Lambretta V125 Special
Essai
13 octobre 2018
Ducati Scrambler 1100 Sport
Essai
06 octobre 2018
SWM Gran Turismo 440 2019
Essai
29 septembre 2018
Honda Forza 125 2019
Essai
22 septembre 2018
Yamaha Niken
Essai
15 septembre 2018
Keeway K-Light 125
Essai
08 septembre 2018
Bmw K 1600 Grand America
Essai
01 septembre 2018
Piaggio MP3 350
Essai
25 août 2018
Suzuki SV 650 X
Essai
18 août 2018
TGB Blade 1000 LT EPS Luxe
Essai
11 août 2018
Cyclone Z2 125
Essai
04 août 2018
Yamaha Tracer 900 GT 2018
Essai
28 juillet 2018

Kawasaki Versys-X 300

Les photos de l'essai

publié le 29 juillet

La Kawasaki Versys-X 300 est un trail de moyenne cylindrée basé sur le roadster Z300 : de quoi offrir aux permis A2, ou à ceux qui veulent se remettre tranquillement au deux-roues, un accès à l'univers de la moto typée Aventure.Etonnamment, le plus petit trail Kawasaki est aussi le plus typé, avec des jantes à rayons dont une de 19 pouces à l'avant. En outre, son carénage tête de fourche placé plus haut donne le sentiment que la fourche de 41 mm est plus longue et prête à avaler les dunes.

Position trail

La position de conduite est typique des trails. Le guidon large et les poignées placées haut permettent de rouler dos droit. Les jambes ne sont pas trop repliées car les repose-pieds sont bas et facilitent la position debout. Quant à la selle, dont la hauteur maxi culmine à 815 mm, elle met tout le monde à l'aise, le réservoir n'étant pas particulièrement large. La selle offre un bon maintien mais elle est très dure. Heureusement, les suspensions à grand débattement font disparaître toutes les irrégularités de la route et son amortisseur est réglable en précontrainte. Le passager dispose d'une selle assez vaste et qui remonte légèrement vers l'avant, et de grandes poignées, bien placées et faciles à attraper.

Bien équipé

Le design du compteur est plutôt réussi. Lisible, il mêle adroitement un compte-tours analogique et un écran numérique LCD orangé qui distille en noir de nombreuses infos, avec en plus le rapport engagé, la consommation moyenne mais aussi l'autonomie. Lors de cet essai plutôt musclé, la consommation était contenue à 5 l/100 km, soit une autonomie de plus de 300 km à ce rythme avec les 17 litres du réservoir. La Versys-X 300 dispose de série d'un porte-paquet et de poignées passagers qui servent de supports à des valises latérales optionnelles. Kawasaki déconseille d'installer en même temps les valises et un top-case pour éviter tout louvoiement à haute vitesse. La bulle non réglable a le mérite d'être là mais dévie directement le flux d'air sur le casque. Bon point, le petit trail propose un espace sous la selle pour mettre un U spécifique, mais la béquille centrale est optionnelle.

Embrayage assisté

La petite Versys est équipée du twin parallèle à refroidissement liquide de 296 cm3 Euro4 issu des Z300 et Ninja 300, mais il a bénéficié d'un réglage spécifique pour lui offrir plus de coffre à mi-régime. La transmission finale se faisant par chaîne, il faudra donc graisser. En revanche, le Versys-X 300 est doté d'un embrayage assisté qui offre une grande douceur lors des passages de rapport. Des rapports bien étagés qui n'obligent pas à rétrograder le moindre faux plat venu.  Le freinage n'est pas le point fort de cette Versys-X 300. Du moins à l'avant, un peu léger quand on attaque. En revanche, l'arrière est plus convaincant, l'excellent ABS Bosch 10M légèrement permissif est un vrai plus même si il n'est pas déconnectable.

A l'aise partout

Avec son gabarit de sylphide, elle se faufile partout sans problème (prendre garde aux rétroviseurs des autres véhicules à cause de la largeur du guidon). Mais elle est dotée d'indéniables atouts pour affronter la jungle urbaine avec son moteur d'une souplesse assez remarquable. A partir de 2000 tr/mn, ça reprend lentement mais sans broncher. Et son embrayage assisté fait merveille lorsqu'il faut tricoter dans les bouchons. Les petites routes sont son domaine de prédilection. Pour peu qu'on ne soit pas effrayé par le fait de rester dans les tours, son bicylindre se révèle sportif. La zone rouge débute à 11.000 mais le rupteur est à 13.000 donc on peut vraiment s'en donner à cœur joie, la plage d'utilisation optimale étant située entre 9.000 et 11.000 tr/mn. Et on découvre alors le grip surprenant des pneus IRC qui auraient plutôt tendance à inquiéter a priori. Sur autoroute, on cruise à 130 en 6è sans faire hurler le moteur. Elle ne déçoit pas ici mais sa selle dure comme du bois n'invite pas à voyager au long cours. On est davantage convaincu par sa précision et son capital fun dans les virolos. Quelques centaines de mètres sur un chemin de terre ont donné la sensation que ce Versys-X 300 est tout à fait capable de parcourir une piste pas trop cassante. Les pneus mixtes ne sont pas ridicules et la garde au sol de 180 mm est largement suffisante.

Une bonne petite moto

Hormis l'inconfort de la selle, peu de défauts à reprocher à ce Versys-X 300. Même les pneus taïwanais ont été une bonne surprise (sur le sec en tout cas). Amusante, efficace, peu gourmande, c'est une bonne petite moto. Reste à savoir si son tarif n'est pas un peu élevé, quand une Honda CB 500 X, pour 600 € de plus (6.399 €), propose plus de puissance et nettement plus de couple.

Avis de la rédaction sur Kawasaki Versys-X 300
14.4/20
C'est relativement enchanté que je rentre de cet essai. Hormis l'inconfort de la selle et le design du carénage que je trouve trop "scooter" et pas assez "aventure" à mont goût, je ne trouve que peu de défauts à ce Versys-X 300. Même les pneus taïwanais ont été une bonne surprise. Sur le sec en tout cas. Peut-être aurais-je déchanté sous la pluie. Elle est amusante, efficace, consomme peu. Bref, c'est une bonne petite moto. Reste à savoir, d'une part, si il y a un marché pour ce type de moto en France et d'autre part, si son tarif de 5.799 € n'est pas un peu élevé face aux futures BMW G 310 GS (la R est à 4.950 €) et Royal Enfield Himalayan 400 (environ 4500 €). Voire, dans un registre très proche, face à une Honda CB 500 X qui, pour 600 € de plus (6.399 €), propose plus de puissance et nettement plus de couple.
Prise en main évidenteVivacité du train avantMoteur très funHomogénéité
Bulle trop basseSelle dure
Les chiffresPrix5 €Puissance30 kW à 11.500 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur16/20Chassis16/20Look12/20Prix12/20Equipements16/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.