TGB Blade 1000 LT EPS Luxe
Essai
11 août 2018
Cyclone Z2 125
Essai
04 août 2018
Yamaha Tracer 900 GT 2018
Essai
28 juillet 2018
Kawasaki Z900 RS Café
Essai
14 juillet 2018
Benelli Leoncino
Essai
07 juillet 2018
Kymco Super 8 50 Euro4
Essai
30 juin 2018
Honda CB1000R 2018
Essai
23 juin 2018
Masai Grey Stone 125
Essai
16 juin 2018
CFMoto CForce 850
Essai
09 juin 2018
Husqvarna Svartpilen 401
Essai
02 juin 2018
Kymco X-Town 300
Essai
26 mai 2018
Bmw F 850 GS
Essai
21 mai 2018

MagPower Bombers

Les photos de l'essai
MagPower Bombers
20

publié le 4 novembre

Elle a tout de la grande italienne ! La nouvelle Bombers, qui reprend le méchant look des célèbres roadsters de la gamme Monster, insuffle un vent de fraîcheur sur le segment 50 cm3.

La mobylette c'était chouette...au siècle dernier ! Car pour trouver leur indépendance aujourd'hui, les jeunes pilotes (à partir de 14 ans) ont à leur disposition des produits très variés. Et si sur ce segment les scooters sont les plus représentés, le genre 50 cm3 à boite de vitesses retrouve un regain d'intérêt depuis plus d'un an. Il faut dire que les nouveaux produits qui débarquent - majoritairement en provenance de Chine - sont pour le moins alléchants. À l'instar de la Bombers, importée par Ass-K Progress, que nous testons aujourd'hui dans le sud de la France.

Comme la Ducati de papa !

En cadrant serré entre le phare (au feu diurne à leds), la fourche inversée, le réservoir et le cadre treillis, la confusion avec son modèle d'inspiration, la Ducati Monster, est évidente. Même pour la partie arrière : que ce soit au niveau de la forme de la selle et de son petit capot, si l'on ne perçoit pas les roues et la motorisation de la Bombers le trompe l'oeil est parfait. Et la finition est agréable. Le mono ne déborde pas de fils. Le cadre expose une belle peinture, de belles soudures et des éléments de finition ronds assez soignés. Les pilotes de petites tailles sont favorisés par la selle peu haute (à 770 mm du sol). Les plus d'1m80, tel l'essayeur, souffriront sur cette assise, coincés entre réservoir et capot de selle. 

Petit moulin 

Le moteur est un monocylindre basique, 4T et 2 soupapes refroidit par air, qui développe 3 chevaux. Heureusement la Bombers est très légère (99 kg à sec), ce qui compense le poids de l'essayeur (80 kg). Dans sa configuration à carburateur, bridée par une cale, l'accélération est apparue limitée, mais les nouveaux propriétaires de la Bombers devraient bénéficier du modèle à injection dont le bridage assurerait plus d'allonge. Limité à 50 km/h réel par la législation, nous sommes néanmoins parvenus à attendre la soixantaine de km/h en faut-plat descendant. Les débutants apprécieront la souplesse ressentie au levier, ce qui facilite les passages de la boite dont les 4 rapports demandent un peu d'application à verrouiller. 

Freinage de grande !

Un des points forts de cette Mag Power est son système de freinage à disques, à la fois mordant et progressif. Mais ses pneumatiques d'origine chinoise proposent une adhérence limitée et comme toutes les 50 cm3, la Bombers est dénuée d'assistance. Une bonne école pour apprendre à freiner, connaitre les limites de sa machine, mais ici l'arrière bloque assez rapidement. Le mieux est donc de rester vigilant. L'instrumentation quant à elle est franchement bien faite. Sur l'écran LCD assez large et très lisible, tout est clair. Les informations proposées sont également nombreuses : jauge à essence, rapport engagé et choix de la couleur de fond d'écran : cela est rare sur le segment ! Rien à signaler de particulier au niveau des commodos, mise à part qu'ils sont bien réalisés.

Bien en ville 

C'est bien entendu le terrain de prédilection de cette moto limitée en cylindrée et en performances. Courte, fine, elle y excelle avec ses petites roues de 12 pouces. Agilité et vivacité sont de mises. On apprécie aussi l'aisance que l'on a à la garer n'importe où, moins les pneumatiques YuanXing (encore une fois !) en particulier lors des passages sur certains marquages au sol à l'adhérence moyenne. La souplesse des suspensions limite la rigueur en courbe, toutefois la tenue de route ne pose guère de souci.

MagPower Bombers 50 : fiston, tu me la prêtes !

Bien entendu, d'un 50 cm3 on n'attendra jamais un niveau de performance exceptionnel, mais plutôt qu'il soit fiable, sûr et dévoué au quotidien. Et qu'il soit également capable de transporter deux personnes, ce qui s'avère toujours pratique pour raccompagner un(e) ami(e) après les cours. Qu'il soit en plus taillé comme un roadster sportif réputé est rare. Et pas si inaccessible que cela,  puisque cette Bombers 50 est affichée à 1 699 € - ou à partir de 29 € par mois avec le financement proposé par l'importateur ASS-K Pogress. Une 125 est également annoncée pour la fin de l'année. Avec plus de performances,  jeunes « Bomberisiti » vous devrez faire preuve de fermeté lorsque vos parents vous demanderons les clés !

Avis de la rédaction sur MagPower Bombers
15.2/20
Bien entendu, d'un 50 cm3 on n'attendra jamais un niveau de performance exceptionnel, mais plutôt qu'il soit fiable, sûr et dévoué au quotidien. Et qu'il soit également capable de transporter deux personnes, ce qui s'avère toujours pratique pour raccompagner un(e) ami(e) après les cours. Qu'il soit en plus taillé comme un roadster sportif réputé est rare. Et pas si inaccessible que cela, puisque cette Bombers 50 est affichée à 1 699 € - ou à partir de 29 € par mois avec le financement proposé par l'importateur ASS-K Pogress. Une 125 est également annoncée pour la fin de l'année. Avec plus de performances, jeunes « Bomberisiti » vous devrez faire preuve de fermeté lorsque vos parents vous demanderons les clés !
LookRapport qualité/prixInstrumentationFreinage
Pas pour les grands gabaritsPneumatiques
Les chiffresPrix1 699 €Puissance2,2 kW à 6000 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur12/20Chassis12/20Look20/20Prix16/20Equipements16/20

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU