CFMoto UForce 1000 EPS 4x4
Essai
10 août 2019
Yamaha Ténéré 700
Essai
27 juillet 2019
SWM 125 Ace of Spades
Essai
20 juillet 2019
Piaggio MP3 300 HPE
Essai
13 juillet 2019
Suzuki Katana
Essai
06 juillet 2019
Kawasaki Z 400
Essai
29 juin 2019
Sym Joymax Z 125 2019
Essai
14 juin 2019
Bmw R 1250 RT 2019
Essai
08 juin 2019
Moto Guzzi V85 TT
Essai
01 juin 2019
Vespa Elettrica
Essai
25 mai 2019
Zontes 310 X
Essai
18 mai 2019

Benelli BN 125

Les photos de l'essai
Benelli BN 125
20

publié le 19 janvier

Imprégnée de l'ADN de ses grandes soeurs BN 251 et BN 302, la BN 125 se distingue par son look agressif, son châssis treillis ainsi que ses équipements modernes. Une moto qui a tout pour plaire, à commencer par son tarif alléchant...

La BN 125 présente un gabarit compact. La tête de fourche bombée est dominée par une large optique, le réservoir sculpté présente des arêtes saillantes et la coque arrière fine et fuselée incorpore des ouïes grillagées pour une finition sportive achevée. Le châssis en treillis et les étriers de frein sont peints en rouge tandis que bras oscillant et jantes sont noires. Dans le détail on remarque des disques wave, des clignotants triangulaires transparents ainsi qu'un support de plaque en aluminium coulé. On regrette simplement l'absence de platines pour mettre en valeur les commandes ainsi que l'aspect de certains plastiques bruts, comme le bandeau du réservoir qui risque de mal vieillir, notamment avec les traces d'hydrocarbure. La selle est particulièrement accessible grâce à sa faible hauteur de 780 mm. Elle est bien étroite sur l'avant et le réservoir a été délicatement taillé pour épouser correctement la forme des cuisses. En revanche le guidon est un peu trop vers l'avant (du moins pour votre serviteur qui mesure 1,73m) et du coup la conduite se fait bras tendus et le buste légèrement en avant.

Plus de 400 km d'autonomie vérifée !

Son moteur est monocylindre 4 temps à 4 soupapes de 125 cm3, refroidi par air et alimenté par injection électronique. Conforme à Euro4, ce bloc moteur développe une puissance de 8,5 kW (11,55 ch) à 7 500 tr/mn avec un couple de 10,7 Nm à 6 500 tr/mn. Au cours de notre période d'essai, nous avons enregistré une consommation très raisonnable de 3,1l/100 km. Nous sommes un cran au dessus des 2,2l/100 kms annoncés par Benelli certes, mais avec un réservoir de 13,5l litres, on peut espérer une autonomie de près de 435 kilomètres, ce qui est relativement énorme ! En ville et dans les rues étroites la BN 125 se montre particulièrement efficace avec son excellente maniabilité. Plus lourde de 15 kg environ qu'une Honda CB125R, mais pesant quasiment le même poids qu'une Yamaha MT-125, elle est facile à prendre en main et met à disposition un bon rayon de braquage facilitant les manoeuvres. Le guidon orienté vers l'avant n'est pas trop large pour les remontées de files et la faible hauteur de selle offre de bons appuis.

Roadster plaisir pour les permis B/A1

Hors agglomération, cette 125 révèle davantage son caractère car sa motorisation est plutôt progressive. La montée dans les tours se fait doucement mais surement, en revanche la vitesse maxi limitée de 105 km/h réels ne permet pas toujours de réaliser des dépassements sereins. Les pneumatiques de marque Cordial offrent une bonne rigueur sur l'angle. La tenue de route est convaincante mais il faudra être plus méfiant par temps de pluie. Quant aux rétroviseurs qui peuvent paraître petits, ils offrent une bonne visibilité grâce à leur forme bien étudiée. Le passager est bien reçu avec une assise confortable et plutôt large pour la catégorie. Les repose-pieds escamotables ne sont pas trop hauts et les poignées de maintien offrent une bonne ergonomie. En revanche, les gabarits les plus opulents auront tendance à s'asseoir sur les poignées... Puissant et délicatement dosable, le frein avant offre du mordant à souhait et ne surprend jamais. Le système combiné CBS à la pédale fait travailler de concert le frein avant ainsi que le disque arrière de 240 mm de diamètre, avec son étrier deux pistons. Trop spongieux, il met du temps à répondre mais la répartition de la force de freinage est plutôt bonne et la roue arrière ne se bloque pas de manière inopinée.

Avis de la rédaction sur Benelli BN 125
15.2/20
En complément de son gabarit compact, qui la rend très agile, et de ses finitions plutôt réussies, la Benelli BN 125 propose une mécanique au tempérament calme mais amplement suffisante pour de petits trajets plaisirs. La partie cycle est saine et propose un freinage puissant avec des suspensions efficaces, et bien que le feeling de la pédale du frein couplé soit perfectible, le tout demeure efficace. Une moto proposée au prix serré de 2 599 €, qui ne peut nous empêcher de penser à la Honda CB-125F mais également à la nouvelle Cyclone Z2 qui sont elles aussi proposées au même tarif actuellement. Et vous, vous a t-elle convaincu cette BN 125?
Look agressifTarif alléchantPlanche de bord digitaleFrein avant puissantConsommation - Autonomie
Vitesse maxi limitéeFeeling du frein couplé
Les chiffresPrix2 599 €Puissance8,2 kW à 9500 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionMoteur12/20Chassis16/20Look16/20Prix20/20Equipements12/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.