TGB Blade 1000 LT EPS Luxe
Essai
11 août 2018
Cyclone Z2 125
Essai
04 août 2018
Yamaha Tracer 900 GT 2018
Essai
28 juillet 2018
Kawasaki Z900 RS Café
Essai
14 juillet 2018
Benelli Leoncino
Essai
07 juillet 2018
Kymco Super 8 50 Euro4
Essai
30 juin 2018
Honda CB1000R 2018
Essai
23 juin 2018
Masai Grey Stone 125
Essai
16 juin 2018
CFMoto CForce 850
Essai
09 juin 2018
Husqvarna Svartpilen 401
Essai
02 juin 2018
Kymco X-Town 300
Essai
26 mai 2018
Bmw F 850 GS
Essai
21 mai 2018

Kymco CK1

Les photos de l'essai
Kymco CK1
20
Diaporama

publié le 20 février

La nouvelle CK1 125 vient prendre place aux côtés de la Pulsar dans la gamme Kymco 2015. Plus valorisante, elle est aussi un peu plus chère, mais dispose d'un moteur plus performant.

Comme une grande

La CK1 adopte le style des roadsters de plus grosse cylindrée : optique avant en triangle arrondi, écopes latérales surdimensionnées où prennent place les clignotants effilés à leds, faux cadre imitant une poutre en alu, sabot moteur, gros pot d'échappement, selle double, bloc compteur faisant office de mini saute-vent... Le gabarit est donc valorisant, même si l'on ne s'y trompe pas en regardant la taille des pneus, et un effort de finition a été fait au niveau du  guidon et des platines repose-pieds par exemple. Sous les yeux, un tableau de bord tout analogique, avec la présence d'un compte-tours qui ajoute une petite note sportive à la CK1, ainsi qu'un témoin de rapport engagé peu lisible en plein soleil. Aux commandes, on note l'absence de warning, l'allumage manuel des feux à main droite et un starter à main gauche puisque la CK1 embarque un moteur à carburateur.

Moteur amusant

Ce nouveau petit monocylindre 125 cm3, 4-temps, 2 soupapes refroidi par air  se passe en effet de l'injection. Il se distingue de celui de la Pulsar par des cotes plus carrées et affiche une puissance presque similaire de 7,7 kW à 8500 tr/min (au lieu de 7,5). En revanche c'est mieux question couple avec 10,6 Nm (à 7000 tr/min). Très silencieux au démarrage au point de se demander parfois si il tourne bel et bien, il est plus expressif par la suite, au fur et à mesure que l'on monte dans les tours. On se plaît donc à le cravacher un peu pour davantage de vivacité, mais il peut aussi évoluer entre 3000 et 5000 tr/min sans trop rechigner. La boîte 5 rapports, avec un levier à la course morte importante, n'est pas très toujours très précise mais l'embrayage reste souple et l'on trouve facilement le point mort. La consommation s'élève à 3,5 l/100 km pour une autonomie de 400 km avec les 13,5 l du réservoir.

Comportement serein

Cadre et partie cycle font confiance à des éléments simples mais éprouvés, pour un comportement plutôt rigoureux à défaut d'être sportif. La stabilité a été privilégiée à la vivacité. Les suspensions offrent une tenue de route saine et un confort honorable, cependant l'amortisseur réglable sur 5 positions devra être durci en cas de duo fréquent pour conserver un bon équilibre. Mais le passager, assis sur une petite selle inclinée, aura du mal à se tenir à la toute petite poignée arrière et aura les jambes bien repliées. Côté freinage, la CK1 se passe d'ABS et de couplage. L'étrier pinçant le disque manque un peu de mordant et si la puissance se révèle suffisante, il faut tirer fort le levier pour l'obtenir. Rien de dérangeant cependant pour cette petite moto urbaine, et le tambour arrière fait son office de ralentisseur.

Un bon coup

Avec son look de grande et ses performances correctes à tous points de vue, la CK1 a son coup à jouer sur le segment des motos 125 « éco-plaisir ». Dommage qu'il lui manque quelques aspects pratiques comme une béquille centrale ou un espace sous la selle. Mais la concurrence reste plus chère...

Avis de la rédaction sur Kymco CK1
14.4/20
Avec son look de grande et ses performances correctes à tous points de vue, la CK1 a son coup à jouer sur le segment des motos 125 accessibles aux permis B, davantage du côté des utilitaires que des machines plus affûtées type KTM Duke. Dommage de ce point de vue d'avoir fait l'impasse sur les aspects pratiques (béquille centrale, espace sous selle, ergots, selle passager plus large). Mais la concurrence japonaise (Yamaha YBR, nouvelle CB 125 F) reste plus chère...
Look de grandeGabarit valorisantMoteur amusantComportement sain
Pas d'aspects pratiquesFrein avant light
Les chiffresPrix2 149 €Puissance7,7 kW à 8000 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur12/20Chassis16/20Look16/20Prix16/20Equipements12/20

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU