Suzuki Burgman 400 2017
Essai
09 décembre 2017
Aprilia Shiver 900
Essai
02 décembre 2017
Yamaha Xmax 125 2018
Essai
25 novembre 2017
Honda CB 1100 RS Euro4
Essai
18 novembre 2017
Triumph Street Triple 765 S
Essai
11 novembre 2017
MagPower Bombers
Essai
04 novembre 2017
KTM Duke 390 2017 Euro 4
Essai
28 octobre 2017
Ducati Monster 797
Essai
21 octobre 2017
Bmw K 1600 GT 2017
Essai
30 septembre 2017
NIU N1S Civic
Essai
23 septembre 2017
Benelli TRK 502
Essai
16 septembre 2017

Honda CMX 500 Rebel

Honda CMX 500 Rebel

Les photos de l'essai

publié le 3 juin

On la connaissait en 125, 250 et 450 cm3, voici la Rebel nouvelle, alias CMX 500 2017 : une CB500 qui se fait bobber, tendance oblige, pour satisfaire les permis A2 friands du look.Pour sa Rebel 2017, le constructeur avait sa base moteur, celle de la gamme CB 500, mais a quand même dû travailler davantage son sujet : nouveau cadre, nouvelles jantes, et les éléments spécifiques au modèle.

Simple et brute

Aujourd'hui la mode est au « black custom » : guidon plat, jantes basses et gros pneus, place au « bobber style ». Au premier regard, c'est la courbe très prononcée du petit réservoir (11,2 l de contenance) qui surprend, et la finesse de la moto vue de dos. Le gros bloc rectangulaire du feu arrière ressort d'autant plus que les lignes de la moto sont tout en courbes, et offre un contraste surprenant avec les cercles du feu avant et du compteur numérique (vitesse, jauge de réservoir, horloge, 2 trips, 3 voyants, et c'est tout). Produite en Thaïlande comme les autres CB 500, la CMX offre une finition sans chichis mais flatteuse pour son tarif entrée de gamme. Le pouf du passager s'enlève en deux coups de tournevis pour renforcer le style bobber, assurément rebelle.


Bobber pour petits

Pas effrayante pour un sous cette Rebel, qui sera domptée d'un coup d'un seul par toutes et tous, avec sa selle à 690 mm et son poids contenu à 190 kg toute mouillée. Accueillante pour les petits, elle le sera moins pour les plus grands de plus d'1,80 m, qui auront les jambes bien repliées et pas de quoi se reculer sur la selle, bien étudiée et moelleuse. Les commandes peu avancées permettant d'y prendre appui pour soulager le dos, et le guidon tout de même un peu cintré proposent une ergonomie détendue. Les leviers ne sont pas réglables, mais pas de souci de préhension pour les petites mains. Rouler deux heures et des poussières d'affilée en attendant la prochaine pompe à essence s'envisage, mais quoiqu'il arrive, les lombaires devront encaisser. Sont disponibles en option un petit saute-vent, des valises en cuir avec leur support, un porte-paquet, une prise 12 volts à poser à gauche du compteur. 



Amusante !

Autant dire que la prise en mains ne posera pas de souci, les débutants apprécieront, les plus aguerris s'en régaleront. Nous redoutions un peu que le gros pneu avant pénalise la maniabilité, alourdisse encore le train avant à l'angle de chasse prononcé (28 °) : ce n'est pas le cas, grâce à la taille de jante en 16 pouces qui compense. A bon rythme, avec la souplesse de la suspension arrière, on a même trouvé que l'avant était un peu léger, mais c'est la géométrie qui veut ça et pour le genre, franchement, on ne peut guère faire mieux. On lui pardonne volontiers ses dandinements au passage d'un angle sur l'autre sur des raccords de bitume approximatifs, car elle se prête volontiers au jeu sans réaction malsaine. Le freinage est à l'encan : l'arrière est assez conséquent à la pédale, l'avant ne déborde pas de puissance mais c'est suffisant et dosable. L'ABS n'est pas trop sensible, et si les pneus Dunlop D404 sont neutres sur le sec, ils n'offrent pas un feeling très précis.


Plus de couple

Ce bi en ligne injecté, 4 soupapes à refroidissement liquide, Euro4 bien sûr, des CB500 est déjà reconnu pour son tempérament volontaire, mais Honda lui a donné un supplément d'âme typé custom, à savoir une lichette de puissance en moins (45,5 ch au lieu de 47,6), un chouia de couple en plus dont le maxi est offert à plus bas régime (44,6 Nm à 600 tr/min au lieu de 43 Nm à 7000 tr/min). Et cela lui va très bien, à la Rebel ! Ce qu'elle perd à haut régime, elle le gagne à bas et mi-régime, ce qui ne gâche pas les relances, en ville comme sur route, de quoi profiter au max de ce bicylindre déjà étonnamment docile et souple. On est loin évidemment des V-twins américains, mais celui-ci est certainement plus efficace, à la Honda quoi...! La sonorité du silencieux est discrète mais agréable, et vous aurez votre lot de vibrations, même si ce ne sont pas celles de Milwaukee. 



