Harley-Davidson FXDR 114
Essai
08 décembre 2018
Orcal Sirio
Essai
01 décembre 2018
Honda Monkey
Essai
24 novembre 2018
Triumph Street Triple 765 S
Essai
17 novembre 2018
Piaggio MP3 500 HPE Sport
Essai
10 novembre 2018
Bmw F 750 GS
Essai
03 novembre 2018
Kawasaki Ninja 400
Essai
20 octobre 2018
Lambretta V125 Special
Essai
13 octobre 2018
Ducati Scrambler 1100 Sport
Essai
06 octobre 2018
SWM Gran Turismo 440 2019
Essai
29 septembre 2018
Honda Forza 125 2019
Essai
22 septembre 2018
Yamaha Niken
Essai
15 septembre 2018
Keeway K-Light 125
Essai
08 septembre 2018

Bmw G 310 R

Les photos de l'essai
Bmw G 310 R
20
Diaporama

publié le 6 mai

Une petite Béhème abordable pour les jeunes qui viennent d'obtenir leur permis A2 ? Voilà la G 310 R, un roadster monocylindre censé démocratiser l'accès à la marque à l'hélice. Premier prix de la gamme, elle est produite en Inde en partenariat avec TVS...

Fabriquée en Inde en partenariat avec l'indien TVS pour le monde entier, le petit roadster G 310 R signe l'arrivée de BMW sur le segment des motos de moins de 500 cm3 (qui vient grossir la liste des motos de 35 kW maxi pour les permis A2) en même temps que le retour du bavarois au monocylindre, architecture abandonnée après les F et G 650 GS. Chez nous, BMW veut séduire les plus jeunes d'entre eux avec la G310, afin de rajeunir l'âge moyen de sa clientèle.

Simple mais belle facture

Elle s'inspire largement de la concurrence sur le segment, mais en tout état de cause l'objet est valorisant, la finition plutôt léchée, les plastiques de qualité. La grosse fourche inversée en impose, le cadre treillis suit la tendance, le bras oscillant est joliment ajouré, le té de fourche supérieur en alu anodisé arbore fièrement son logo à hélice, les étriers de frein (Bybre, la marque d'entrée de gamme de Brembo) dorés et les platines de repose-pieds alu se font remarquer... Le silencieux d'échappement démesuré aussi, dissimulant le catalyseur. Aux commandes rien de superflu, pas même les warning, mais sous les yeux le tableau de bord tout numérique distille de nombreuses infos.

Accessibles à tou(te)s

Avec une hauteur de selle de 785 mm et une arcade fine, toutes les jambes posent les deux pieds à terre, et le poids de 158 kg facilite la prise en main. L'ergonomie détendue aussi, dont le passager profitera aussi grâce à une assise accueillante et confortable, et de bonnes poignées de maintien. Quelques détails : les leviers ne sont pas réglables, et des points d'ancrage sont prévus sous la selle passager pour fixer des tendeurs. Signalons que les écopes de réservoir offrent une protection conséquente au niveau des jambes. En revanche, pour le buste et la tête, le bloc compteur faisant office de saute-vent ne pourra pas grand chose. Toutefois, notons un bon confort général et une aptitude au duo.

Mono à culasse inversée

Refroidissement liquide, 4 soupapes, double arbre à cames en tête, ce mono à culasse inversée développe 25 kW à 9 500 tr/min et un couple de 28 Nm à 7 500 tr/min. Un peu creux sous 4000 tours, il s'exprime joyeusement entre 5000 et sa zone rouge à 10 000 tr/min. Il tire plutôt court mais se révèle souple, et la boîte est bien étagée (et aussi un peu rugueuse à la montée des rapports, avec quelques faux points morts). On s'amuse entre 5000 et 8000 tours en jouant tout de même du sélecteur. En 6è, le compte-tours affiche 5500 tr/min à 90 km/h et 8000 à 130, avec une vitesse maxi de 150 km/h compteur. On note bien des vibrations dans le réservoir après 6000 tr/min, et la sonorité du moteur et du silencieux sont assez étouffées (et couverte par la résonance de l'admission d'air !), mais l'agrément est certain. Notez une conso moyenne relevée au tableau de bord entre 4,4 et 4,8 l/100 km, et des intervalles de révision tous les 10 000 km.

Stable et rassurante

Cadre et partie cycle suivent sur le même thème : l'équilibre et la facilité. BMW a privilégié la stabilité, ce qui se caractérise aussi par par le pneu arrière en 150 mm. Pour autant, la G310 s'emmène naturellement, mais la progressivité de la mise sur l'angle sera rassurante pour les novices. Idem côté freinage, notamment à l'avant, dosable et suffisamment puissant, l'arrière se montrant toutefois un peu absent à moins d'y aller fort, déclenchement de l'ABS à la clé. Aucun désagrément à signaler du côté des suspensions, la fourche encaisse plutôt bien les transferts de masse, et l'on pourra régler l'amortisseur en précontrainte.

La Béhème des jeunes ?

Pour son entrée sur le segment des moins de 500 cm3, BMW n'a pas raté son coup, avec un modèle efficace et plutôt valorisant, bénéficiant de surcroit d'un tarif symboliquement placé sous la barre des 5000 € (LOA à 49 €/mois). Face à la concurrence, elle met en avant son tarif, son architecture moteur originale, sa polyvalence et son badge à l'hélice...

Avis de la rédaction sur Bmw G 310 R
15.2/20
Pour son entrée sur le segment des moins de 500 cm3, BMW n'a pas raté son coup, avec un modèle efficace et plutôt valorisant, bénéficiant de surcroit d'un tarif symboliquement placé sous la barre des 5000 €. Enfonçant le clou pour séduire les jeunes, le constructeur propose un financement attractif en LOA à 49 € par mois (hors entretien et assurance). Pour autant, chez nous, les cylindrées entre 250 et 400 cm3 ne voient pas vraiment leurs volumes de ventes augmenter, et les permis A2 préfèrent souvent des modèles bridés qu'ils pourront remettre en "full" après leurs deux ans de 35 kW. Par ailleurs, pour 1000 € de plus, des modèles comme les Honda CB 500 paraissent aussi plus polyvalents sur le long terme. Mais de toutes façons, la firme allemande compte surtout sur les marchés asiatique et sud-américain pour écouler la production. Quoi qu'il en soit, que la G310 vienne étoffer l'offre sur le segment est une bonne chose, car se faire la main sur ce type de moto est assurément une bonne école (surtout pour ceux qui ne sont pas passés par la 125). Face à la concurrence, elle met en avant son tarif (seule la Benelli BN 302 est moins chère, et la BN 251 encore moins), son architecture moteur originale, sa polyvalence et son badge à l'hélice...
FacilitéComportement sainMoteur sympaPolyvalenceFinitionsUne Béhème à moins de 5000
Boîte un peu rugueusePas de warning
Les chiffresPrix4 950 €Puissance25 kW à 9500 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur16/20Chassis16/20Look16/20Prix16/20Equipements12/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.