Yamaha XSR 900
Essai
26 novembre 2022
Zero Motorcycles DSR X
Essai
19 novembre 2022
Zontes 125 GK
Essai
07 novembre 2022
Orcal Ecooter E5-R
Essai
29 octobre 2022
Ducati DesertX
Essai
22 octobre 2022
Zontes 310 M
Essai
15 octobre 2022
Fantic Caballero Explorer 500
Essai
08 octobre 2022
Kawasaki Ninja H2 SX SE
Essai
01 octobre 2022
Ray Motors 7.7
Essai
24 septembre 2022
Motron Nomad
Essai
17 septembre 2022
Suzuki Katana 2022
Essai
11 septembre 2022
Piaggio MP3 530 HPE Exclusive
Essai
03 septembre 2022

Kawasaki Ninja H2 SX SE

Les photos de l'essai

, publié le 1 octobre

Disparue des radars en 2020 et 2021, on avait bien cru que la sagesse de Kawasaki avait eu raison de la H2 SX. Mais non, elle revient en 2022 avec un package technologique encore plus impressionnant que les précédentes versions. Histoire de rendre cette H2 SX plus civilisée, les japonais se sont dits que greffer de nouvelles assistances pourrait attirer un nouveau public ou renouveler le parc déjà existant. Avec toutes ses nouvelles assistances, on peut aussi être en mesure de se demander si la H2 SX reste bien la Sport GT aux superlatifs qu'on a connu en 2018 ou si elles l'ont au contraire dénaturées.

Confort plutôt Sport ou GT ? 

Comparez les premiers modèles de 2018 avec celui de 2022 et vous aurez un peu de mal à discerner les différences qu'il y a entre les deux millésimes. Le changement esthétique majeur se matérialise essentiellement par l'apparition des capteurs avant et arrière, sans dénaturer sa ligne générale. Oui, la Kawa H2 SX nous fait toujours penser à un cruiseur interstellaire imposant et puissant. Une moto de Sport-GT se doit surtout d'être confortable avant d'être sportive. Le problème avec la H2 SX c'est qu'elle a mis la sportivité à l'honneur avant le confort. C'est dommage car une moto comme celle-ci, c'est essentiellement fait pour enchaîner de la borne. Ici, vous avez toutes les armes pour envisager les grandes distances, sauf l'ergonomie ! En effet, on est encore beaucoup en appuie sur les demi-guidons malgré le fait que ceux-ci soient justement plus relevés que sur une sportive pure et dure. À la longue, vos avant-bras risquent de fatiguer. La selle par contre, fait honneur à l'appellation GT puisqu'elle est relativement large et confortable. Nouveauté en 2022, les nouvelles suspensions pilotées fournies par Showa font du très bon travail sur la H2 SX SE, avec des réglages à la carte. Forcément, lorsque vous êtes en mode "Rain" les suspensions sont plus molles que quand vous êtes sur le mode "Sport". Durant notre test on a passé la plupart du temps sur le mode "Road" et le setting de suspensions associé faisait parfaitement l'affaire. Ni trop souple, ni trop dur ! On peut attaquer en virages, ca ne bouge pas. 

Moteur, freinage et assistances

Le 4 cylindres en ligne de 998 cm3 peut atteindre des puissances vertigineuses ! Si la fiche technique de ce moulin peut en effrayer certains, avec encore 200 chevaux pour ce modèle de route, la H2 SX est tellement coupleuse et souple qu'il est plus que possible de rouler sur un rythme coulé. D'autre part, il est agréable de constater que les 137,3 Nm de couple générés par la machine font que le moteur reprend à tous les régimes. Du fait de cette valeur de couple élevé, il est aisé d’évoluer en ville ou sur le réseau secondaire sur la même vitesse. Que cela soit en première comme en sixième, il n’y aura aucune difficulté, de quoi piloter d’une manière plus souple. La SX normale dispose d'étriers maison tandis que la SE est équipée de Brembo Stylema. Le moins qu'on puisse dire c'est qu'on a là un freinage puissant, dosable et précis. Un freinage presque parfait en somme. Surtout qu'il est bien proportionné compte tenu des performances de la machine. Seul le frein arrière manque un petit peu de mordant et l'abs a tendance à se déclencher un peu plus facilement sur les rétrogradages. Côté assistances, le régulateur de vitesse adaptatif aidé par un capteur métamorphose cette assistance en une sorte de pilotage automatique. La moto ralentira toute seule si elle détecte un obstacle devant vous / elle et réaccélèrera si ce dernier n'est plus dans le champ de vision du radar frontal. Les ingénieurs Kawasaki surveillent aussi vos arrière puisque un autre capteur aura pour but d’activer les indicateurs d’angle mort situés à l'extrémité de chacun des rétroviseurs. 

