Une autoroute plus connectée en 2050

Une autoroute plus connectée en 2050

Une autoroute plus connectée en 2050

A lire aussi

publié le 23 juin

Selon un sondage réalisé pour l'ASFA, l'association des sociétés d'autoroutes françaises, le développement durable et la digitalisation sont au coeur des attentes des automobilistes dans les 30 prochaines années.

La première exigence concerne l'environnement, puisque 94 % des personnes interrogées souhaitent l'utilisation de matériaux durables et 90 % estiment comme prioritaire l'installation de bornes pour les véhicules électriques.

Vient ensuite la communication. 86 % des français estiment que les autoroutes françaises seront entièrement digitalisées et connectées en 2050. Ils estiment que les nouvelles technologies permettront davantage de fluidité et de sécurité.

Plus des deux tiers (68 %) jugent prioritaire que le paiement du péage se fasse sans barrière.

L'économie du partage est une autre tendance forte. 74 % des français estiment probable que des voies seront réservées aux transports collectifs sur les autoroutes dans le futur. En outre, ils sont 75 % à penser que les véhicules collectifs vont prendre une place plus importante, et 78 % à juger important que des services de covoiturage soient proposés.

Néanmoins, 63 % des personnes interrogées estiment que le véhicule restera individuel à l'horizon 2050. Ils ne sont par ailleurs que 44 % à envisager que les voitures rouleront sans chauffeur.

 
0 commentaire - Une autoroute plus connectée en 2050
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]