Une rare Ferrari 335 S aux enchères

Chargement en cours
 Une rare Ferrari 335 S aux enchères

Une rare Ferrari 335 S aux enchères

1/2
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 14 janvier

Le 5 février prochain à l'occasion de sa vente de Rétromobile, Artcurial Motorcars proposera aux enchères une exceptionnelle Ferrari 335 S Spider Scaglietti de 1957 qui pourrait battre tous les records de vente.

Issu de la collection Pierre Bardinon qui en fit l'acquisition en 1970, ce châssis 0674 est aussi rare que splendide. Quatre exemplaires seulement de cette 335 S Spider ont été produits à Maranello entre 1957 et 1958, équipés alors d'un V12 Tipo 140 (315 S) de 3.8 litres développant quelque 360 ch.

A peine sorti des ateliers de l'équipe de course italienne en 1957, ce modèle particulier a pris la direction de Sebring où il s'est classé 6ème de l'épreuve (12 Heures) aux mains de Maurice Trintignant et Peter Collins, avant de revenir en Italie pour voir Wolfgang von Trips se classer 2ème des Mille Miglia.

La voiture a ensuite été ramenée à l'atelier pour voir sa cylindrée passer à 4.1 litres (devenant ainsi la 335 S) et sa puissance atteindre près de 400 ch, modification qui lui permettra d'approcher les 300 km/h aux 24 Heures du Mans en juin 1957. Elle signera ainsi le premier record du tour de l'épreuve au dessus de 200 km/h de moyenne (203.015 km/h), avant d'abandonner.

En 1958 cette 335 S Spider rejoindra la concession américaine de Luigi Chinetti, avant d'être vendue en 1960 à l'architecte américain Robert N. Dusek qui la cédera dix ans plus tard à Pierre Bardinon.

Cette Ferrari 335 S Spider Scaglietti devrait être vendue entre 28 et 32 millions d'euros.

 
0 commentaire - Une rare Ferrari 335 S aux enchères
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]