Yamaha Niken
Essai
15 septembre 2018
Keeway K-Light 125
Essai
08 septembre 2018
Bmw K 1600 Grand America
Essai
01 septembre 2018
Piaggio MP3 350
Essai
25 août 2018
Suzuki SV 650 X
Essai
18 août 2018
TGB Blade 1000 LT EPS Luxe
Essai
11 août 2018
Cyclone Z2 125
Essai
04 août 2018
Yamaha Tracer 900 GT 2018
Essai
28 juillet 2018
Kawasaki Z900 RS Café
Essai
14 juillet 2018
Benelli Leoncino
Essai
07 juillet 2018
Kymco Super 8 50 Euro4
Essai
30 juin 2018
Honda CB1000R 2018
Essai
23 juin 2018

Kymco Super 8 50 Euro4

Les photos de l'essai

publié le 30 juin

Le sportif Kymco Super 8 50 cm3 est revenu à la motorisation 4 temps pour passer le cap Euro4 en 2018. Toujours aussi racé, il conserve son look moderne et tranchant ainsi que ses roues de 14 pouces, tandis que sa nouvelle motorisation alimentée par carburateur piloté se révèle un peu plus sage qu'auparavant...

Avec dix ans de carrière et un profond restylage en 2014, le Kymco Super 8 est un scooter 50 sportif qui s'est forgé une bonne réputation. Bien entendu, en comparaison avec les Piaggio NRG, Yamaha Aerox et Peugeot Speedfight, c'est encore un petit jeunot de la nouvelle école, mais il se débrouille plutôt bien et son positionnement tarifaire mérite réflexion.

Look sportif et accueil chaleureux

Le Kymco super 8 présente un habillage sportif agréable et on peut apprécier de petits détails comme la signature lumineuse à leds qui complète l'optique avant, les jantes aux six branches fines ou bien encore le dessin du disque wave. En revanche, les commodos affichent une finition médiocre et l'assemblage de certains plastiques manque de précision. Très accueillant grâce à sa faible hauteur de selle de 780 mm, avec son assise étroite et plongeante sur le bout, le Super 8 permet à la plupart des gabarits de poser les deux pieds à plat sur le sol. Le guidon large est à portée de main et la position de conduite est naturelle. Le plancher plat est un réel atout mais on regrette simplement qu'il ne soit pas ouvert pour les grandes pointures.

Pratique ! 

Le coffre du Super 8 s'ouvre par serrure déportée et il est prévu pour accueillir un petit casque jet, l'intégral ne passe pas. Le tablier ne possède pas de boîte à gants mais on trouve un petit corchet permettant de supporter un casque ou bien un sac à dos. Le tableau de bord analogique affiche compteur de vitesse et jauge à essence ainsi qu'une horloge digitale. On remarque également la position appel de phare sur le commande de feux. Le passager peut quant à lui profiter de repose-pieds escamotables, d'une assise relativement large ainsi que d'une poignée de maintien ergonomique.

Motorisation 4 temps Euro4 avec carburateur piloté

Pour se plier à Euro4 le Kymco Super 8, jusqu'alors proposé en 2 temps, a dû revenir à une motorisation 4 temps à 2 soupapes refroidie par air et désormais alimentée par un carburateur piloté. La mise en route se fait par démarreur électrique uniquement. La puissance maxi de 2,4 kW à 7500 tr/mn se traduit par des départs plutôt mous, après quoi la mécanique s'emballe de manière plus vive pour atteindre rapidement la vitesse maximum légale de 45 km/h. Les reprises offrent davantage de répondant dans les hauts régimes, alors que la consommation maitrisée ne dépasse pas les 3l/100 kms. Le duo de suspensions arrière absorbe soigneusement les chocs et préserve le confort du pilote, tandis que la fourche se révèle plus sèche et bruyante sur les revêtements abimés. Le grip des pneus CST est très correct sur le sec, en revanche nous conseillons la prudence par temps de pluie. Le frein avant, assuré par un disque wave et son étrier à simple piston, procure un mordant très satisfaisant avec un bon feeling au levier. Heureusement, car le frein arrière à tambour manque d'efficacité...

Kymco Super 8 50 : le bon compromis

Le Kymco Super 8 50 a beau offrir un niveau d'équipement légèrement inférieur à celui de ses concurrents (Piaggio NRG, Peugeot Speedfight IV, Aprilia SR 50R), il offre malgré tout un look sportif réussi et un comportement rassurant. Le compromis parfait pour les usagers urbains au budget contenu, puisque son tarif de 1 949 € défie toute concurrence !

Avis de la rédaction sur Kymco Super 8 50 Euro4
14.4/20
Avec son tarif attractif de 1 949 € (en augmentation de 350 € tout de même par rapport au précédent millésime), le Kymco Super 8 offre un niveau d'équipements correct par rapport à la concurrence, auquel s'ajoute un look sportif réussi ainsi qu'un comportement serein. Certes, la concurrence est offensive et monte la barre d'un cran avec un attirail plus généreux (comme un second disque à l'arrière, un tableau de bord numérique ou bien encore une suspension arrière à gaz...), mais en contrepartie il faut débourser 2 299 € pour le Peugeot Speedfight IV Air et 2 449 € pour le Piaggio NRG. Parmi les nouveaux 50 Euro4, le Super 8 apparaît donc comme le parfait compromis pour les usagers urbains au budget contenu.
Signature lumineuse LEDTarif attractifConsommation réduiteConfort
Coffre à serrure déportéeEquipement modesteCertaines finitions
Les chiffresPrix1 949 €Puissance2,4 kW à 7500 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur12/20Chassis12/20Look16/20Prix20/20Equipements12/20

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU