-Save en fin de batterie). La version Pro de ce même scooter, équipée de deux batteries 35 Ah offre plus d'autonomie, mais à 4 699 € on réfléchit à deux fois avant de signer le bon de commande du Pro. Si vous craquez, notez que le bonus écologique nationale s'élève à 390 € pour ces NQi GTS, et si vous êtes un professionnel vous pouvez encore baisser la facture de 1409 €. Pas mal !
Batteries amoviblesLéger et agileInstrumentationAspects pratiquesRapport prix/autonomie
70 km/h = Trop peu pour les voies rapides !Genoux dans le tablier pour les grandsPas d'ABS !
Les chiffresPrix3 599 €Puissance3,1 kW0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur16/20Chassis16/20Look16/20Prix16/20Equipements16/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.