Harley-Davidson Low Rider S 114
Essai
09 novembre 2019
KTM 790 Adventure
Essai
04 novembre 2019
CFMoto MT 650
Essai
26 octobre 2019
Bmw C 400 GT
Essai
12 octobre 2019
Indian FTR 1200
Essai
05 octobre 2019
Mondial Pagani 125
Essai
28 septembre 2019
Benelli 502 C
Essai
21 septembre 2019
Harley-Davidson Livewire
Essai
07 septembre 2019
CFMoto UForce 1000 EPS 4x4
Essai
10 août 2019

KTM 790 Adventure

Les photos de l'essai

publié le 4 novembre

Les maxi-trails vendent du rêve mais lourds et gavés de chevaux ils restent difficiles à exploiter. Solution : l'échassier de moyenne cylindrée, telle cette nouvelle KTM 790 Adventure, une Orange plus accessible mais encore bien vitaminée !

Sur le segment des F750/850 GS, de la Triumph Tiger 800 ou la la Ducati Multistrada 950, KTM débarque en proposant sa nouvelle 790 Adventure, un trail dont le look fait tout d'abord débat. En effet, et pour une fois, on se dit que chez Kiska Design la fonction à supplanter l'exubérance artistique. Le responsable châssis a du parler plus fort que les autres pour abaisser le centre de gravité, privilégiant ainsi l'équilibre en mettant au point un nouveau réservoir d'essence de 20 litres tout en hauteur et scindé en deux parties, qui couvrent l'avant du moteur. Comme sur une bécane de rallye, certes, mais au final pour un trail routier le résultat n'est pas folichon visuellement. La 790 Adventure fait en effet moins « aérienne » que ses soeurs de gamme. Pourtant c'est bel et bien une "katoche", si l'on observe son phare taillé au scalpel, à l'instar de ses écopes proéminentes et de sa poupe effilée. Côté fabrication ou finition, RAS : que se soit au niveau des ajustements, du cheminement des câbles ou des matériaux employés, la qualité autrichienne est toujoursi au rendez-vous.

Pas la plus urbaine...

La selle est haute, perchée à 850 mm du sol. Toutefois comme on peut l'abaisser à 830 mm d'origine (en jouant sur son positionnement), les pilotes d'1,70 m ont encore des appuis rassurants, d'autant plus qu'avec ce nouveau réservoir leurs jambes ne seront pas trop écartées. En revanche les bras le sont, en la présence d'un large guidon à peine cintré qui impose une posture buste parfaitement droit. C'est reposant, mais cette 790 Adventure s'avère inconfortable sur la durée : la selle d'origine n'est pas particulièrement moelleuse et ses suspensions (de très bonne qualité) sont plutôt fermes. Ajouter à cela un caractère moteur affirmé (un peu on/off tout de même), quelques vibrations présentes sur toute la plage (malgré les deux balanciers d'équilibrage moteur !) et des freinages musclés et vous comprendrez pourquoi elle se destine d'abord aux voyageurs sportifs. En ville, avec son grand cintre installé à hauteur des rétroviseurs des voitures, cette 790 oblige à viser juste à l'heure de remonter les files. Heureusement, elle propose un très bon équilibre, une agilité certaine et son poids pas vraiment lourd aide à la manoeuvre. Englués dans le trafic, nous ne ressentons pas vraiment les calories qui s'échappent de la mécanique. Et nous sommes également très heureux de bénéficier de ses diverses assistances, l'anti-patinage en particulier, très efficace aux passages des différents marquages de la chaussée.

