Moto Guzzi V100 Mandello
Essai
03 décembre 2022
Yamaha XSR 900
Essai
26 novembre 2022
Zero Motorcycles DSR X
Essai
19 novembre 2022
Zontes 125 GK
Essai
07 novembre 2022
Orcal Ecooter E5-R
Essai
29 octobre 2022
Ducati DesertX
Essai
22 octobre 2022
Zontes 310 M
Essai
15 octobre 2022
Fantic Caballero Explorer 500
Essai
08 octobre 2022
Kawasaki Ninja H2 SX SE
Essai
01 octobre 2022
Ray Motors 7.7
Essai
24 septembre 2022
Motron Nomad
Essai
17 septembre 2022
Suzuki Katana 2022
Essai
11 septembre 2022

BMW R 18 B

Les photos de l'essai
BMW R 18 B
20
Diaporama

, publié le 4 juin

Envie d’aventure à l’américaine ? Mais envie également de rouler différemment ? Voici l'essai de la BMW R18 B, nouveau membre de la famille Heritage BMW qui permet maintenant de profiter du gros Flat de 1800 cm3 en roadtrip. 

La R 18 existe maintenant en quatre versions. Vous avez la R18 de base, la première arrivée, ensuite est apparue la version Classic et depuis cette année la B pour "bagger" qui débarque accompagnée de la Transcontinental. Avec pour différence entre les deux, l'emport d'une grosse mal arrière et un peu plus de protection pour la Transcontinental. Notez que ces deux nouveautés bénéficient d'une partie cycle spécifique avec un angle de chasse différent réduisant l'empatement (passant de 1731 mm à 1685 mm). De notre côté, nous allons aujourd'hui resté focus sur la Bagger. Cette moto unique, qui reprendrait le style des anciennes BM (la R5 en particulier), et qui serait bourrée de technologies à l'allemande de dernière génération. 

Espace à vivre

Elle a un côté rétro cette moto, on dirait qu'elle débarque des années 70's. On oubli le pare-brise haut pour un élément plus court, on observe les volets et les déflecteurs, les barres de protection et forcément le top-case pour respecter la ligne d'un bagger. L'accueil est un poil plus rustique sur la B que sur la Transcontinental puisque le siège perd son système de chauffage et qu'elle s'avère plus fine pour le pilote, en plus de proposer des hauteurs différentes (720 mm sur la B contre 740 mm sur la Transcontinental), tandis que les marche-pieds sont moins larges. Si elle perd un peu en confort, la B partage en revanche exactement le même équipement électronique que la Transcontinental. Au niveau de l'instrumentation : BMW mêle à la fois authenticité et modernisme, puisque sur la partie haute on a des compteurs classiques (huile, vitesse, puissance...) et en-dessous on trouve un grand écran multimédia des temps modernes. Un immense TFT qui permet d'exploiter au mieux la moto. Sur le réservoir on trouve deux trappes, une pour l'essence, l'autre pour le Smartphone. Et en avant la musique : la Bagger reçoit une paire d'enceintes de la marque Marshall, directement implantées dans la tête de fourche. Bonne qualité sonore, mais attention cela ne sera pas suffisant pour une écoute de votre musique favorite sur autoroute ! Côté suspensions, on trouve du mieux par rapport aux premières R 18 et R 18 Classic puisqu'ici l'amortisseur bénéficie d'une précharge qui s'ajuste automatiquement par l'intermédiaire d'une unité hydraulique commandée par un servomoteur. On passe ainsi de 90 à 120 mm de débattement. La fourche télescopique reste quant à elle classique, avec un gros diamètre de 49 mm.

Big block ! 

Sa pièce maîtresse : son moteur boxer de 1800 cm3. C'est un bon block "à l'ancienne", mais avec 4 soupapes par cylindre qui développe 81 ch. et 158 Nm de couple à 3000 tours ! Très tôt donc ! Du coup, elle envoie cette R 18 B, mlagré ses  398 kg (comptez 427 kg pour la grande soeur Transcontinental !). Le bruit qui s'échappe de ses beaux échappements est plaisant : ça pétarade à la décélération. Il s'agit d'une BM à l'état brut et c'est quand même surprenant d'avoir une telle sonorité aujourd'hui avec la norme Euro5. Prévoyez quand même que sous 1500 et 2000 tours ça vibre. La magie opère au-delà de 4 500 tr/min, le moteur devient plus expressif, et plus nerveux en apparence. En revnache, même si cette usine ne manque pas d'allonge, cela ne sert à rien de tirer les rapports, car c'est sur le couple que l'on ressent le meilleur agrément. Jusqu'à 90 la moto est très stable mais à l'approche d'un virage attention, il vaut mieux prévoir à l'avance, anticiper ! Ne pas rentrer trop fort parce que si celui-ci se referme vous avez quand même 400 kg entre les jambes et cela serait dommage comme fin de voyage. Certes, BMW est connu pour faire des motos lourdes qui restent efficaces et maniables, toutefois le constructeur ne fait pas encore de miracle !  

Equipements de sécurité

Le régulateur de vitesse adaptatif ACC prend en charge lui-même le ralentissement de la R18 B afin de conserver l'une des 3 distances de sécurité programmées. Une option intéressante pour ceux qui font beaucoup d'autoroute et qui apporte un plus côté sécurité par rapport au régulateur de vitesse traditionnel, dont est équipé de base cette moto. Le bagger peut aussi bénéficier de la marche arrière en option, un accessoire que nous vous recommandons fortement car les manoeuvres à basse vitesse sont délicates bien entendu. Mis à part cela on trouve de série un choix de trois cartographies "Rain", "Roll" et "Rock", Rock étant bien éviedemment le plus démonstratif. Il y a aussi l'antipatinage ASC (Automatic Stability Control), le contrôle du couple (MSR) qui empêche le blocage de la roue arrière au rétrogradage, et enfin l'ABS couplé avant/arrière Integral Pro. Le système sans clé Keyless Ride fera partie de la dotation de série, tout comme l'appel d'urgence intelligent. 

Avis de la rédaction sur BMW R 18 B
12.8/20
On ne parle plus de LA R 18 aujourd'hui, mais bien DES R 18 depuis que le modèle plateforme se décline également en Classic (nouveauté 2021) et maintenant en version R 18 B et R 18 Transcontinental. La B proposée aujourd'hui à l'essai est totalement une anti Street Glide : pour son style tête de fourche et valises latérales, en outre elle se distingue pour ses performances moteurs et son pack électronique. Et c'est une belle réussite, elle regroupe en effet l'ensemble du savoir-faire de la marque allemande et donne des envies d’évasion et de voyages !
FinitionsConfortAmortissementMoteur palpitantSonorité
Maniabilité a faible allureFreinage perfectibleMarche arrière en optionTarif
Les chiffresPrix27 350 €Puissance67 kW à 4750 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur16/20Chassis12/20Look16/20Prix4/20Equipements16/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.