Son gabarit, on le garde à l'esprit !

Ce n'est pas parce que la H2 se revendique comme une GT que cette SX se trouve à l'aise en ville. Ne l'oublions pas, il s'agit là d'un vaisseau amiral pour lequel les manœuvres à basses vitesses se feront à la sueur de votre front. Les 267 kg (tpf) de la machine se font ressentir à faible allure. Et le faible rayon de braquage ne facilite pas la donne non plus. En fait il manque bel et bien une assistance sur cette H2 SX : la marche arrière. Si vous voulez vous amuser au guidon de la H2 SX sur les petites départementales, il faudra mettre du rythme. En dessous des 70 km/h, là encore le poids de la machine ne se fait pas oublier. À tel point qu'à la mise sur l'angle, l'avant de la moto engage et implique de votre part un léger contre-braquage. En revanche lorsque vous mettez du rythme, cette lourdeur s'efface et on découvre une moto faisant preuve d'une parfaite rigueur. Ici c'est l'ergonomie qui vous handicapera sur la durée. Comme on l'a mentionné plus haut, on est sur une postion encore très sportive. Et vos avant-bras risquent de ne pas assumer les longues distances. Néanmoins, enclenchez ce tout nouveau régulateur de vitesse adaptatif et vous aurez tout le loisir de vous reposer et de laisser le capteur intelligent faire le travail à votre place... Ou presque ! Pas de doute là-dessus, cette nouvelle technologie représente un réel atout face aux grands axes. Le moteur aussi est un gros plus sur le réseau autoroutier. Vous l'aurez compris, avaler de la ligne droite à vitesse légale se fera sans broncher grâce à ce 4 cylindres rond qui n'émet aucune vibration.

Avis de la rédaction sur Kawasaki Ninja H2 SX SE
14.4/20
Le statut de nouveauté pour cette H2 SX et le cruise control / régulateur de vitesse sont aussi indissociables que Tom Cruise l'est pour la franchise Top Gun. Si la Kawasaki H2 SX ne constitue pas une nouveauté majeure en 2022, elle propose néanmoins une belle palette d’évolutions pour cette nouvelle année. En effet, les capteurs apportent une réelle utilité dans l’utilisation d’une moto au quotidien et sur les longs trajets. Ce Cruise Control autonome est vraiment impressionnant d’efficacité. Mais à l’heure où le gavage technologique et l'excédent de chevaux ne constituent plus des arguments de vente imparables, il est difficile de faire rêver avec une moto comme la H2. En effet, aujourd’hui les gens veulent des motos simples où il suffit de poser ses fesses sur la selle pour rouler et passer un bon moment. Le ou la motard(e) ne veut plus de motos surpuissantes sur route car la répression est telle que se faire retirer son permis à bord d’une moto comme celle-ci serait un jeu d’enfant. Mais sur le marché actuel, Kawasaki croit encore à la catégorie des “Sport-Gt” délirantes ! Alors si demain vous souhaitez opter pour une machine de ce segment il faudra être prêt à mettre le prix car la H2 est une machine haut de gamme au tarif de 27 649 € dans sa livrée SE et 24 449 € pour le modèle standard. Les uniques alternatives sont finalement plus basiques et beaucoup moins superlatives. En effet, les Z 1000 SX et les BMW R 1200 GS sont tout de même moins poussée technologiquement parlant mais proposent malgré tout une alternative plus abordable et plus humaine aux prix respectifs de 14 949 € et 16 600 € sans option.
Régulateur de vitesse intelligentSuspensions pilotéesFreinage super bien calibréMoteur de fou…
…Moteur de fouSensation de lourdeur à basse vitessePrise en main du tableau de bord difficileErgonomie trop sportive pour une GT
Les chiffresPrix21 999 €Puissance147,1 (200 ch.) kW à 11000 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur20/20Chassis16/20Look12/20Prix8/20Equipements16/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.