Ray Motors 7.7
Essai
24 septembre 2022
Motron Nomad
Essai
17 septembre 2022
Suzuki Katana 2022
Essai
11 septembre 2022
Piaggio MP3 530 HPE Exclusive
Essai
03 septembre 2022
Benelli Leoncino 800
Essai
20 août 2022
NIU MQi GT Evo
Essai
13 août 2022
Triumph Tiger 1200 2022
Essai
08 août 2022
Keeway Superlight 125 Euro5
Essai
30 juillet 2022
CFMOTO 800 MT Sport
Essai
23 juillet 2022
Kymco CV3
Essai
16 juillet 2022
BMW K 1600 GT 2017
Essai
09 juillet 2022
Ovaobike MCR-S
Essai
02 juillet 2022

Kawasaki Versys 650 Noir Euro5 2022

Les photos de l'essai

, publié le 18 juin

En 2022, Kawasaki renouvelle son petit trail routier, la Versys 650. Cette dernière version de l'aventurière adorée des A2 se distingue par une légère re-stylisation, afin de coller un peu plus à l'identité Sugomi chère à la marque d'Akashi.

Vous l'aurez peut être remarqué (ou pas) mais cette Versys 650 change légèrement de look en 2022. Là où le lifting s'opère majoritairement, c'est sur la face avant. Il n'y a dorénavant plus de différence entre elle et sa grande sœur, la Versys 1000. En effet, la 650 adopte les mêmes optiques LED ainsi que les petites écopes "aérodynamiques" situées juste en-dessous des nouvelles optiques. Autrement, pas trop de changements sur le plan esthétique depuis 2015...

Le GT à l'ancienne

D'entrée de jeu, vous comprendrez que vous aurez à faire une moto confortable lorsque vous aurez posé les fesses sur la selle. Confortable à souhait, elle est aussi moelleuse qu'un oreiller sorti de son emballage. Puis l'ergonomie et le setting de base des suspensions devraient suffir à confirmer cette notion de confort. La position des reposes-pieds vous fera ressentir que vous êtes bien installés à son guidon. Le guidon est plutôt bien placé grâce à des pontets typiques d'une GT remontant suffisamment haut pour que vos bras soient à la bonne hauteur. L'autre élément qui vient parfaire cette notion de confort, ce sont les suspensions. Grâce à un grand débattement (à l'avant comme à l'arrière) et un amortissement tout en douceur, la fourche et l'amortisseur gommeront parfaitement la plupart des grosses aspérités de la route. Ceux qui gravitent depuis pas mal d'années déjà dans le milieu de la moto savent que le moteur de cette machine est fiable : il existe depuis 2006. Si rien n'a encore changé à son sujet à l'heure actuelle, c'est simplement parce que c'est une base éprouvée, fiable et qui pourra vous emmener au bout du monde sans broncher. En revanche si vous êtes à la recherche de sensations, on ne peut pas dire que le bicylindre de 649 cm3 incarne le fun à son paroxysme, merci la norme Euro5. C'est un twin utilitaire. On regrette que le passage des rapports soit assez dur. Il ne faut pas hésiter à bien appuyer fermement sur le sélecteur lors des rétrogradages. Sur le plan du freinage, à l'avant, si la commande est un peu dure, elle fait en revanche très bien son travail. À l'arrière, le feeling à la pédale est un peu plus moux, mais un peu plus dosable. 

Un poil plus technologique 

Kawasaki a greffé un "traction control" sur sa petite routière. Celui-ci est réglable sur 2 positions. Après avoir essayé de le déclencher à plusieurs reprises, sans succès, on a donc décidé de le désactiver. L'ABS de cette Versys suffit amplement à sécuriser la moto. D'ailleurs, ce dernier n'est pas aussi intrusif que sur certaines autres japonaises, au niveau du frein arrière tout du moins. La Versys arbore un tout nouveau tableau de bord TFT issu de ses cousines Z. Et cela constitue un réel plus car il est lisible et les informations essentielles à la navigation sont affichées de manière claire. Cela implique d'ailleurs d'avoir des commodos assez épurés. C'est simple : à droite le démarrage et le coupe-circuit et à gauche les commandes de feux, clignotants et navigation dans les menus. En 2021, la Versys 650 possédait un éclairage LED uniquement à l'arrière. En 2022, on est dorénavant sur du LED à l'arrière ET à l'avant. Forcément cela donne un éclairage beaucoup plus plus net et vos appels de phare seront beaucoup plus efficaces lors des remontées de files en ville. De base, la Versys 650 embarque des équipements comme une prise 12V ou une bulle réglable manuellement. Son mécanisme n'est d'ailleurs pas si pratique que ça puisque que vous aurez besoin de vos deux mains pour ajuster sa hauteur. Si vous voulez rendre votre Versys pratique au possible, le pack Grand Tourer est un must. En effet, la liste est longue : top case de 47L, des valises latérales de 56 litres avec sacs intérieurs, protège-mains, bulle haute, phares antibrouillard à LED, protection de réservoir, et un support GPS. Bref, avec autant d'accessoires, vous voilà parés à affronter les grandes et les petites distances.

GTurbaine 

Partir pour de grands périples : c'est son terrain de prédilection. En effet, la Versys possède tous les arguments pour vous inciter à partir loin à son guidon : un bicylindre robuste, une bonne protection aérodynamique et un confort à toute épreuve. Vous serez à l'aise aussi bien sur les grands axes que sur le réseau secondaire. Que cela soit en mode petite balade bucolique ou petite arsouille énervée. Et ce n'est pas parce que la Versys est une moto de touring qu'elle n'a aucune capacité à attaquer la ville. Bien au contraire. Avec sa selle assez basse et son grand rayon de braquage, la petite Kawa s'en tire avec brio en milieu urbain. Donc les demi-tours sont faciles, les manœuvres à basse vitesse tout autant ! La selle passager est un peu plus ferme que sur la partie pilote. Cependant, grâce au top case du pack Grand Tourer et à son dosseret, le passager sera parfaitement bien calé. Ce sont plus les valises latérales qui viendront gêner ses pieds. Mais bon si il/elle chausse moins que du 43, cela ne devrait pas poser de problème.

Avis de la rédaction sur Kawasaki Versys 650 Noir Euro5 2022
14.4/20
D’origine, la Versys 650 dispose de ce qu'il faut pour ceux qui apprécient la pratique de la moto dans un cadre touring. Côté tarif, elle pourrait vous effrayer dans un premier temps mais si vous comparez son prix de base à ceux de la concurrence cela se justifie. Disponible à partir de 8 599 €, elle est moins chère que ses concurrentes du segment telles que la Tracer7 à 8 999 € ou encore la nouvelle Triumph Tiger Sport 660 à 9 055 €. Et si les prestations d’origine de cette Versys 650 ne vous comblent pas assez, Kawasaki a prévu tout un catalogue d’accessoires. Équipée d’un pack Grand Tourer à 2 450 € par exemple, Kawasaki saura vous proposer une petite GT all inclusive. Mais 11 049 €, ça commence à faire un sacré investissement pour une 650...
ConfortFacilité de prise en mainRapport prix / équipement
Moteur vieillissantBoite de vitesse durePas de réelle évolution en 2022
Les chiffresPrix8 849 €Puissance49 kW à 8500 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur12/20Chassis16/20Look12/20Prix16/20Equipements16/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.