CFMoto UForce 1000 EPS 4x4
Essai
10 août 2019
Yamaha Ténéré 700
Essai
27 juillet 2019
SWM 125 Ace of Spades
Essai
20 juillet 2019
Piaggio MP3 300 HPE
Essai
13 juillet 2019
Suzuki Katana
Essai
06 juillet 2019
Kawasaki Z 400
Essai
29 juin 2019
Sym Joymax Z 125 2019
Essai
14 juin 2019
Bmw R 1250 RT 2019
Essai
08 juin 2019
Moto Guzzi V85 TT
Essai
01 juin 2019
Vespa Elettrica
Essai
25 mai 2019
Zontes 310 X
Essai
18 mai 2019

MagPower Bombers 125

Les photos de l'essai

publié le 6 avril

Grande soeur de la petite Bombers 50 cm3 née en 2016, la Bombers 125 cm3 de chez Mag Power 125 cm3 est accessible avec le permis B/A1.

Et la petite bombinette avance des arguments solides pour challenger la fameuse Honda MSX. Mais cela suffit-t-il pour détrôner la star japonaise ? À vous de juger !

Atypique et accueillante

La Bombers 125 met le paquet en terme d'équipements entre la planche de bord 100% digitale, le châssis treillis rouge apparent, les disques wave ou bien encore la grosse fourche inversée, on ne peut qu'apprécier. En outre, elle bénéficie d'un éclairage full Leds et le réservoir affiche des arêtes saillantes. Le style est agressif et les finitions sont très correctes, c'est convainquant. L'accueil est également très bon puisque la hauteur de selle n'est que de 750 mm, le réservoir épouse bien l'intérieur des cuisses et le guidon s'attrape coudes relâchés. L'assise est plutôt large mais elle manque d'épaisseur et cela se ressent sur les longs trajets. Les repose-pieds sont bien conçus et c'est également valable pour ceux du passager qui devra en revanche se contenter d'un petit bout de selle (capot retiré) et se passer d'unepoignée de maintien.

Un comportement à la hauteur 

La suspension arrière remplit son rôle correctement, elle est bien progressive. À l'avant c'est également satisfaisant avec une fourche de gros diamètre qui filtre plutôt bien les aspérités à l'exception des routes de pavés sur lesquelles elle se montre un peu plus sèche. Le freinage intégral au pied agit collectivement sur les deux disques de frein qui dont l'étrier avant possède deux pistons et ça pince très fort ! Le frein avant seul affiche lui aussi un mordant spectaculaire, en revanche la sensibilité aux leviers demandera un petit temps d'adaptation pour bien apprivoiser le freinage. On l'aurai d'ailleurs préféré séparé avec un ABS mono canal sur le train avant, ne serait-ce que pour s'autoriser de bons petits dérapages...

Boule de nerfs 

Le petit monocylindre 4 temps refroidi par air forcé et alimenté par injection électronique développe une puissance de 6,8 kW (9,2 ch) à 7500 trs/mn et il ne démérite pas. La sonorité rauque est agréable et la première emboîte le pas fougueusement, de quoi partir en wheeling sans le moindre effort. Les deux rapports qui suivent sont assez courts et l'agrément moteur se situe principalement entre 6 000 et 8 000 trs/mn avec une boîte qui verrouille bien mais souffre parfois de quelques faux point-morts. Les reprises sont efficaces, on observe peu d'à-coups et la mécanique s'avère aussi fun que le look. Pesant 104 kg, la Bombers 125 est hyper agile, vive et très réactive. Grâce à son petit gabarit, elle passe partout et rien ne l'arrête en milieu urbain. En dehors de la ville, la Bombers 125 reste vaillante avec des accélérations puissantes qui la propulsent sans effort jusque 80 km/h et ses les roues de 12 pouces assurent une stabilité rassurante avec des pneus Yuanxing au grip satisfaisant sur le sec. Toutefois, la Bombers 125 atteint ses limites sur autoroute avec un cinquième rapport assez long qui bloque le compteur à 105 km/h (98 km/h réels), ce qui est un peu limité.La consommation moyenne relevée durant cet essai de la Bombers est de 3,8l/100 kms mais l'imposant réservoir de 12 litresautorise tout de même une autonomie généreuse de plus de 300 kilomètres.

Avis de la rédaction sur MagPower Bombers 125
16.8/20
À l'issu de cet essai, il ne ressort que du positif à propos de cette Bombers 125. Pour 2 259 €, soit près de 40% de moins que la Honda MSX (3 649 €) MagPower nous propose un mini roadster aux grandes capacités. Certes, elle ne possède pas l'ABS ou bien encore les étriers Nissin de sa rivale japonaise, mais elle peut largement compter sur une partie cycle efficace et performante. Hormis la sensibilité du freinage, la Bombers se veut rassurante et sa mécanique particulièrement éveillée dans les bas régimes promet un maximum de fun en milieu urbain et sur les petites routes de campagne. Finalement sa véritable rivale serait plutôt la Benelli Tornado Naked T proposée au tarif de 2 259 €, plus puissante de 2,8 kW, mais également plus lourde de 14 kilos et ne proposant qu'un réservoir de 7,2 litres, soit presque la moitié de celui de notre petite Bombers 125 du jour...
Instrumentation digitaleManiabilitéFreinage puissantÉclairage full Leds
Pas d'ABSVitesse maxi
Les chiffresPrix2 259 €Puissance6,8 kW à 7500 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur16/20Chassis16/20Look20/20Prix20/20Equipements12/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.