Une Auto Union en impression 3D

Chargement en cours
 Une Auto Union en impression 3D

Une Auto Union en impression 3D

1/2
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 5 novembre

Chez Audi aussi, la technique de l'impression 3D fait son chemin. Dernier exemple en date, cette réplique de l'Auto Union Type C de 1936 à l'échelle 1:2, réalisée à partir de plusieurs couches de poudre de métal.

Le département Audi Toolmaking qui sur le seul site d'Ingolstadt fait travailler quelque 1 000 employés, dispose de machines-outils en constante évolution grâce aux efforts de son département Recherche et Développement dirigé par le Dr. Hubert Waltl. Les derniers progrès enregistrés ont concerné les méthodes d'impression 3D non pas à partir de matériaux plastiques, mais à partir de métal et d'aluminium.

Pour fabriquer cette réplique miniature de l'Auto Union Type C, Audi Toolmaking a ainsi utilisé de la poudre de métal dont les grains présentaient une épaisseur variant de 15 à 40 millièmes de millimètre, soit moitié moins que l'épaisseur d'un cheveu.

Un procédé dont la réussite permet aujourd'hui au constructeur d'envisager la production de pièces à la géométrie complexe et dans des dimensions pour le moment réduites (24 cm de long sur 20 cm de large maximum), par ailleurs quasiment impossibles à réaliser à partir des techniques conventionnelles de fabrication.

L'histoire ne dit pas si cette superbe Auto Union Type C figurera au catalogue de Noël du constructeur aux anneaux. Dommage.

 
0 commentaire - Une Auto Union en impression 3D
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]