Cure de vitamines C 

Son bloc LC8c est une base que l'on a découvert l'an passé sur le roadster 790 Duke. Version L toutefois, à 94 chevaux plutôt que 103 donc, soit le bicylindre parallèle de 799 cm3 pouvant passée directement en A2 et qui se retrouve ici retravaillé pour s'adapter au genre trail. On ressent donc plus de disponibilités, plus de poussée dans le bas du compte-tours et à mi-régimes, ce que confirme la valeur maximale de couple de 88 Nm enregistrées à 6600 tr/min. En outre, la réaction à la poignée électronique peut s'avérer brutale dès lors que l'on opère des rotations franches au dessus des 4000 tr/min, ce qui se caractérise inévitablement par de jolis levés de roues, même en troisième ! On joue sur une belle plage, allant jusqu'à 10 000 tr/min et le début de la zone rouge, ambiancé par les bruits assez présents de la mécanique et ceux qui s'échappent de l'échappement. Une mention spéciale est d'ailleurs accordée aux pétarades du pot à la décélération. Bref, nous avons beaucoup apprécié le coeur de la 790 Adventure, qui malgré sa puissance « raisonnable » ne donne jamais la sensation d'être sous-motorisée. Côté consommation, nous relevons une moyenne de 5,5 litres sur les presque 1500 km de notre périple. Avec des pointes à 6,5 l/100 km dans les grimpettes en mode « poussez-vous que je passe », et moins de 5 l/100 km en configuration « mais passez donc je musarde ». Sur route l'aspect sportif de la mécanique et de la transmission est maintenant un atout. En Ubaye, dans la montée vers la Bonette ou les différents cols que nous avons franchis, si ce moteur offre une bande son qui pourrait effrayer les marmottes, nous elle nous galvanise ! Et on peut bien l'exploiter ce berlingot riche en couple, car la partie cycle de la 790 Adventure est hyper saine. Cette moto encaisse, les grosses accélérations comme les freinages, proposant un toucher de route digne d'un roadster sportif. Certes, la roue de 21 pouces à l'avant impose une certaine progressivité, néanmoins la direction n'est pas du tout figée. Au contraire : elle est vive, mais bien cadrée par son amorto. Quelle santé ! Mais la 790 s'apprécie autant à rythme coulée. Elle jouit en effet d'une très bonne tenue de route et d'une protection parfaite pour votre serviteur de 1,83 m, équipé d'un casque crossover à visière, nullement pénalisé par une éventuelle prise au vent sur les parties hautes.

L'arme en tout-chemin !

Avec des pneumatiques routiers mais adaptés au genre de la 790, les Conti TrailAttack II, nos échappées hors des routes goudronnées se sont limitées à des chemins roulants (peu de grip en latéral !). Nous laissons donc le technique à la version R de cette 790 Adventure (plus haute et mieux suspendue), pour nous concentrer sur la position de conduite debout sur les repose-pieds de notre modèle standard. Et bien elle est vraiment adaptée aux chemins, dans la mesure où l'on se porte parfaitement sur l'avant de la machine. On conserve également une certaine flexion aux niveaux des bras, parfaite pour encaisser les chocs comme assurer un guidage optimal. Les supsattes travaillent franchement bien ici, merci au 200 mm de débattement avant et arrière. Mais malgré la très bonne garde au sol (233 mm) et la protection moteur installée derrière la roue, subsiste un gros doute si nous devions chuter : les réservoirs latéraux seraient les premiers à toucher le sol. Ok, ils arborent un semblant de protection, mais quand même ! Quleque soit le revêtement, elle freine cette KTM ! Ses pinces radiales 4 pistons, installées sur des gros disques de 320 mm à l'avant, assurent en effet un copieux mordant et une puissance qui se gère facilement. On adore le feeling du système, peut-être moins la plongée de la fourche inversée WP sur les gros ralentissements. Limite du genre ? Peut-être, quoi qu'il en soit dans cet exercice, nous sommes davantage convaincus par le maintien en ligne de l'Autrichienne. Cette partie avant est royalement secondée par un freinage arrière qui ne soulève aucune critique. La pédale est accessible, le ressentit est bon : le pilote est heureux !

Avis de la rédaction sur KTM 790 Adventure
15.2/20
Elle est bien la nouvelle 790 Adventure, vraiment bien née. Nous louons sa polyvalence. Sur la route elle offre un équilibre convaincant dans toutes les situations. Certes, elle pêche par manque de confort, ce qui est préjudiciable pour le long cours, mais le trail routier hyper affuté dans le feu de l'action séduira immédiatement les voyageurs sportifs. Nous ne la trouvons pas particulièrement séduisante, néanmoins nous reconnaissons que cette disposition particulière de son réservoir a du sens, à l'instar de l'architecture d'un Boxer, pour la rendre encore agile et vive, malgré la taille de ses roues rayonnées. En tout-terrain, pour un amateur, elle demeure facile et toute aussi saine, mais des doutes subsistent quant à la protection de ces réservoirs latéraux. Compte tenu de son tarif, 12 499 €, il serait franchement dommage de les percer !
Prise en mainsCaractère moteurPrécision du train avantFun factorPolyvalenceAssistances
Look ?PrixSelle dure
Les chiffresPrix12 499 €Puissance70 kW à 8000 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur16/20Chassis20/20Look12/20Prix12/20Equipements16/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.