Triumph Tiger 1200 2022
Essai
08 août 2022
Keeway Superlight 125 Euro5
Essai
30 juillet 2022
CFMOTO 800 MT Sport
Essai
23 juillet 2022
Kymco CV3
Essai
16 juillet 2022
BMW K 1600 GT 2017
Essai
09 juillet 2022
Ovaobike MCR-S
Essai
02 juillet 2022
Benelli Leoncino 125
Essai
25 juin 2022
Yamaha Neo's
Essai
11 juin 2022
BMW R 18 B
Essai
04 juin 2022
Silence S01 plus
Essai
21 mai 2022
MagPower Avengers 125
Essai
14 mai 2022

Benelli Leoncino 125

Les photos de l'essai

, publié le 25 juin

La famille Leoncino de chez Benelli s’agrandit avec une petite sœur de cylindrée accessible avec le permis B/A1 : la Leoncino125. Un petit scrambler au look ravagueur qui nous a donné envie d’en prendre le guidon au plus vite !

Nous la connaissions en 500 cm3 mais également dans sa déclinaison trail, la Benelli Leoncino est une moto au charisme débordant qui a largement participé à l'expansion de la marque. Pour 2022, elle monte la barre d'un cran avec sa version A2 et son bicylindre en parallèle de 754 cm3 développant quelques 76 ch ! Une belle bête qui vient rejoindre le roadster Benelli 752S sur le créneau des motos de moyenne cylindrée. Et pour les jeunes pilotes en herbe, une déclinaison 125 cm3 nous fait le plaisir de rejoindre la famille.

Belle, ok ! Mais conforatable ? 

La Leoncino 125 est "molto bellissima" ! Elle reprend le pur style scrambler comme on l'aime. Réservoir en longueur avec bout de châssis tubulaire apparent, sellerie longue et affinée, le bon goût est de mise ! Et les finitions aussi, à l'image du petit lion en 3D sur le garde-boue avant. Placée à 795 mm et pas trop large, la selle favorise l'accès pour le pilote, alors que le guidon est ramené vers lui. La position de conduite est naturelle et sans contrainte : le dos bien droit et les coudes relâchés. Le levier de frein avant réglable est le bienvenu et les commandes sont bien lisibles et facile à l'utilisation. Tout a été savamment pensé de manière à faciliter l'utilisation de cette moto. La selle est vraiment confortable, bien épaisse et remontant délicatement sur le réservoir, elle fait corps avec le pilote de la façon la plus naturelle possible. Le monoamortisseur hydraulique central est dans la même lignée et absorbe efficacement les défauts de la route, alors que la fourche hydraulique inversée ø 35 mm fait elle aussi preuve d'un bon comportement. Globalement, le petit scrambler Benelli assure niveau confort ! Avec son poids correct de 145 kilos et une très bonne répartition des masses, la Leoncino 125 paraît encore plus légère qu'elle ne l'est. La prise en main est facile, et son impressionnante agilité met immédiatement en confiance. Sans surprise, le rayon de braquage est un peu limité pour les demi-tours, en revanche, la garde au sol est bonne.

Moteur, moteur, dis-moi qui est le plus rageur ? 

La Leoncino 125 est animée par un monocylindre 4 temps 4 soupapes refroidi par liquide. Homologué Euro 5, ce bloc développe une puissance de 9,4 kW (12,8 ch) à 9 500 tr/min avec un couple de 10 Nm à 8 500 tr/min. C'est un moteur vivant qui délivre une belle sonorité. En terme de performances, la Leoncino est expressive et ne demande qu'à monter dans les tours. La consommation demeure plus que raisonnable puisque nous avons consommé 2l/100 kms au lieu des 2,2l/100 kms annoncés par Benelli, ce qui offre une autonomie de plus de 600 kilomètres. Incroyable ! La boîte de vitesses est un vrai régal. Ni trop souple, ni trop mécanique, elle ne commet pas de faux points morts et le point de patinage est facile à trouver. Les rapports sont soigneusement verrouillés avec une commande qui offre une bonne ergonomie. Les premiers rapports sont assez courts puisque la deuxième rupte à 35 km/h alors que la troisième va saturer à 55 km/h. Les trois derniers rapports tirent un peu plus long avec une quatrième qui atteint ses limites à 85 km/h et la cinquième qui rupte à 105 km/h. La vitesse maxi décrochée avec le sixième rapport en bout de course est de 120 km/h compteur. Il ne faudra pas espérer plus car la Leoncino est bridée électroniquement. Dans les hauts régimes, on ressent quelques vibrations au niveau du réservoir, de l'assise et des repose-pieds. Rien de bien méchant mais cela peut surprendre sur les premiers kilomètres.

Quand est-il de la partie-cycle ? 

Pas d'ABS sur la Leoncino, mais un freinage couplé. Baptisé EBS, ce freinage intégral est commandé par la pédale de frein à pied. La répartition est bien faite car il agit en premier lieu de façon puissante et efficace sur le disque avant, avant de basculer sur le disque arrière pour terminer son action. Quant au frein avant seul au levier droit, il est également très efficace, offrant une parfaite ergonomie grâce à sa possibilité de réglage, mais également un bon feeling et une puissance remarquable. Pour ce qui est des pneumatiques CST qui chaussent les jantes 17 pouces, ils sont assez efficaces et adaptés à l'utilisation de la Leoncino, offrant une bonne accroche et assurant une bonne liaison avec la route. L'espace passager est suffisamment étendu et bien confortable, peut-être même encore plus que pour le pilote ! Les repose-pieds sont bien positionnés, en revanche on déplore l'absence d'une poignée de maintien, il faudra se cramponner au pilote !

Avis de la rédaction sur Benelli Leoncino 125
16.8/20
Avec son look à mi-chemin entre scrambler et roadster, la nouvelle Benelli Leoncino 125 n’a finalement pas grand monde à craindre. En effet, entre la Brixton BX 125 qui est sortie de la circulation en 2020 et les motos Bullit rebadgées Bluroc qui se sont radicalisées dans leur style, la petite Benelli sort du lot. Une moto complète, facile et efficace à laquelle il ne manque finalement qu’un petit ABS pour couronner le tout. La Leoncino 125 est proposée au tarif de lancement de 3699 € pour les 200 premiers exemplaires, après quoi elle passera à 3899 €. Il ne faudra pas hésiter longtemps…
Look et finitionsMoteur fougueuxConfortTarif compétitif
Pas d’ABSPas de poignées passager
Les chiffresPrix3 899 €Puissance9,4 kW à 9500 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur16/20Chassis16/20Look20/20Prix20/20Equipements12/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.