Rebel pour tous !

Une bonne surprise cette Rebel, qui nous a donné bien du plaisir à son guidon : que l'on soit fan du style ou pas, force est de reconnaître que c'est avant tout une bonne moto, à la partie cycle bien équilibrée permettant d'exploiter tout le potentiel du moteur, réjouissant tous les types de pilotes. Elle a aussi le mérite de mettre ce genre à portée de tous car à 6299 €, elle est à peine plus chère que ses cousines.

Avis de la rédaction sur Honda CMX 500 Rebel
15.2/20
Une bonne surprise cette Rebel, qui nous a donné bien du plaisir à son guidon : que l'on soit fan du style ou pas, force est de reconnaître que c'est avant tout une bonne moto, à la partie cycle bien équilibrée permettant d'exploiter tout le potentiel du moteur, réjouissant tous les types de pilotes. Elle a aussi le mérite de mettre ce genre à portée de tous car à 6299 €, elle est à peine plus chère que ses cousines, malgré le boulot supplémentaire que son développement a demandé, et elle n'a pas de concurrente. Ni en termes de cylindrée et de poids. L'entrée de gamme Harley, la Street 750, pointe à 7450 €. Du côté des japonais, la Kawasaki Vulcan S 650 est affichée à 7649 €. Sinon, pas grand chose à se mettre sous la dent sur le segment "dark custom éco"... Honda prévoit d'en écouler "seulement" 500 exemplaires sur 12 mois, au sein des 4000 immatriculations pour la gamme CB500. C'est sûr, en France ce type de modèle se vend moins que les roadsters ou trails routiers, mais qui sait si il ne faudrait pas en commander plus...?
Facilité et simplicitéStyle et finitionsComportement sain et amusantMoteur pétillantPrix
Pneus à voir sous la pluieVibrations à haut régimeAucun équipementTarif des accessoires Honda
Les chiffresPrix6 299 €Puissance35 kW à 8500 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur16/20Chassis16/20Look16/20Prix20/20Equipements8/20
 
8 commentaires - Honda CMX 500 Rebel
  • avatar
    templier29 -

    perso vu mon gabari, 1M98 pour 135kg je ne roule qu'en puissantes et grosses routières , trop petit pour moi...

  • avatar
    Cordialement -

    Houla!... Je n'en vois pas beaucoup qui la défendent, la petite! Moi je trouve que visuellement c'est une vraie réussite, très originale, et surtout très harmonieuse dans son ensemble; chapeau Honda chapeau l'artiste! Bien plus jolie que certaines américaines, franchement; et je l'ai vue en concession, elle en jette vraiment. Tour de force de réutiliser en l'optimisant le moteur de la CB 500, rien ne se jette mais tout se recycle iintelligemment chez les Japonais; à voir effectivement ce que ça donne perso au roulage!...
    Il faut garder à l'esprit que les Japonais sont très techniciens, très habiles, qu'ils ont réinventé la moto à une époque où elle s'essoufflait, ils sont passé maitres en la matière. Et ils ont très à coeur avec un grand sens du dévouement la satisfaction de leurs clients; alors ne les insultons pas dès qu'une de leur moto sort, qu'on l'apprécie ou pas; les gouts et les couleurs... Ayons conscience qu'ils peuvent se sentir insultés avec toutes nos réflexions à l'emporte-pièce, alors qu'en France l'industrie de la moto a coulé depuis longtemps! en prendre plutôt de la graine, et le sens du respect!

    avatar
    idiot80 -

    100% d'accord avec vos dires

  • avatar
    marseille_74 -

    bonjour j avait une electra glide et les accessoires après un accident on du être changer les valiser top case et autres tout et fabriqué en chine a par le moteur

  • avatar
    buttfreelance -

    Perso je roule en HD Dyna low rider S. Et franchement j'ai pas envie de la troquer contre votre truc.
    Mais bon il en faut pour tous les goûts. Et toutes les bourses.
    Mais c'est peut être pas mal pour ceux qui débutent à moto.

    avatar
    choucas -

    A condition de leur cacher ce qui se fait par ailleurs, que ce soit chez Kawa, Triumph ou Moto Guzzi !

  • avatar
    choucas -

    C'est quoi ce tas de ferraille moche ? Je ne comprends pas que des essayeurs puissent s'extasier devant une telle machine! Il n'y a aucun style, les lignes courbes avoisinent les lignes rectilignes, la partie "moteur" n'est pas très rangée... quel ramassis! Cette moto donne l'impression d'avoir été assemblée à la va vite, à 16H59... juste avant la fermeture d'usine!
    A moins qu'il ne s'agisse d'un publi-reportage ?!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]