Volvo veut mener des tests en Chine

Chargement en cours
 Volvo veut mener des tests en Chine

Volvo veut mener des tests en Chine

1/2
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 8 avril

Le constructeur suédois on le sait, travaille d'arrache pied sur le développement du système de pilotage automatique « Intellisafe » dans le cadre de son projet « Drive Me ». Pour aller plus loin dans ce projet, Volvo souhaite aujourd'hui lancer ses véhicules autonomes sur les routes chinoises.

Dès 2017, Volvo mettra en application ses idées via le projet « Drive Me » qui sera lancé à Göteborg, en Suède, et où une centaine d'exemplaires du Volvo XC90 équipés du Pilotage Automatique IntelliSafe, seront confiés à des utilisateurs lambda pour une utilisation sur des axes prédéfinis.

Une expérimentation que Volvo souhaite aujourd'hui étendre à la Chine, en mettant à disposition de différentes villes (qui restent à définir) plusieurs dizaines de véhicules autonomes. L'objectif est multiple : fluidifier le trafic et limiter ainsi embouteillages et pollution, mais aussi réduire le nombre d'accidents sur les routes.

« La conduite autonome pourrait révolutionner la sécurité automobile », explique Håkan Samuelsson, Président et CEO de Volvo Car Group. « Plus tôt les voitures autonomes arriveront sur les routes, plus vite nous pourrons sauver des vies ».

Et sur ce dernier point, il est bon de rappeler que Volvo entend réduire à zéro le nombre de morts et de blessés graves dans une nouvelle Volvo d'ici à l'horizon 2020.

 
0 commentaire - Volvo veut mener des tests en Chine
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]